Categories Dildo shop escort stavanger

Le sexe natacha amal adolescent porn sex

le sexe natacha amal adolescent porn sex

De retour à la maison, la mère invite sa fille à abandonner ce voile à travers une danse désespérée et troublante. Les crabes de l'estuaire de la Gironde ont un sérieux handicap: Comment vivent-ils ce tragique destin? Une femme déambule dans la ville et croise une ancienne amante qui ne la reconnaît pas. Cette petite humiliation convoque ses souvenirs et dévoile un processus intime.

De petites poupées de chiffon retrouvent leur créateur mort dans son atelier. Ne comprenant pas ce qui est véritablement arrivé, elles vont essayer de retrouver leur quotidien auprès du mort. Un homme est en prison. Son compagnon de cellule est torturé jusqu'à la mort. Quand ses geôliers viennent le chercher à son tour, il parvient à s'enfuir dans l'enceinte du bâtiment.

Geste désespéré car il s'agit d'un vrai labyrinthe. Il échappe pourtant à ses poursuivants jusqu'au toit de l'immeuble. Du haut des miradors, un militaire le tient en joue. Là il exprime devant eux toute la mesure de sa liberté. Il y a des gens qui sont différents malgré eux et qui voudraient juste ressembler aux autres, se fondre délicieusement dans la foule.

Certains passent toute leur vie à essayer de cacher leur différence. Eva Delcourt est au commissariat. Elle a brûlé un feu rouge. La jeune femme s'impatiente, elle doit rejoindre son mari cycliste en Italie. L'infraction routière est un prétexte. La police suspecte Eva de transporter des produits dopants dans sa voiture Un homme, perdu dans ses fantasmes, enquête sur la disparition d'une femme..

Berni, petit employé d'usine, comble sa solitude en achetant une femme en pièces détachées issue des pays du tiers Monde. Un poète est à son écritoire quand un cocher frappe à sa fenêtre et l'invite à le suivre.

Par la porte vitrée de la calèche défilent ses souvenirs Il est temps pour le poète d'écrire son dernier vers. La Vita Nuova est un palimpseste cinématographique, directement inspiré de l''uvre de Gérard de Nerval.

Une pièce dans le noir, un cône de lumière, une table ronde, cinq hommes jouent au poker. Une véritable frénésie s'empare des joueurs. Ils se 'recavent' en milliers de dollars. Six heures sonnent, une lumière blanche envahit la pièce.

Un moine découvre un poisson dans un réservoir d'eau près d'un monastère. Il essaie de l'attraper en utilisant toutes sortes de moyens. Au cours du film, la poursuite devient de plus en plus symbolique. Deux frères, vieux garçons, viennent de gagner un voyage à Lourdes. L'un est aveugle, l'autre paraplégique. Billy Brakko apprend sa propre mort par le journal'. A Paris, des hommes attendent un éventuel emploi journalier de déménageurs dans une agence d'intérim. Parmi eux, deux novices, Jean-Pierre et Théo, qui ne se connaissent pas.

Ils se retrouvent en banlieue pour effectuer, croient-ils, un déménagement ordinaire. Blanche est une 'maniaque' du ménage; Colette, après avoir passé une nuit blanche très mouvementée, lui rend visite Sur une chanson de Robert Nyel et Gaby Verlor, interprétée par Bourvil, 'C'était bien', un couple se communique toute l'émotion de son amour dans un langage dérivé de la langue des signes.

Après la rupture avec son ami, une jeune femme sort de chez elle, portant dans ses bras un bocal contenant son poisson rouge. Il lui faut trouver un moyen de sauver Kiki. Deux lycéens parlent de l'usage du préservatif. Louis demande conseil à son ami Vincent qui est extraverti et parle des choses avec légèreté. Vincent le conseille avec humour. Le lendemain, Louis rend les préservatifs inutilisés à Vincent qui lui donne son point de vue.

A l'origine du film, il y a une grande colère. Contre l'homophobie, contre l'irresponsabilité des autorités politiques et religieuses, contre le fait que des jeunes gens continuent de mourir du Sida, contre l'intolérance, contre les discours absurdes et criminels. Un panel de gens représentatifs de rien du tout essaie d'ouvrir des emballages à ouvertures soi-disants faciles. Les aventures d'une maison à l'équilibre fragile posée sur le pic d'une colline, elle balance alternativement de droite à gauche au grand dam de ses habitants.

Par nature, ce jeu explore la face cachée des participants. Attention certaines images peuvent choquer le jeune public. Un matin, un célibataire timide entre en collision avec une grande rousse. C'est le coup de foudre. Comment revoir cette femme que le destin a mise sur sa route? Un père dit au revoir à sa fille. Pendant que le paysage change au gré des saisons, elle l'attend, passe du stade d'enfant à celui d'adulte et l'attend toujours.

Un film d'entreprise qui vire insensiblement vers un autre genre Maurice, soixante-quinze ans, adore les bandes dessinées. Un jour, il décide d'être l'homme torche. C'est l'histoire d'une dépression. L'histoire aussi d'une sortie des ténèbres. La beauté du hasard qui découvre les causes et amène les corps vers la rédemption. Lorsque le soleil se lève à l'horizon, un petit homme maniaque s'évertue, avec ténacité et par tous les moyens possibles, à nettoyer les tâches du bel astre lumineux.

Une journée, pas plus, c'est la temps imparti à Martin pour choisir les filles de son Harem selon les termes de l'offre étrange qui lui a été faite. Heureusement pour ce garçon timide mais exigeant, Paris offre un terrain de recherche vaste à souhait.

Géraldine, chômeuse, décide d'aller à la piscine. Mais ce n'est pas simple: Mal à l'aise, elle évite tout contact. Tout ce qu'elle veut c'est de l'air. De l'air, lorsqu'elle se retrouve coincée au fond du bassin, les jeunes vont lui en donner, à leur façon Une jolie petite fille écrit à un petit garçon dont elle est amoureuse.

Elle utilise des crayons à dessin. Les objets peuvent-ils ressentir des émotions? Il semblerait que oui Un homme et une femme de soixante-quinze ans se rencontrent par petite annonce pour aller ensemble à une manifestation.

L'homme est un habitué des luttes collectives, la femme n'est jamais 'descendue dans la rue'. Mais la manifestation va très vite révéler celle de leurs désirs. Dans une chambre d'hôtel, ils vont refaire le monde. C'est l'histoire d'un enfant qui retrouve l'usage de la parole grâce à son lapin.

Pour convaincre sa petite-fille myope de porter un bonnet pour aller jouer au parc, un grand-père lui raconte une histoire basée sur ses souvenirs de la Seconde Guerre mondiale.. Un homme, seul, avec sa particularité physique: Gilbert, vigile dans un magasin de meubles souffre de problèmes existentiels: Ce dernier essaie de le remettre sur les voies de la sagesse et finit lui-même par perdre son sang-froid.

Une dispute éclate entre un père et son fils cadet. Le fils aîné intervient, provoquant une bagarre qui tourne mal. Un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticences, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l'Etat. Mais ces nouvelles normes s'étendent bientôt au-delà'. Le plus grand des deux frères vit à Paris, pas si loin, mais quand même. Un an qu'ils ne l'ont pas vu.

Il rentre à la maison quelques jours puisque leur mère est à l'hôpital. Les deux frères vont passer deux jours ensemble. Un couple se trouve dans une très grave situation financière. L'homme n'a pas de travail et il passe ses journées à marcher dans les rues, sans même avoir de quoi s'acheter à manger Attirée par un chien sauvage, une jeune féline quitte son Eden natal pour tomber amoureuse d'un cheval cuisinier. Prenez trois animaux de la ferme, de la forêt et de la jungle.

Vous obtiendrez des fables savoureuses, pleines d'action et de délire. Ma vie à Berlin, avec toutes mes activités et une présentation de mes amis. Découvrez cette ville telle que je la vois. Une fille perd sa gravité. Malgré elle, elle s'éloigne peu à peu du sol'. Docu-fiction issu du reportage photo de Gérard Rancinan et de sa productrice Virginie Luc où l'on découvre le témoignage en images des derniers rescapés de la bombe larguée sur Hiroshima en août Rares doivent être les Allemands venus se réfugier en France à la Libération.

C'est le cas de mon père. Albert est aux prises avec un problème de jalousie, de désir, de frustration, qui semble trouver son origine dans un complexe physique.

En visualisant des scènes dans une sorte de rêverie diurne. Un étudiant présente son projet de fin d'études devant un jury.

Cet acte banal se transforme peu à peu en une performance absurde et trompeuse au cours de laquelle une petite souris de laboratoire appelée Carlito subit toutes sortes d'expériences. Un mélange de prises de vue réelles et d'images de synthèse nous fait douter de la véracité des images, mais aussi des mots.

Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux? Dans l'ombre de la forêt, les nocturnes se réveillent. La pleine lune se dévoile, des yeux s'allument, un cri déchire la nuit. Fondé sur des interviews authentiques, ce film d'animation met en scène quatre personnages racontant chacun leur première fois. Juliette se réveille un matin dans son lit, se croyant auprès de son amant.

Elle le presse de partir, de peur que Simon, son mari, ne les surprenne. Mais Juliette a commis une erreur tragique: Sept personnages principaux vivent une journée mouvementée dans un quartier en rénovation situé au bord du fleuve. Ici, on se croise sans se voir, une poupée passe de mains en mains Le 26 novembre , quelques heures avant sa présentation à l'Assemblée Nationale du projet de loi pour l'avortement, Simone Veil se prépare dans un appartement bourgeois, comme dans l'antichambre du torero avant d'entrer dans l'arène.

Un tigre géant apparaît mystérieusement dans une grande ville pour révéler la réalité cachée d'une nuit ordinaire. D'après le poème Tyger de William Blake. Le premier voyage en train d'un père et de sa fille Dans l'atttente des élections présidentielles de , deux témoignages, deux générations différentes, deux façons d'aborder la politique et de se poser la question de l'importance de voter en France. Grâce au peintre qui brosse son portrait, un vieil homme retrouve la jeunesse et voyage d'un tableau à l'autre, en croisant une inconnue en rouge qu'il finira par retrouver.

Myriam, soixante-dix ans, habite un immeuble déserté par ses habitants. La vieille dame est la dernière locataire. Bien qu'elle vive sans électricité, elle ne semble pas décidée à partir. Demain c'est le 40 novembre! C'est la Saint Festin! La grande fête des Ogres. Alors si vous n'avez pas encore attrapé d'enfant, dépêchez-vous et bonne chasse!! Tard dans la nuit, elle a l'audace de le suivre. Philippe l'écoute, alors Paul parle. Ils décident de se revoir. Simon vit dans les arbres et n'en descend jamais.

Il s'est retiré du monde et mène une existence rudimentaire et studieuse. L'apparition d'une jeune fille vient bouleverser son univers. Saynètes cruelles, osées mais toujours drôles, d'une inventivité visuelle carrément éblouissante: Garance vient de perdre Wawa, son chien en peluche mou au regard plaintif et aux oreilles dégoulinantes.

Wawa va être récupéré, ballotté, transporté, jeté, embarqué, arraché, lancé, écrasé, piétiné, donné, cogné, volé, oublié, mâchouillé, tapé, retrouvé. Assortiment de Plymptoneries diverses sur l'idée très télévisuelle de Surprise sur prise caméras cachées.

Un policier perquisitionne un appartement. Il entre dans la vie d'un homme, oublié de tous. Un couple se retrouve et s'aime sous la lumière écrasante de l'été. Elle découvre Naples, ses processions religieuses, ses musées silencieux. Il filme les pentes arides du volcan. La Svedese rend un hommage émouvant à Ingrid Bergman et Roberto Rossellini, à la rencontre aussi improbable qu'explosive d'une célèbre actrice d'Hollywood et d'un réalisateur 'missionnaire'.

Jonas, cinq ans, s'apprête à suivre son premier cours de natation. Alors qu'il tente de fuir cet endroit qui l'effraie, il tombe dans le grand bain. Retenu à flots par ses brassards, Jonas découvre la piscine, lieu chaotique peuplé d'étranges créatures. Durant une opération à coeur ouvert, Amos Klein se remémore les événements significatifs de sa vie qui correspondent à des moments clé de l'histoire israélienne.

Son voyage spirituel est une réflexion sur la corruption morale, le militarisme et l'endoctrinement. Dans une forêt un lion capture une souris et menace de la dévorer. Celle-ci lui propose un marché. Quelques paroles bien placées, une soumission apparente et surtout un fil suffiront au plus petit des deux non seulement à s'en sortir mais aussi à embobiner au propre et au figuré le plus gros. Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère autiste n'est pas vraiment comme les autres enfants.

Une jeune femme a rendez-vous avec un jeune homme pour échanger un premier baiser. Mais un incident purement cinématographique empêchera à jamais la concrétisation de leur amour. Subitement arrachée à ses journaux, Yulia, se retrouve parachutée dans une pièce sans issue avec cinq manettes fixées au mur.

En les actionnant, elle déclenche une série d'événements absurdes qui la conduiront à trouver l'âme soeur. Tout ce que je n'aime pas. Lucie est une jeune femme d'une trentaine d'années, timide et introvertie. Au cours d'une fête chez des amis, elle rencontre Bertrand dont elle s'empresse de tomber amoureuse.

Les femmes accusées d'avoir entretenu des relations avec des soldats allemands durant la guerre sont publiquement châtiées. Une nuit, près d'une falaise, une jeune femme se voit adresser une merveilleuse et inespérée invitation à la vie.

Un ange se promène dans l'espace une valise à la main. Soudain, une de ses ailes se casse. Il perd l'équilibre et dans l'affolement, laisse tomber son bagage. Sur terre, un drôle de petit bonhomme traverse en voiture un paysage en trompe-l''il pour le moins étrange et récupère cette valise très précieuse aux mille facéties Ne sous-estimez jamais le côté obscur' Une représentante du clergé va en faire l'amusante tentative.

Ce film s'apparente à un naufrage, le naufrage d'une ville qui, dressée sous les assauts répétés de la pluie, voit ses habitants sombrer en son sein. Thé noir ou comment une simple tasse de thé peut devenir une terrible source d'angoisse. Où l'on découvre avec délices l'inépuisable potentiel comique de la paranoïa d'un consommateur de thé confronté à l'obligation de faire un choix.

Un humour manifestement noir qui trouve dans le trait et le geste du réalisateur une expression appropriée et exacerbée. Au début des années 70, Mohamed ramène Fatiha et leurs deux enfants du bled, pour vivre avec lui dans une banlieue ouvrière française.

Six batteurs profitent du départ de locataires pour investir leur appartement et donner à partir de simples objets, un concert en quatre mouvements: Fini les trajets limités en bus, papa a décidé d'acheter une voiture pour nous faire passer des vacances sensationnelles. L'histoire émouvante d'un homme réservé et maladroit qui compte sur la voiture familiale pour faire de lui un bon père. Prenant appui sur des statistiques, le film met en exergue l'inacceptable à partir d'un petit montage d'images et de mini-séquences, avec pour objectif d'aider à une prise de conscience, de briser les préjugés et de lever le tabou.

Cela fait maintenant trois ans que le comédien Patrick Chesnais est au chômage. Il a connu des jours meilleurs, notamment lorsque son nom était synonyme de succès au cinéma. Maintenant c'est bel et bien terminé. Aujourd'hui c'est décidé, Patrick Chesnais va réagir. Ce sera peut-être son dernier rôle, mais ce sera le plus beau.

Huit vieillards marchent en file indienne dans la campagne, ils longent un marais et soudain, croient entendre un appel au secours. Pedro a une très bonne mémoire, il n'a toutefois pas reconnu les deux adolescents qui voyagent avec lui dans le camion qui les emmène au marché.

Pendant le trajet, Pedro parle et rigole sans se rendre compte que ces enfants, maltraités et abandonnés par lui tout jeunes, ont décidé de se venger. Comment se retrouver dans les bras de ses parents hystériques à la sortie d'un cinéma lorsqu'on est ado et qu'on n'a rien demandé. Un homme et une femme, bloqués par la neige, cherchent désespérément à quitter un petit pavillon de banlieue perdu au milieu de nulle part En faisant le ménage de son placard, un veuf très âgé trouve une vieille liste de choses qu'il aurait aimé faire dans sa vie.

Voyant que le temps file, il décide alors de les réaliser Claire a très envie de faire l'amour avec ce type qu'elle a ramené chez elle. Depuis le temps qu'elle attend ça, un homme Un matin, Max se réveille dans un monde où la chronologie du temps est inversée.

Seul à évoluer dans son sens, trouvera-t-il sa place dans cette étrange société? A Dunkerque, pendant le carnaval, un carnavaleux se retrouve seul dans les rues désertes.

Il erre un moment avant d'arriver sur la plage où il découvre que les bruits du carnaval proviennent de la mer. Il décide alors de s'enfoncer dans l'eau et disparaît. Un jeune chasseur qui n'a qu'un seul ami, son chien, tombe amoureux d'une jeune fille lors d'une soirée folklorique.

Un couple se retrouve dans des circonstances inhabituelles. Un huis clos sur les apparences, la rupture et la solitude. Un groupe d'adolescents attend le dernier train sur le quai d'une gare. L'un d'entre eux contemple la vôute céleste et s'interroge sur le mouvement des planètes dans l'univers. Dans une ville nord-américaine, la rencontre de deux hommes, le matin, dans la rue. Antoine, huit ans, a perdu son père dans un accident d'avion.

Incapable d'accepter sa mort, il va finalement revivre et accepter cette perte au travers d'un rêve métaphorique. Isolée sur une île du Pacifique, une base militaire oubliée. Loin de la civilisation, des lois et des règles, le Sergent Al cultive le goût du sacrifice de ses soldats , le Docteur Frederik exerce ses talents de photographe tandis que le général A, un rien dérangé, peaufine son art chorégraphique.

En , Joseph est arrêté par les Allemands devant Suzanne, sa fille de treize ans. Suzanne a aujourd'hui 75 ans. Elle est ma grand-mère. C 'est son histoire. Lors d'un tournage, les volets clos d'une maison défigurent le cadre du réalisateur.

Jeanne, la régisseuse, est chargée d'aller les ouvrir. Brest le 1er juillet , au sein de l'Arsenal, le dernier marteau pilon cesse son activité: Une étincelle d'espoir inattendue dans la grisaille journalière du métro parisien.

Deux réfugiés Kurdes en provenance d'Irak, un père et son fils, touchent au but après une longue route. Mais en Norvège, le père doit faire un choix difficile. Un artiste en mal de reconnaissance propose un film au comité de sélection d'un festival d'art et tente de le convaincre de l'intérêt de son projet.

Un documentaire sur la façon dont Martin Gretschmann compose un chef-d''uvre de musique binaire. Une boite à rythme lance l'installation tandis qu'une enclume la stoppe net.

Entre les deux, une succession d'images dont une poupée qui adresse un clin d''il à Kill Bill'. En arrivant à Londres, Tomoko, une jeune japonaise fraîchement débarquée avec son masque et son tuba dans ses bagages, est bien loin de se douter qu'elle s'apprête à découvrir un mystérieux secret caché sous la ville'. Un homme voit sa personnalité se dédoubler et évoluer dans deux mondes parallèles.

Un cauchemar qui l'entraîne des origines de sa naissance à sa disparition dans des univers apocalyptiques. Dans une cabane secrète perchée dans un arbre, deux enfants déguisés en animaux tentent de ressuciter une abeille. Mais le but de l'expérience est de ramener quelque chose de bien plus gros Les parents de Céline, dix ans, partent pour quelques jours.

Elle reste alors seule avec ses deux frères, sous la surveillance de Rosalie. Pendant cette absence, un nombre inhabituel de rencontres a lieu entre Céline et Valentin, un jeune garçon instable et parfois violent qui habite le même village. Leurs jeux et leur condition si différentes créent entre eux un mélange de curiosité et de crainte mutuelle. D'après 'La petite fille et l'oiseau' de Sylvie Plessy.

Embuscade dans les sous-sols d'un parking: Hurlements des moteurs et crissements de pneus donnent le ton d'un duel impitoyable dans lequel l'une des deux voitures doit disparaître. Motif récurrente du cinéma de genre, la poursuite de voiture se double ici d'un jeu quelque peu nostalgique avec cette version miniature et domestique de la réalité que représente les Dinky Toys.

Comme tous les soirs en rentrant du travail, Armand, ouvrier à la chaîne d'une usine de pâtes alimentaires, s'ouvre une boite de raviolis en guise de dîner. Mais ce soir, un énorme génie surgit de la boîte. Il propose à Armand d'exaucer deux de ses voeux. Eda Baykan est une retraitée solitaire, une éminente carrière au service de la science aynt fait de l'ombre à sa vie privée.

En ce jour de l'année , son existence beaucoup trop tranquille est subitement bousculée. Un événement inattendu la replonge dans une ancienne recherche, à l'époque soldée par un échec: De nouveaux éléments en main, elle décide d'y retravailler chez elle, dans l'intimité de son atelier.

Pendant la répétition d'une pièce de théâtre, une jeune fille n'ose pas déclarer sa flamme à l'un de ses partenaires. Un duo inopiné est l'occasion pour elle de se lancer'.

Un vieil homme mène une existence solitaire dans l'ombre des fumées industrielles de la ville voisine. Un jour, il reçoit un mystérieux colis qui va lui offrir la possibilité de changer son environnement. Dans un village en lisière de la forêt, un enfant réussit à apprivoiser un loup pour en faire sa monture.

Son frère et lui sont ravis, mais un jour, pour nourrir la famille, le père ramène de la chasse un gibier plus gros que d'habitude, le loup blanc. Un jeune garçon et sa s'ur, trouvent dans l'estomac d'un lapin, une idole qui va exaucer leurs v'ux.

Ils vont accumuler de grandes richesses mais pour combien de temps? Portrait d'une femme qui découvre, au moment de mourir, qu'elle n'a pas su vivre. Malik élève seul son petit frère Bilal. Ils sont tous les deux préoccupés par leur travail.

Malik est à l'essai dans un club privé. Bilal doit écrire un poème pour l'école. Regards croisés de deux frères. Une vision du métier d'acteur: Une nuit, à New-York City, les lumières des phares et des immeubles empêchent la ville de tomber dans le sommeil et une fête d'anniversaire bat son plein dans un immeuble anonyme.

L'irréalisable se produit alors, le temps d'un souffle, avant que l'effervescence de la mégalopole reprenne ses droits.

Après une soirée pleine de connivences, deux amies font l'amour. Le lendemain, cet acte irréfléchi crée un véritable malaise. Perception troublée d'un homme assailli d'images hallucinées et poisseuses. Dix secondes d'une vie qui s'écoulent comme du miel. Le détroit de Gibraltar représente la plus petite distance qui sépare le Maghreb de l'Europe. C'est cette zone qu'une jeune femme allemande traverse pour chercher l'enfant marocain qu'elle veut adopter. Dans une société où tout le monde a le pouvoir de voler, les citoyens se maintiennent au sol à l'aide de bottes lestées.

Privés de soleil et de grand air, ils se livrent à leur routine sans en attendre la moindre satisfaction. Un jour, un homme décide de rompre cet immobilisme et démissionne de son travail'. Raymond, un maître-nageur paresseux, aimerait bien découvrir l'océan.

Une équipe de scientifiques se penche sur son cas'. Mon voisin est vraiment un taré. Il arrête pas de cogner sur les murs. Mais je m'y suis fait. Ce sont plutôt les autres maisons qui sont bizarres du coup. Je veux dire, y a jamais personne qui tape Le temps d'un parloir, l'intimité d'un homme et d'une femme volée à l'univers carcéral. Un homme et son fils vivent au sommet d'un pic escarpé, totalement coupés du monde extérieur: Mais une nuit, l'enfant aperçoit, en bas de la falaise, une ville dont les lumières brillent.

Dans une salle d'autopsie, sur la paillasse, repose le corps d'une femme battue à mort par l'homme avec qui elle vivait. Le médecin légiste dicte ses observations à une interne qui prend des notes. Une femme, bouleversée à l'idée de perdre son enfant dans le coma, erre chez elle, paralysée par son impuissance.

Elle est totalement accaparée par sa petite voix intérieure qui répète toujours les mêmes mots d'amour fou pour son enfant endormi, et l'obsession de sa culpabilité de n'avoir pu éviter la chute fatale. Il y a quand même un truc qui cloche dans tout ce désespoir'. Face à la contagion par un virus mortel de leurs villes et de leurs habitations, les survivants de l'humanité prennent la fuite par les océans en direction de régions désertes.

Occupant d'immenses pétroliers, ils partent à la recherche d'une terre épargnée par ce fléau. Leur chef, un être obsédé par le désir de sauver la population restante, rassemble les meilleurs hommes sur les ponts des navires. Malheureusement, ayant été contaminé par le virus fatal, il est inconscient de sa vraie nature.

Ils sont en route pour un long périple désespéré vers l'inconnu Bridé par les attentes de son père, un adolescent s'échappe dans un épais brouillard avec une jeune fille et en ressort devenu homme. Ah Ma se trouve à l'hôpital, sa vie ne tenant plus qu'à un fil. Sa famille se réunit au pieds de son lit de mort pour l'accompagner dans son départ. Accablés par la tristesse, ils luttent pour essayer de trouver leur propre façon de comprendre la fin imminente.

Alors qu'il est en mission dans l'espace, un astronaute voit apparaître d'autres astronautes. S'approchant, il constate que ce sont des doubles de lui même L'histoire est fondée sur une construction de pensée qui se révèle seulement à la fin du film. Dans un palais à l'abandon, Isabelle est clouée au lit, victime d'une violente crise de narcolepsie. Le roi mobilise au chevet de la princesse, l'oncle Henri VIII et tante Victoria, un extra-terrestre émotif, une sorcière branchée et, pourquoi pas, un beau prince.

Un homme parle à une femme qui n'a qu'une idée: La nuit précédant l'offensive, un soldat s'est retranché au fond d'un souterrain. Dehors, la guerre gronde à faire trembler la terre, et l'homme se prépare à l'inéluctable Deux hommes se retrouvent devant un plat traditionnel. Ils se comprennent sans se parler'. Deux adolescents vivent dans un petit village mexicain. Jonas doit décider entre partir ou rester. Karim appelle son fournisseur ADSL, une certaine Marie-France lui répond, un dialogue de sourds s'installe au temps des délocalisations.

Hélène fait des rêves prémonitoires. Troublée par un rêve où son mari tente de la tuer, elle se rend chez un ami médecin, Philippe, pour convaincre celui-ci de l'aider. Cyril, dix-sept ans, prend un cours particulier de français avec Eva, vingt-sept ans. Ils étudient un poème d'amour de Victor Hugo. Ravi Malhotra, huit ans, vit aux Etats-Unis et va à l'école. Là-bas on lui apprend que ce n'est qu'à travers Jésus qu'on peut aller au paradis.

Ravi est bien embêté car ses parents, Sikhs, ne deviendront jamais Chrétiens. Mais jusqu'où ira Ravi pour sauver ses parents? Quel rapport y-a-t'il entre une banane et votre champ de vision? Comment une boite de camembert peut-elle modifier votre perception du réel?

Ces questions sont sérieusement posées dans 'Cuisine', une expérimentation visuelle et matinale de François Vogel. Une jeune mère célibataire gagne sa vie en sillonnant le pays comme ouvrière agricole. Après la perte soudaine de son emploi, elle est contrainte d'assumer ses responsabilités parentales. Un jour, Martin veut disparaître. Il ne veut plus du tout être vu. Armées de téléphones portables, deux femmes d'âge respectable se livrent à un test de connaissance impitoyable dans la salle d'attente d'une clinique.

Pour ne pas perdre la face, jusqu'où iront-elles? Un enfant seul joue avec une petite balle contre un immense mur et produit un rythme qui rompt sa solitude. Soudain ce rythme est perturbé par un rythme étouffé et en constant décalage. L'enfant, décontenancé, cherche et expérimente pour comprendre d'où proviennent ces échos'.

Depuis qu'elle a fait l'acquisition d'un caméscope numérique, Beryl est obsédée par le procédé cinématographique et elle utilise sa caméra pour exprimer ses rêves et ses désirs sous la forme d'un journal vidéo. La nuit tombe sur la ville, une jeune femme termine sa tasse de thé et sort de chez elle. La pluie s'est mise à tomber. La jeune femme marche lentement, perdue parmi les passants. Elle entre dans un marché, et croise sur son chemin une étrange procession.

D'un quotidien banal, elle bascule dans un monde inconnu, irrésistiblement entraînée vers un univers ténébreux, celui des enfers. Parmi ses cadeaux de mariage, Françis a reçu un chien. Il demande à William, son ami d'enfance de le garder pendant sa lune de miel.

Une simple demande qui va soulever un problème de fond chez William. Monsieur Cok est le propriétaire d'une grande usine de fabrication d'obus. Sa passion pour le rendement et son goût du profit le conduisent à remplacer ses employés par des automates très perfectionnés.

Résignés, les anciens ouvriers assistent impuissants au labeur de leur remplaçants mécaniques. Un vieil homme a pour seule passion une fleur en pot qu'il entoure de ses soins. Chaque soir, il attend impatiemment l'allumage automatique du réverbère qui fait face à la fenêtre pour voir l'ombre de sa plante projetée sur le mur blanc de sa chambre. Une fantasmagorie cruelle va se jouer tout en ombres et lumières Frappé par une météorite de tonnes, Henri vit désormais à 91 cm précisément de lui-même Fin du printemps La brise marine se mélange avec la vapeur des locomotives, les cris aigus de mouettes retentissent.

Dans ce décor nostalgique, quatre personnages posent la trame d'un récit amoureux, tragique et mystérieux aux rebondissements multiples. Paradise raconte l'histoire d'un homme dont les actes sont régis par le destin et qui est contraint de suivre un chemin tracé d'avance.

Dépourvu de jugement, John Small rêve à un avenir meilleur mais ne savoure jamais le moment présent. Il est optimiste, ambitieux et dévoué. John est absorbé par son travail et sa routine quotidienne'. Elodie est une forte tête et ne se laisse pas faire quand trois adolescents l'invectivent à la piscine De paroles en invectives les têtes s'échauffent. Mais voilà qu'à la sortie, ils tombent sur un 'hic'. Et si par enchantement, le temps d'une journée, le rôle des hommes et des femmes était inversé dans l'entreprise Le capitaine Michel Alban arrive dans une ville française au début du vingtième siècle.

Le soir même il aperçoit de la fenêtre de sa chambre une femme troublante. Au dernier jour polaire, sur la glace qui chante, le petit homme Inuk et l'ours facétieux, voient se métamorphoser leur univers blanc en ce noir océan de baleine aux grands yeux.

Une jeune fille, Claude, est en vacances avec sa mère et son petit frère dans leur maison en bord de mer. Un soir un inconnu leur rend visite.

Il est ornithologue et aimerait se rendre sur l'île peuplée d'oiseaux qui fait l'objet du dernier livre du père de Claude. S'ensuit entre le visiteur et ses hôtes, un jeu muet d'approche, d'attirance et de repli qui confère à la quête de l'île un sens tout métaphorique. A la manière d'un exposé scolaire, Henry nous présente son animal favoris: Au cours de cette présentation, le sujet se comporte pas comme attendu et l'exposé dérape Robert est un homme important qui assume de grandes responsabilités.

Un jour, suite à un accident, la frontière se brouille entre l'homme et la bête qui sommeille en lui. Un voyage paisible sur une terre abandonnée, où la faim transforme le coeur humain en un paysage désolé et où le malheur de l'un peut faire le bonheur d'un autre. Trois histoires de mensonges parfaitement vraies, réalisées à partir de documents sonores recueillis par l'auteur, qui mêle prise de vues réelles et animation. Trois formes de mensonges chez le cambrioleur, le garçon ou la femme, où se joue aussi pour chacun, une forme de vérité.

Une comédie expérimentale qui parle de balles de tennis, de voitures qui dansent et de Dieu. En une succession de tableaux, cette comédie expérimentale met en scène un jeune homme dans des situations où se mêlent le banal et l'étrange: Cette doxologie, qui emprunte son titre à la liturgie catholique, nous livre une vision légère et ironique des mondes terrestres et célestes.

Au cours d'un opulent et luxueux banquet, onze convives, servis sans retenue par une horde de valets et de serviteurs attentionnés, participent à un étrange rituel aux allures de carnages gastronomique. Dans cet univers absurde et grotesque, une succession d'événements viendra secouer la procession de cette symphonie d'abondance.

Une femme est nue. Elle est filmée par sa fille qui s'attarde sur des détails de son corps. Sentant ce regard sur son corps adulte, marqué par les années, la femme raconte son histoire à travers celle de ses sourcils, de ses yeux, de ses seins, de son ventre, de ses jambes Ce corps en morceaux devient petit à petit un tout. Marc a besoin des pavés de la rue pour se déplacer, effrayé à l'idée de marcher sur les lignes. Il suit un traitement pour dépasser sa phobie, mais plus le temps passe, plus les risques pris semblent énormes.

Et si la réalité dépassait ses craintes les plus délirantes? La Havane, en Une période de transition pour Andres, professeur de russe dont la vie et le travail perdent leur sens dans la nouvelle réalité qui l'entoure. Et moi je la regarde. Ce soir, ce dernier dossier sera plié. Elle ne veut plus traduire les mots des autres.

Elle pense que demain elle va commencer à écrire pour elle. Mais elle ne le fera pas. A la tombée de la nuit, Jack quitte son appartement. Au club de Jazz du coin, il rencontre une très jolie jeune femme, Jill. Ils prennent un verre ensemble Jack se noie dans son regard Elle l'entraîne à l'extérieur de la ville, dans une folle virée nocturne qui les amènent aux portes d'un cimetière.

Deux masques se font face sous une multitude de regards inquiétants. Un signal est donné, commence alors une danse, un combat rituel. De la cuisine au jardin, du jardin à la cuisine, les trois protagonistes de 'Rébus' nous emmènent dans les méandres d'un espace distordu à la recherche des mots cachés dans l'image.

Trente-cinq ans après la mort de Bruce Lee, son âme se réincarne dans le corps d'une petite poupée à son effigie. Avec assurance, le jouet en caoutchouc part à la découverte du monde hors d'échelle qui l'entoure. Une maison de lotissement habitée par une famille banale en apparence. Mais Marie, la jeune soeur de douze ans, nourrit des sentiments étranges à l'égard de son grand frère, Tristan. Un couple se retrouve et mesure le distance qui les sépare. Joseph est un petit garçon introverti et timide qui collectionne les escargots.

Un jour, il se fait avaler par son nombril et découvre un monde inquiétant, celui des nombrilistes: La Famadihana, coutume malgache qui signifie retournement des morts, donne lieu à d'importantes festivités, à des danses et des sacrifices de zébus, mais démontre surtout l'importance du culte des anciens dans la société malgache. L'histoire est racontée en carnet de voyage, retraçant le parcours d'un voyageur occidental confronté à ces différentes coutumes.

Les pages du carnet se tournent, puis les dessins s'animent, nous parcourons les paysages luxuriants de Madagascar avant d'être initié à la culture malgache. Sofia est une femme qui vit avec son mari qu'elle aime profondément.

Mais son mari est un homme qui dort toujours ; et Sofia doit admettre que peut-être il ne se réveillera jamais'. Alma, une petite fille, parcourt les rues enneigées de sa ville. Son attention est attirée par une poupée étrange dans la vitrine d'un magasin de jouets antiques. Fascinée, Alma décide d'entrer A la demande de sa mère, Juana doit surveiller sa soeur Citlalli, afin qu'elle se s'échappe pas de la maison, alors qu'en même temps elle essaie d'apprendre le secret de la fabrication des briques à son autre petite soeur Qu'arriverait-il si le monde était un train sans conducteur roulant à toute vitesse sur une voie accidentée?

Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsque l'inévitable catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu'impitoyable s'amorce. Il y aura évidement des victimes, mais à la fin tous seront égaux. Mariés depuis vingt-six ans, Dan et Mary Rutherford assistent sans enthousiasme à une séance de thérapie de groupe pour couples.

Angela, elle-même écorchée par la vie, se demande comment leur mariage a pu devenir si désatreux, si tordu. Mais lorsque Mary le quitte, Dan subit une magnifique métamorphose. Qu'adviendra-t-il lorsqu'elle reviendra dans sa vie? Erwin, une belette, habite dans un feu de signalisation: Jusqu'au jour où un détail va bouleverser son quotidien parfaitement réglé.

Et si l'incident lui ouvrait les portes de la liberté? Tandis que leur propriétaire fait sa sieste, deux perroquets dans leur cage ressassent de vieux souvenirs. Dans un futur proche, le monde semble fonctionner de façon efficace et contrôlée Hai, un petit garçon qui vit avec sa mère et ses grands-parents, attrape un oiseau. Long, conducteur de cyclo-pousse et ami de la famille, promène une carpe dans les rues de Saïgon et les rizières du Mékong pour le compte du mystérieux Monsieur Chu.

Dans tout le Vietnam, on s'apprête à célébrer Trung N'Guyen, la fête des âmes errantes, pour honorer les âmes des défunts oubliés' Cette nuit là, à la lueur des lampions, Hai et Long promèneront une dernière fois la carpe et l'oiseau. Ce film est destiné à tous ceux qui veulent épater la galerie avec un apprentissage simple et révolutionnaire de différents mouvements de danse.

Vous n'aurez désormais plus aucune excuse pour ne pas remuer votre corps au son des rythmes digitaux. Une jeune femme nous parle de son métier de conductrice, trop peu connu La France déclare la guerre à l'Allemagne en Les colonies françaises sont un important réservoir d'hommes.

Aby, Sénégalais, est mobilisé pour voler au secours de la mère patrie. La débâcle de l'armée française le conduit dans un camp de prisonniers en Allemagne. Libéré en , il rentre au pays. Ils se sont rencontrés un soir et se sont plu. Ils se quittent au matin, après une dernière étreinte. Sabrina travaille au port autonome du Havre. Elle rencontre Aïcha, une vieille algérienne porteuse d'une culture méconnue de Sabrina, malgré ses propres origines maghrébines.

Dans son église, un curé intercepte un signal radio destiné à un agent mystérieux. Le prêtre bondit dans sa 2cv tandis que le personnage énigmatique enfourche sa mobylette'. Sur une promenade de bord de mer, un vieil homme lit son journal avec son chien blanc près de lui, quand le passage d'une femme perturbe sa lecture. Il se lance à la poursuite de la belle et plonge dans une bande-dessinée animée qui retrace ses tribulations sur grand écran.

Ce film est un hommage à Jean-Paul Belmondo. Pierre, dix ans est le fils d'un maquisard. Il se lie d'une amitié secrète avec un soldat italien déserteur réfugié dans un abri, et ne se nourrit qu'avec l'aide de Pierre. Dans cette période troublée par la haine, la peur et la suspicion, comment se soustraire aux obligations morales?

Un avion de ligne est en difficulté au-dessus de nos têtes. Au sol, un pilote instructeur au volant de sa voiture, se dirige vers l'aéroport. Téléphone portable en main, il donne ses instructions et tente d'éviter la catastrophe. Mais la communication est coupée Richard essaie de s'adapter à son foyer adoptif au Pays de Galles.

Un matin d'hiver, dans le bus scolaire, les remarques continuelles de sa s'ur perturbent son quotidien. Juste avant l'aube, sur une colline mal éclairée par le jour naissant, règne un calme apaisant.

Le blé ondule sous le vent discret. Soudain, un camion apparaît et des clandestins émergent en silence de cet océan de blé. Le calme de la situation est vite perturbé par l'apparition subite de la police'. Rachel, une jeune étudiante, garde tous les week-ends Hugo, un petit garçon de trois ans qui vit seul avec son père au 23è étages d'une tour résidentielle. Un soir de baby-sitting, sa meilleure amie et deux copains débarquent à l'improviste.

Des hommes masqués débarquent sur une place où les derniers survivants du carnaval terminent en beauté une nuit de tous les excès. Le jour se lève. Véronique, Xavier et Jochen pourraient bien se brûler les ailes Les sensations, les émotions, le ressenti des choses et des êtres pour Samuel, non-voyant depuis la naissance A douze ans Jacques mesure plus d'1m 80 alors que ses camarades mesure 30 à 40 cm de moins.

Ce matin, c'est le jour de la photo de classe. Le photographe tente de composer en vain selon les règles de l'art, recherchant une belle symétrie.

Mais comment mettre Jacques dans le même cadre que les autres? Malgré l'ambiance froide et anonyme qui règne sur son lieu de travail, un employé tente d'apporter un peu de bonheur à ses collègues.

À la place des traditionnels cadeaux de Noël, il a décidé de leur offrir quelque chose de vrai et de précieux. Une nuit sombre et orageuse. Une petite fille est seule chez elle, mais est-elle réellement seule? Cet après-midi là, Patrice rencontre Magalie pour la première fois. Pour la première fois ils s'apprêtent à faire l'amour. Mais Magalie n'a pas tout dit. Et Patrice n'a encore rien vu. Madame Brumont vit seule. La garde de leur fille a été confiée exclusivement à son ex-mari.

Elle reçoit la visite d'un nouvel auditeur social. Elle est déterminée à lui faire entendre la vérité: Jimbo a treize ans. Il ne pense à rien d'autre qu'à Sarah Jane. Et ni les gros bras, ni la violence, ni le chaos, ni les zombis ne l'empêcheront de trouver un moyen d'entrer dans son univers. Un homme tente de se libérer d'un travail aliénant par une pratique sportive intense.

En mêlant son corps à la brutalité des éléments naturels, il espère trouver, dans l'écheveau des sensations, la sérénité nécessaire à son existence. Yelle joue Louise, une jeune femme perdue au beau milieu de nulle part. A un arrêt de bus totalement improbable, elle rencontre un jeune homme costumé en gros poussin qui pédale péniblement sur une bicyclette rouillée. Une rencontre tendre et loufoque entre deux petits oiseaux paumés qui vont faire un bout de chemin ensemble. Giorgia est assise en cours de géographie et couvre son cahier de graffitis.

Assis non loin d'elle, Pierre lui lance des regards que Giorgia feint d'ignorer. L'été 78 c'est aussi celui de la sortie du single 'Love You More' des Buzzcocks Un matin, l'heure est venue pour Xavier et Julie d'annoncer à leur fille de cinq ans qu'ils divorcent. Même s'ils sont pleins de bonnes intentions, ils ne peuvent s'empêcher de transformer ce moment en véritable règlement de compte.

Et si, derrière cette annonce de rupture, se cachait en vérité une dernière déclaration d'amour Dans un pays où les habitants se nourrissent, au sens propre, de lettres et de mots cueillis dans les arbres, la lecture est vitale s'ils ne veulent pas mourir Mais certains livres sont interdits à cause de leur contenu émotionnel et des transformations physiques qu'ils provoquent.

Nadal, un bûcheron des mots, fait une rencontre qui change définitivement sa vie Enfin, voilà la migration tant attendue par Sureau, le grand voyage, la saison des amours! Alors qu'il se prépare avec entrain, Sureau est diagnostiqué allergique à l'azote. Désormais, il devra migrer en avion avec d'autre éclopés.

Aller-retour entre un soap opéra diffusé à la télévision et la discussion tragi-comique d'un couple. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 19 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 18 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 2 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 28 décembre à Vous reconnaissez-vous dans le jazz?

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 12 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 7 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 4 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 27 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 24 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 12 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 27 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 29 juin à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 16 juin à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 17 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 3 mai à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 1 mai à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 21 avril à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 11 avril à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 7 avril à Un Télérama sans télé?

Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 23 mars à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 10 février à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 25 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 19 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 6 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 11 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 31 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 26 octobre à Séries ou très longs métrages?

Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 14 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 5 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 18 avril à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 14 avril à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 18 mars à Et même, si je pouvais me tourner les pouces Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 16 mars à Quand je ne fais rien Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 13 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 2 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 4 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 29 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 27 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 20 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 7 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 19 juin à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 3 juin à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 27 mai à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 14 mai à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 7 mai à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 24 avril à Il ne se passe rien Par Jean-Jacques Birgé, lundi 13 avril à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 7 avril à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 17 mars à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 19 février à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 12 février à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 2 février à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 30 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 28 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 23 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 21 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 6 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 30 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 23 août à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 28 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 11 juin à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 3 juin à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 21 février à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 11 février à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 9 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 23 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 2 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 14 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 12 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 29 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 1 mai à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 28 mars à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 25 mars à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 11 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 21 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 19 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 11 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 10 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 6 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 22 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 5 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 7 juin à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 9 mars à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 9 février à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 2 février à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 17 janvier à Cela revient à effacer la démarche solo de Bernard qui était pourtant importante pour lui, ayant lui-même choisi de l'offrir aux internautes en attendant une hypothétique réédition de l'album.

L'information qui suit n'est donc hélas plus d'actualité. Excellente nouvelle, l'album solo de Bernard Vitet, Mehr Licht! Cerise sur le gâteau, les sept morceaux sont en écoute et téléchargeables gratuitement sur drame. L'entretien qui suit avait été publié le 6 décembre sous le titre Un clou ne chasse pas l'autre alors que Bernard Vitet espérait que la réédition de ce nouvel objet verrait bientôt le jour.

Il reprend la totalité du vinyle original augmenté de trois inédits. Dans l'attente, nous avons choisi d'un commun accord de le mettre en ligne dans une version mp3. Pour "réussir" il ne faut plus bouger quand ça marche. Si tu avais continué à jouer comme lorsque tu avais du succès, tu n'aurais jamais cessé d'en vivre. Oui, mais cela ne correspond pas à ma façon de vivre. Tu as enregistré ton premier disque solo sans y jouer de trompette.

Il n'y avait plus de mystère à percer à la trompette. Il n'y avait plus qu'à se donner du mal pour progresser voire évoluer. J'avais envie de terrains inconnus. C'est aussi positif de faire l'explorateur que de viser l'excellence. Nous avons toujours eu du mal à atteindre notre cible. Sauf qu'aujourd'hui, le marché est devenu flou. Personne ne sait ce qu'il faut faire. Tout le monde est paumé. L'industrialisation de la culture a déséquilibré le système.

La dématérialisation des supports ne se fait pas aussi vite que les majors le souhaiteraient tout en la craignant. L'abandon des stocks est une idée plaisante pour un commercial. Mais, après un certain engouement, le public pourrait ne pas suivre et revenir vers des objets, de vrais objets. L'industrie discographique est condamnée dans ses formes actuelle et ancienne. De même que les gens s'éloignent et se rapprochent, je pense que le commerce de proximité va revivre.

L'artisanat a de beaux jours devant lui, à condition d'être patient! C'est la réplique logique à la virtualité, à la mondialisation, à toute cette désincarnation de la relation qui procède selon les mêmes schémas de profit que la dématérialisation.

Alors, des artistes comme toi se disent qu'ils pourraient au moins se faire plaisir en réalisant quelque chose, un objet, qu'ils fabriqueraient, composeraient exactement comme ils le souhaitent. J'étais fou de ses momies. Des bandelettes de terre, de sable, de poussière entouraient des personnages qui n'étaient ni morts ni vivants.

Tu commences avec Le silence éternel des espaces infinis m'effraie où tu joues du bugle. Bernard Vitet a, depuis cet entretien, réorganisé les pièces dans un autre ordre - J'ai toujours préféré le bugle. On ne pouvait pas gagner sa vie sans jouer de la trompette, dans le bal comme dans le classique. Professionnellement, on est trompettiste. J'aurais aimé être un bugleux. Yves Montand me demandait parfois de prendre mon " beuguel' ", j'étais obligé de lui répéter: En anglais, cela porte un nom allemand, c'est fluegelhorn".

Le bugle, ta voix et tes harmonies dessinent un portrait de toi. Ce sont les constantes de ton histoire. Ils forment une bonne introduction aux quatre morceaux suivants qui sont les originaux de de Mehr Licht!

Tu y joues de la trompette à anche, du dragon, du violon, et les titres semblent sortis de chez Edgar Poe. Ce sont ses dernières paroles sur son lit de mort. On n'a jamais su s'il voulait fuir l'obscurité de sa chambre ou s'il s'agissait d'une remarque philosophique. Un jeune chercheur américain m'avait enregistré sur un ordinateur. J'ai mixé le violon avec un enregistrement de l'ambiance que j'avais réalisé peu de temps avant à Saint-Nicolas-du-Chardonnet, le fief des intégristes, à l'occasion de la Fête de Marie, le 15 août, en présence de Monseigneur Léfèvre.

Le curé qui m'a donné l'autorisation d'enregistrer dans l'église a inspecté le contenu de la valise du Nagra. Il craignait un attentat. Il m'a invité à boire un verre au café du coin, remplacé aujourd'hui par un Crédit Lyonnais, comme d'habitude. Il était habillé comme un maquereau marseillais des années 30, crâne rasé, costume blanc, chaussures à plateaux blancs, il avait une énorme pierre en pendentif qu'il affirmait lui avoir été donnée par un moine tibétain. Ça a commencé par: On entend passer la machine ferroviaire.

Il était situé sur la Seine entre Marly et Bougival. L'eau remontait la colline jusqu'au château. Je joue avec un merle. C'était au début de l'enseignement des langues par enregistrement sur disque de cire. Il l'a laissé squatter un studio. C'est très important pour moi parce qu'il est venu déjeuner chez nous le jour même avec le disque à la main. La fuite du temps m'intéresse. Ce disque est très réussi pour moi, parce qu'il crée des paradoxes temporels.

Les choses sont finies, mais on y revient. Le disque se termine sur l'enregistrement le plus ancien. Un clou ne chasse pas l'autre. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 26 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 21 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 16 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 13 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 10 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 28 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 21 juin à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 6 juin à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 3 juin à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 27 mai à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 12 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 27 avril à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 13 avril à Finir la musique, pour commencer!

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 5 avril à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 29 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 18 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 13 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 2 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 1 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 30 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 23 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 15 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 12 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 9 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 10 août à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 19 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 12 juillet à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 21 juin à Nous retournons chez nous, vers notre avenir.

Ce n'est pas cet avion à hélices épinglé au-dessus du lac Ontario, mais un très gros porteur qui nous emportera cette nuit au-dessus de l'Atlantique après douze jours passés à Toronto. Les horaires des représentations ne nous auront pas permis de nous reposer ni de travailler sérieusement sur les autres projets en cours.

Antoine dit qu'ici tout est en pointillé. Nous n'avons pas vu grand chose du festival, car Luminato est totalement éclaté sur la ville et rien ne permet vraiment aux artistes de se rencontrer. Si la métropole est très étendue, le centre est relativement petit. Je me rends compte que la plupart de mes photos représentent des immeubles, des maisons, des séquences urbaines.

Nous avons sillonné les différents quartiers sur la selle de nos vélos jaunes en en criblant le plan de repas exotiques. Pendant que nous nous baguenaudions, les lapins ont joué leur rôle dans une salle à l'acoustique agréable. Nous repartons vers de nouvelles aventures qui, pour moi, portent les dates de l'automne en ce qui concerne Samsung, et ou pour deux projets d'anticipation Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 28 mai à Un jeu de mots charmant donne son titre au spectacle monté par Elsa Birgé et Michèle Buirette à l'occasion du festival Si la mer monte dont Michèle a assuré la programmation artistique.

Ma fille et sa mère ont donc créé ensemble La fille de la mer dimanche dernier à la pointe de l' île Tudy , Finistère Sud, sous un soleil brûlant, devant une foule conquise.

Depuis quelques années Michèle chante en solo les paroles qu'elle compose en s'accompagnant au piano à bretelles tandis qu'Elsa vole et nous venge dans des airs aussi slaves que parigots. Ayant acquis sa réputation de contorsionniste sur trapèze au sein du fameux Vrai-Faux Mariage de La Caravane Passe, elle ajoute aujourd'hui ses cordes vocales à son arc céleste. Mon enthousiasme peut s'épanouir sereinement depuis qu'elle en a fait sa profession, heureusement plus prudente qu'enfant lorsqu'elle grimpait sur son trapèze pendant que nous avions le dos tourné.

Combien de fois est-elle tombée dans sa chambre pour avoir désobéi? Pire, de cette même cale de l'île Tudy qu'elle arpente depuis qu'elle est née, elle fit son plus beau vol plané, quatre mètres de haut avec atterrissage sur la tête et le vélo en prime qui l'achève pour l'avoir enfourché pieds nus, sans freins et trop grand pour elle alors que nous étions partis faire des courses à Pont-L'abbé Une des pires nuits de ma vie.

Ou à l'École du Cirque époque Annie Fratellini: Les enfants finissent par comprendre que nous nous inquiétons pour eux simplement pour avoir commis nous-mêmes toutes ces bêtises quand nous avions leur âge et avoir eu la chance d'être passés au travers. Elsa pratique aujourd'hui sa discipline avec le même sérieux que n'importe quel professionnel évitant de mettre les ciseaux dans la prise pour vérifier s'il y a du courant.

Le spectacle qu'elle a imaginé avec Michèle est à la fois drôle et émouvant. Certains îliens avaient les larmes aux yeux de voir voler et chanter celle qui fut à six ans une miraculée de la grève.

Si le cadre était idyllique on peut maintenant leur souhaiter d'autres cieux où continuer le spectacle Par Jean-Jacques Birgé, mardi 27 avril à Quatrième et dernier billet sur Bucarest.

Rentré tard à la maison, je commence par nourrir Scotch qui a les crocs. La statue trône dans une fouille près du quartier de Lipscani. Nous tentons désespérément de faire des courses pour rapporter un truc sympa de Roumanie. En nous baladant, nous nous interrogeons sur l'utilité des colonnades couronnant les immeubles néo-classiques le long des grands boulevards.

Finalement, Bucarest est un peu triste. Les quelques souvenirs sont calibrés pour les touristes et les magasins authentiques ont fait place aux grandes chaînes de distribution et aux marques internationales. Prêt-à-porter, alimentation, électro-ménager, jouets, joaillerie, etc. Les rares machins typiques sont plus que ringards. Le nombre d'échoppes de mariage est stupéfiant. J'aurais bien aimé rapporter quelques disques de musique tzigane à Elsa , mais nous avons l'impression qu'ils sont parqués dans quelque quartier où nous n'aurons pas le temps d'aller.

Serait-ce un monde parallèle? Antoine n'aime pas beaucoup les photos. Il ne les garde ni ne les regarde. Solidaire de mes lubies, il m'épinglera tout de même devant le palais du Parlement sous le soleil de printemps. On reconnaîtra mes no-shoes qui laissent penser que je suis à bascule, mais les MBT me donnent seulement l'allure de Jacques Tati lorsque j'avance. À l'arrière-plan l'édifice est trop démesuré pour figurer entièrement sur le cliché.

Voilà, nous avons atterri. Les lapins sont en route pour Paris d'où ils s'envoleront pour le Québec. Je suis à peine arrivé que le travail se presse au portillon Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 23 avril à Les catastrophes naturelles narguent la vanité de l'homme qui croit toujours qu'il est le seul à être capable de sauver ou détruire la planète alors que la nature s'en charge très bien toute seule.

Nous craignons nos démences quand une simple météorite pourrait avoir raison de tout. Il est certain que les centrales nucléaires endommagées n'arrangeraient pas les choses! L'accalmie de ces derniers jours aura-t-elle permis de vider le cendrier? Les images ne collaient pas avec le commentaire, question de logique et de balistique.

Depuis ce Noël avec Brigitte et Pere en Catalogne je ne regarde plus les actualités télévisées. À moins que ce ne soit dans le but de faire la démonstration de l'entreprise de manipulation , corps d'armée de la communication des états ou des possédants dont ils sont les valets!

Aujourd'hui on entend souvent Internet accusé de propager de fausses nouvelles, mais la télévision et la presse écrite n'ont pas toujours vérifié leurs sources et sont, de plus, inféodées aux canaux de transmission officiels des informations et à leurs actionnaires. Les Hoax sont légion, mais leurs démentis peuvent aussi s'avérer politiquement orientés.

Seule la logique et une étude impartiale et minutieuse peuvent permettre d'identifier les falsifications de l'histoire sans pour autant nous rapprocher de la vérité. Nous ne sommes pas grand chose face aux intérêts économiques en jeu! Quant aux lapins de Nabaz'mob , si naïfs dans leur velléité de croire pouvoir jouer ensemble, nous évitons de leur montrer La règle du jeu , un des films de Jean Renoir évoqués hier, à cause de la scène de chasse où l'un d'eux se fait tirer comme un C'est dommage, le film est une remarquable démonstration du consensus social et des risques de l'enfreindre.

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 13 avril à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 5 avril à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 3 avril à Un, deux, trois pavés. Il m'aura fallu quinze jours pour venir à bout des pages de l'exaltante Biographie de Jean-Luc Godard par Antoine de Baecque. Chaque fois que j'arrivais à voler un quart d'heure à ma suractivité démoniaque je m'allongeais avec sur la poitrine un marque-pages.

Il serait étonnant que l'ouvrage plaise au cinéaste tant il recèle de témoignages accablants sur sa perversité et sa démence, de clefs intimes révélant sa fragilité sur son chemin de croix, sans ne jamais perdre de vue son génie et ce qu'il en a coûté, à lui et à ceux qui l'ont approché. De Baecque livre une enquête exceptionnelle qui replonge chaque film dans les eaux saumâtres du quotidien.

On en ressort abasourdi par l'obscénité machiste du milieu cinématographique, par les pulsions qui l'engendrent, l'insolence de la création, les dommages terribles des effets secondaires. Par quelles souffrances et quels ravages le rebelle dut passer pour accoucher de ce Faucon maltais!

Il est d'autres chemins. Celui de Godard n'est pas des plus câlins ni des plus généreux, mais il a l'immense mérite de soulever plus de questions que n'existent de réponses. Mon second est une autre enquête, dessinée, celle-là, par Joe Sacco. À moi qui dévore trop vite la moindre BD, Gaza , en marge de l'histoire ed.

Futuropolis résiste à ma boulimie de lecteur insatiable. La narration et le dessin me forcent à morceler l'ouvrage en feuilleton, prenant mon temps pour assimiler le drame qu'il révèle. Résistant d'abord au trait de Sacco, j'y ai finalement cherché le moindre détail pour comprendre l'horreur, vérifier par l'image les propos des témoins rencontrés.

Si les aller et retour entre et nos jours rappellent Maus de Spiegelman, il n'en a pas l'humour grinçant pour dissiper la douleur. Au fur et à mesure des chapitres les vignettes dévoilent le travail rigoureux du journaliste. Les risques qu'il prend sont réels. Ses interlocuteurs ont un nom et un visage. Contrairement à Marjane Satrapi dans son Persepolis , il s'efface devant son propos, laissant la parole aux vieux Palestiniens qu'il interroge.

En cherchant simplement à savoir ce que l'Histoire a sauvagement occulté, il nous révèle l'horreur de la colonisation.

Mon troisième est un autre bis déjà évoqué dans cette colonne. Je revois The Savage Eye pour la troisième fois en une semaine. Derrière un texte quasiment surréaliste interprété comme un poème symphonique, sous les images brutales de la vulgarité humaine, se glisse un film noir sur la condition féminine. L'entretien avec Joe Strick qui l'accompagne conforte notre point de vue sur le documentaire: Sorti en , réalisé par une équipe de bénévoles pendant les quatre années précédentes, The Savage Eye est un véritable film expérimental qui n'en rabâche aucun des poncifs.

Et mon tout est une journée radieuse, car j'ai miraculeusement pu lever le pied de l'accélérateur pour prendre le temps de respirer. Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 1 avril à Ce n'est pas cher, mais les réponses aux problèmes que nous avons rencontrés sont si stupides et erronées que nous avons décidé d'aller voir ailleurs Cela ne s'est pas fait sans mal, une histoire de saturation du CPU par les scripts et de surcharge des serveurs qui nous a brutalement déconnectés dans la soirée.

Nouveaux identifiants, nouveaux mots de passe, nouveaux réglages de mails L'iPhone a été le plus coriace: Ruse de sioux trouvée par Jacques sur le Net, la googlisation du problème étant la première démarche à faire lorsque l'on n'y comprend rien.

On y lit presque toujours les commentaires d'internautes à qui la mésaventure est déjà arrivée. Les forums et les tchats sont dévolus à cette entraide. Prochaine étape, la refonte du site!

Je n'ai pas beaucoup de temps pour écrire. Mes journées sont dédiées aux répétitions et aux rendez-vous qui s'enchaînent avec Antoine Schmitt pour Mascarade Dominique Playoust et Pierre-Oscar Lévy pour un énorme projet Samsung dont je ne sais ce que je peux révéler Nicolas Clauss pour le deuxième module du serious game ex machina Wolf Ka et Sylvain Ravasse pour le poème symphonique pour Vélib' Sonia Cruchon pour le site des Ptits Repères Ce n'est pas tout, seulement les affaires courantes Pardon à celles et ceux que j'oublie, il est tard, mais on s'amusera bien Nos lapins , eux, se reposent, attendant leur envol pour Bucarest à la fin du mois!

Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 31 mars à Internet est devenu un cimetière de blogs et de sites que personne n'entretient plus et que par conséquent personne ne va plus voir. Les premiers jours, les premiers mois sont excitants, mais très vite la discipline exigée décourage les blogueurs amateurs.

Pour suivre l'actualité de mes camarades j'utilise l'agrégateur de flux RSS Netvibes, mais les mises à jour des blogs auxquels j'étais abonné se raréfient.

Qui est assez fou pour se plier comme moi à cette gymnastique quotidienne 7 jours sur 7? Il n'y a plus que Jean-No pour plancher, sans faiblir, sur de longs articles étayés, avec, il est vrai, une régularité irrégulière. Les billets qu'Étienne Mineur place de temps en temps sont devenus très informatifs alors qu'il nous avait habitués à un défrichage explorateur quasi systématique.

C'est le rendez-vous des obsessionnels. Nous avons tous nos rabatteurs qui nous indiquent des sujets, mais là aussi la transmission qui s'est raréfiée passe plus souvent par les mailing lists et surtout Facebook. De plus, elle consiste essentiellement en redirections vers des sites à la YouTube, ce que je me suis toujours interdit, choisissant cette pratique essentiellement pour illustrer un propos plutôt que faire circuler pour la énième fois le petit clip marrant ou révoltant.

Seul le parti-pris m'intéresse, le "point de vue documenté" comme l'aurait appelé Jean Vigo. Je suis ceux de P. Après bientôt cinq ans, près de articles, je plafonne à visites par mois.

Les statistiques sont incroyablement homogènes. Lorsque je n'ai rien de particulier à raconter, je me demande ce qui me retient de faire une pause, ne serait-ce qu'une journée, mais comme j'ai à peine pris un seul jour off depuis le début de l'année, pourquoi arriverais-je à lever le pied ici-même quand tout mon travail m'anime et me tient éveillé?

On dit que le temps des blogs est révolu. Ce n'est certes plus une pratique aussi courue, mais qu'avons-nous à faire de la mode? On peut composer de la musique pour orchestre à l'ère informatique et aller respirer l'air pur quand la ville gagne sans cesse du terrain sur la nature. On peut aussi se passer de tout cela, s'éclairer à la bougie, apprendre quelles plantes sont comestibles ou toxiques, on peut vivre autrement, rien n'est figé à jamais. Je sais qu'un jour tout s'arrêtera.

Et le reste, mais je n'ai pas assez d'imagination pour le nommer. La question fondatrice serait celle de la transmission Par Jean-Jacques Birgé, lundi 29 mars à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 6 mars à Il risque d'y avoir un monde fou dimanche 21 mars à La Maison Rouge pour l'exposition Vinyl qui s'y tient jusqu'au 16 mai. D'abord c'est un dimanche. Ensuite, à 17h je commenterai en paroles et en musique avec le violoncelliste Vincent Segal les pochettes et disques de la collection Guy Schraenen.

Dans un précédent billet j'évoquai notre rencontre avec Vincent et le travail de Daniela Franco intitulé Face B. Pour préparer notre duo impromptu, Vincent et moi avons fait un saut au 10 boulevard de la Bastille où Paula Aisemberg et Stéphanie Molinard nous ont chaleureusement reçus.

Pendant deux heures et demie nous avons admiré l'important accrochage à la recherche de disques qui nous inspirent des commentaires, la musique coulant de source! Nous avons bêtement commencé par des "Celui-ci je l'ai! Pourtant je ne peux m'empêcher de relever ici ceux que je fais aussi tourner sur ma platine. Plus loin je reconnais la pochette du Portal par Alechinsky, l 'Eskimo des Residents auxquels on nous avait comparés alors sans que je sache exactement pourquoi, Footsteps de Christian Marclay que je compte piétiner avant de le jouer, le triple sillon Burroughs-Giorno-Anderson joué alternativement selon l'endroit où l'on pose l'aiguille grâce à la triple spirale, le Steve Reich dont la photographie est tirée de Wavelength de Michael Snow dont New York Eye and Ear Control et le double album sont également exposés, le John Cale par Warhol, des Beatles et des Stones légendaires, des Beefheart peints par l'auteur comme très nombreux de ces merveilles, et bien d'autres dont l'un des nôtres, le célèbre Rideau!

Le catalogue est évidemment encore plus fourni, avec par exemple en plus notre À travail égal salaire égal illustré par la Rixe de musiciens de Georges de La Tour. J'aurais plutôt fait figurer la sublime pochette des Bons contes font les bons amis dûe à Vercors ou Carnage à Jacques Monory, mais les choix du collectionneur sont impénétrables.

Les pages du catalogue commencent par un glossaire critique avant d'attaquer chronologiquement la discographie où sont indexés tant de contributions d'artistes marquants de Dubuffet à tous les Fluxus, de Beuys à Opalka, de Haring à Laurie Anderson Je regrette l'absence de la pochette du groupe Axolotl en papier de verre doré qui bousille celles des copains!

Pour dialoguer avec Vincent qui a connu quantité des musiciens exposés, je devrai être électriquement autonome, aussi ai-je choisi une instrumentation qui marche sur piles. J'amplifierai donc le Tenori-on et le Kaossilator avec mes haut-parleurs miniatures.

Mais l'un et l'autre réserverons d'autres surprises tandis que nos commentaires organiseront la partition nomade. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 5 mars à Avant de publier les échantillons des instruments solo de l'Ircam , la société UltimateSoundBank nous avait déjà gratifié de jouets musicaux électriques , soit 97 synthétiseurs et boîtes à rythmes avec des sons corny et drôles de la collection d' Eric Schneider.

Les combinaisons et sandwiches pouvaient donner des résultats tout à fait surprenants et parfaitement dans le ton des musiques minimales à la mode. Je vais pouvoir rejouer du génial piano-jouet enregistré dans Défense de , des boîtes à musique programmables, des activity-centers de ma fille envolés depuis longtemps, des tuyaux à percussion que je transposerai dans le grave pour me rapprocher du percuvent construit par Bernard, des claviers de cloches, des guitares pourries, des batteries en carton-pâte mais avec des rythmes super, des boîtes à musique, des hochets anciens de la collection du Musée des Arts Décoratifs, etc.

Et quand je dis jouer, c'est vraiment jouer! Car en échantillonnant ces jouets, UltimateSoundBank a rendu jouables les plus biscornus avec une qualité de son telle que le travail est presque mâché.

Chacun est agencé dans UVI, leur moteur en téléchargement gratuit, pour passer rapidement d'un style de jeu à un autre. En plus, les 15 échantillons peuvent être triturés par UVI, à la fois éditeur, boîte à effets, arpégiateur, en un tour de main Il suffit de brancher un clavier en midi ou usb sur votre ordinateur et passez muscade!

N'importe quel compositeur retrouvera son âme d'enfant, certains recommenceront à sucer leur pouce, d'autres inventeront des alliages inouïs en élargissant leur palette de timbres On aura compris, j'adoooooooore! Par Jean-Jacques Birgé, lundi 1 mars à Freddie m'appelait Monsieur Tout-à-l'envers. En , j'en avais fait une chanson. Comme je commence toujours la lecture des journaux par la dernière page, il n'y a rien de surprenant à ce que j'aborde l'exposition Vynil à La Maison Rouge par la Face B.

Je n'ai pas encore eu le temps de faire un saut à la Bastille, mais le violoncelliste Vincent Segal m'a invité à la commenter avec lui et en musique le 21 mars! J'en suis extrêmement flatté, d'autant que Vincent découvrit notre trio en au festival Musiques de Traverses à Reims lorsqu'il était adolescent et qu'il me confie qu' Un Drame Musical Instantané influença les premiers pas de Bumcello. J'ai répondu positivement à la requête transmise par Paula Aisemberg, directrice de La Maison Rouge, en envoyant "la liste des dix disques que j'ai achetés à cause de leurs pochettes et dont la musique ne m'a pas déçu, bien au contraire, puisqu'ils sont souvent à l'origine de ma vocation de compositeur".

Toutes les pochettes sont consultables sur le site de Face B et sur les ordinateurs mis à disposition du public de La Maison Rouge. Les plus rares y sont accrochées jusqu'au 16 mai et l'ensemble fera prochainement l'objet d'une publication. Il paraît que le catalogue de l'exposition Vynil est aussi très beau En ligne, Face B permet d'admirer les pochettes choisies et d'en écouter quelques extraits, hélas pas les plus rares, mais retrouver les pochettes d'après leurs titres n'a déjà pas dû être une mince affaire pour Daniela Franco!

Les dix vinyles que j'ai achetés à la vue de leur pochette et qui augureraient de ma vie de compositeur sont donc: J'ai toujours été attaché aux disques dont le packaging était étudié pour coller au projet musical. La taille des 30 centimètres permettait un travail graphique que le timbre-poste du CD a réduit considérablement. Je ne suis pas du tout opposé à la dématérialisation du support s'il s'accompagne d'une création graphique et d'informations agréablement consultables.

Machiavel , le dernier album majeur du Drame, rassemblait des pièces de à avec un très beau livret conçu par Étienne Auger.

Ce scratch vidéo interactif intitulé également Machiavel , est entièrement sonorisé avec les vinyles du groupe. Par Jean-Jacques Birgé, mardi 2 février à Jonathan Rosenbaum , ex-journaliste au Chicago Reader prétendument à la retraite, encensé par nombreux cinéastes comme Jean-Luc Godard, auteur entre autres du passionnant Mouvements: Une vie au cinéma Moving Places: A Life in the Movies , dont le site est à la fois une mine d'archives de ses écrits et un blog dont l'actualité permet de découvrir sans cesse des perles anciennes ou contemporaines, en particulier en DVD, a récemment publié un livre broché sur la rétrospective de comédies américaines transgressives qu'il a présentée à la dernière Viennale , le Festival du Film International de Vienne en Autriche.

Cet "Américain pas tranquille", qui lui a donné son titre éponyme, The Unquiet American , en référence au célèbre roman critique de Graham Greene , The Quiet American Un Américain bien tranquille , ne mâche pas ses mots, ne fait jamais dans le "politiquement correct", creuse ses sujets dans des déserts inexplorés, remonte les chemins battus à rebrousse-poil et sait garder son indépendance de vue dans un paysage critique de plus en plus convenu.

Les pages, agréablement illustrées, sont en anglais pour le programme des 55 films choisis dont il s'explique avec un humour caustique et une conscience politique sans ambiguïté, et bilingues traduction allemande pour les textes critiques repris, corrigés ou inédits.

S'il finit par céder à la demande des organisateurs Hurch et Horwath, il pervertit le sujet en choisissant la transgression comme angle d'attaque.

Ainsi classe-t-il sa sélection en cinq catégories subjectives: Si je me donne le mal de taper tous ces noms, c'est qu'ils représentent autant de pistes pour le cinéphile et l'amateur désespérément à la recherche de comédies de qualité, autant de biscuits pour l'hiver qui n'est pas près de finir.

C'est saignant comme un steak bleu, king size débordant de l'assiette étatsunienne, quand la fâcheuse coutume est de vous le servir trop cuit lorsqu'il atteint les écrans européens.

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 5 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 4 janvier à Ce matin nous avons été réveillés par une explosion, courte, sèche. Le front polaire qui nous fait greloter interdisant les orages, j'ai pensé au gaz.

C'est déjà moins brutal que le jour où une bombe m'a fait sauter en l'air à cinq heures du matin. J'avais pensé que ça y était: C'était il y a trente ans, j'habitais rue de l'Espérance à côté d'un café dont la vitrine venait d'être pulvérisée par quelque règlement de comptes, mais nos parents nous ayant élevés en nous répétant qu'ils n'auraient peut-être pas dû faire d'enfants à l'ère de la bombe atomique, j'ai attendu un instant la lumière blanche et la brûlure de la fatalité.

Le nucléaire ne provoque plus les mêmes peurs. Nous avons jusqu'ici survécu. Les explosions sont devenues banales. On ne lira probablement rien dans la presse et le chat continuera à dormir à mes pieds sur la couette. Je me demande pourquoi il choisit cette place, réduisant mon espace de sommeil en m'obligeant à des positions obliques ou en chien de fusil.

Le coin du lit est le plus proche du radiateur, mais nous l'éteignons la nuit et entrouvrons la fenêtre, ce qui explique pourquoi nous avons entendu clairement la déflagration. Il ne vient jamais sur le mien qui a pourtant perdu son bombement excessif pas plus qu'il ne se couche aux pieds de ma compagne dont la taille moindre offre un espace libre plus propice à l'extension du matou géant.

Les croquettes diététiques semblent moins probantes que mon chrono-régime. J'ai perdu quatre kilos en deux mois, mais la panthère des neiges fait toujours ses huit et demi. Entre ses deux positions, il m'accompagne sagement pendant la rédaction de mon Blog, mais dès la dernière bouchée avalée, il remontera rejoindre Françoise, me laissant seul choisir le cliché qui illustrera ce billet.

Passé sa mise en ligne, je me console en enfourchant mon vélo jusqu'à la boulangerie où m'attend un moelleux palmier qui me fait saliver tout le long du chemin Par Jean-Jacques Birgé, samedi 12 décembre à Hier soir le tableau était kitsch à mort. La Tour Eiffel clignotait en rythme avec les lapins pour leur première sortie dans un cadre évènementiel, en l'occurrence l'inauguration des nouveaux bureaux du Boston Consulting Group rue Saint Dominique.

Une immense tente accueillait les invités en dessous de la façade dont les fenêtres servaient de canevas à une animation vidéo. Des hôtesses laissaient monter les visiteurs par petits groupes jusqu'au cinquième étage pour assister à l'opéra Nabaz'mob présenté comme le clou de la soirée. Un parcours lumineux les guidait à travers une salle de boules à facettes enfumée qui me fit penser au début des doigts du Docteur T. Dans le couloir des snowfalls alignés sur le sol donnaient l'impression que l'on shootait dans des éclats de lumière.

Tout au fond, les lapins jouaient leur partition tandis que l'on pouvait découvrir au travers des deux baies vitrées leur servant de décor, à gauche, le dôme des Invalides et, derrière, la Tour dont les illuminations de Noël semblaient avoir été conçues par l'équipe de Hmm! Nous récoltons avec amusement les remarques des jeunes cadres de BCG de plus en plus éméchés: Tous pareils, tous différents Une métaphore des consultants Ils vont nous sauter dessus You can chose which one you are Le nôtre était décalé.

Il faudrait encore parquer notre marmaille de v2 dans leurs clapiers métalliques, les charger dans une carriole sans chauffage, foncer vers le Bois jusqu'à leur tanière, les déposer et reprendre les trois flight-cases de v1 devant s'envoler pour Londres la semaine prochaine On n'était pas couchés!

Par Jean-Jacques Birgé, lundi 30 novembre à Huit ans après Déviation , le violoncelliste Didier Petit sort son second album solo chez Buda Musique. La prise de son acoustique pose la voix à l'arrière plan comme si on était dans la chambre.

L'électricien Hendrix avait le même rapport. Petit remplace le chewing-gum par le miel et le Marshall par l'archet. Et puis il y a l'âme, beaucoup d'âme. Deux âmes qui font corps. Don't explain est sous-titré 3 faces pour violoncelle seul. Ils sont au moins deux. Il dit n'importe quoi et refuse de s'expliquer sérieusement. Voici un romantique camouflé qui ne peut retenir son bras et sa gorge cingler cette vérité.

Les mots y manquent C'est même par cet impossible que la vérité tient au réel. Voilà un camouflet romantique qui sort la musique de ses gonds pour laisser l'air entrer par la porte et s'envoler par la fenêtre, jusqu'aux étoiles. Le CD est inséré dans un petit livre de 48 pages illustré d'images de Théo Jarrier prises pendant l'enregistrement en studio à Minneapolis et de photos oxydées de Jean Yves Cousseau, auxquelles se joignent un Petit entretien et des textes de Francis Marmande et Jarrier.

Vendredi soir, Didier Petit donnait le coup d'envoi au 20ème anniversaire du label in situ. Théo Jarrier avait ressorti sa batterie du grenier et malin celle ou celui qui aurait deviner que cet ancien cogneur de Metal saurait propulser le quatuor vers le c? L'écrivain Hervé Péjaudier structura le récit par des saynètes vocales aussi tragicomiques que virtuoses.

Je cite les vivants. Je n'évoque ici pas celles et ceux qui ont la gentillesse de m'envoyer leurs nouvelles créations. Ceux qui nous ont envoûtés bénéficient toujours d'un certain crédit. John Zorn produit beaucoup trop de disques pour qu'un consommateur puisse suivre le rythme de ses sorties. Il a mis les banques dans sa poche, pas nous. De temps en temps, je craque pour une de ses nouvelles productions, plus roublardes les unes que les autres.

Femina est un disque agréable qui prétend être un hommage aux femmes artistes, mais les six interprètes féminines ne peuvent nous empêcher de douter de la sincérité du compositeur en mal de prétextes. À force de trop en faire, John Zorn dilue son style en faisant feu de tout bois. Cela finit par ressembler à des produits joliment marketés pour la boutique Colette.

Attiré par la pochette, je m'étais laissé prendre à la molle surf music de ses Dreamers. Son opportunisme est devenu lassant. Parmi les centaines de disques qu'il a produits, sa meilleure pièce reste pour moi celle qui le lança, contribution au Godard ça vous chante? Wyclef Jean , ex-Fugees, n'a plus l'allant de ses chefs d'? Peut-être que ses dernières? Comme tous les rappeurs, Wyclef a le mérite de relater les histoires de sa communauté et de le faire avec honnêteté.

Pour terminer ma séance d'écoute, je reste interdit par la terrible doom de The LumberJack Feedback , un rock très noir où il n'y a plus l'ombre d'un espoir, le groupe lillois faisant bloc sans s'autoriser aucune envolée soliste.

Ici comme ailleurs, la musique réfléchit son époque et ceux qui la traversent, débordant du cadre esthétique pour nous renvoyer l'image sociale qui lui sert de toile de fond, éclaboussant l'audience de ses accords ou de ses désaccords. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 27 novembre à La paire de mini haut-parleurs iHome est la solution nomade idéale pour amplifier ou donner du son à tous les portables, de l'iPhone à l'ordinateur, du Tenori-on au Kaossilator , par exemple, qui ne possèdent aucune enceinte.

Déjà petits, ils se referment par un système de soufflets en accordéon et se collent ensemble magnétiquement. Un petit sac est livré avec, ainsi qu'un câble servant à les connecter en audio et à les recharger par la prise USB d'un ordinateur.

Pas de batterie à changer ni de transformateur. Censés tenir 6 heures la charge, mieux vaut débrancher l'USB qui produit un léger crachotement quand on écoute de la musique.

Gros son pour des petits machins. La qualité de l'iHM79 serait un peu meilleure que l'iHM77, mais il est nettement plus encombrant voir photo ci-dessous et l'étude d' iLounge. Avec le port, ils reviennent à environ 45 euros la paire pour une livraison rapide moins de 40 euros en tarif lent.

Je les ai essayés avec mon Kaossilator dans l'autre main, déployés mais magnétiquement assemblés, et j'en ai été ravi. Ils existent même en quatre couleurs, noir, argenté, mauve et rouge. Un cadeau sympa pour Noël. À ce propos, j'ai déjà fait mes emplettes, histoire de ne pas courir au dernier moment, d'autant que le mois de décembre est hyper chargé: Le mois de décembre n'est même pas commencé que les téléphones sonnent à tout bout de champ. De plus, j'ai une telle envie de faire de la musique que j'en piétine d'impatience, or les concerts prévus sont pour la Saint Glinglin Volume double, mais son nettement plus gras, basses flatteuses au détriment des transitoires.

À côté, les ihm79 sonnent nasillards, mais claquent mieux dans l'aigu. Pour une écoute domestique et confortable je conseille les 79, mais pour l'encombrement en déplacement les 77! Un de mes synthés de poche sonne mieux avec l'un et un autre avec le second, ah zut! Pour le son, vous préférerez probablement les 79, mais ils sont deux fois plus gros Par Jean-Jacques Birgé, mardi 6 octobre à En , Elsa avait 9 ans. Bernard et moi avions eu l'idée de lui écrire une douzaine de chansons, mais elles sont restées dans un tiroir comme des dizaines de projets inachevés.

J'ai traîné trois semaines avant de trouver les mots de la première. Ensuite, j'en écrivais une chaque jour pendant que nous passions l'été en Bretagne. À la rentrée, Bernard s'est attelé à la musique et nous avons enregistré des maquettes de ce que cela pourrait devenir. Nous aurions aimé remplacer mes programmations par des musiciens, mais nous avons laissé le temps filer.

J'ai déjà publié ici Les étoiles filantes et La glace. C'était un jour comme aujourd'hui. Je n'avais pas d'inspiration. J'ai demandé à ma fille si elle avait une idée de sujet pour une chanson.

Elle m'a répondu par les six premiers vers que j'ai recopiés tels quels et qui sont devenus le refrain Par Jean-Jacques Birgé, samedi 26 septembre à En fin d'après-midi nous profitons de la météo exceptionnelle pour partir en croisière sonore sur les canaux de l' Ill. À gauche de l'image on aperçoit le Musée d'Art Moderne d'où partent ces Échos flottants.

Gratuites, les promenades en musique offrent une découverte de Strasbourg jusqu'au Parlement Européen et au port autonome. Nous sommes surpris par les dizaines de cygnes rassemblés là. Il y en a plus que je n'en ai vus de toute ma vie. Les délicates ambiances de Christian Vialard accompagnent les deux heures de ballade avec beaucoup d'à propos. Avant de rejoindre la Laiterie où sont concentrées la majorité des festivités nocturnes, nous sillonnons à pieds la ville où ont été déposés les conteneurs abritant des installations dans des endroits fameux.

Après le dîner à l'excellent catering, je grimpe sur un mirador monté pour l'occasion et photographie la foule avec au fond Le Grand Générique d'Antoine Schmitt qui se déroule immuablement tandis que le public peut y ajouter son nom au fur et à mesure.

Si le monde entier y était il faudrait ans pour le lire! Nous enchaînons illico, improvisant sans aucune autre préparation que le choix de notre instrumentation. La nanomachine d'Antoine jongle avec les mots tandis que la voix d'Elsa explose du Tenori-on Les concerts ne me branchent pas autant que les installations numériques. Transpiration dans un bain de foule autour des six salles où se suivent un nombre étonnant de groupes dont l'énergie ne suffit pas à me faire oublier les originaux.

Pour les premiers, les chorégraphies de Christian Rizzo , Laurent Pernot , Thierry Fournier ou Cécile Babiole savent épouser l'espace qui leur est dévolu avec brio. Parmi les seconds, L'oreille du prince m'emballe plus que je ne le supposais.

Tenant du train fantôme et du palais des glaces, l'installation fait participer le spectateur à la création tout en lui offrant des points de vue, et surtout d'oreille, différents. Mixé dynamiquement par cette déambulation, le trio composé d'un violoncelliste, d'un pianiste et d'une chanteuse se découvre sous tous les angles jusqu'à ce que soit trouvé l'équilibre idéal.

Le reste des spectateurs assistent au ballet au travers des vitres et des casques mis à sa disposition. Du duo Scénocosme , l 'Akousmaflore qui fait chanter les plantes lorsqu'on les touche et le Sphéraléas où la dizaine de personnes réunies sous la tente composent ensemble la musique des demi-sphères sont tout à fait charmants. Comme à Linz , je note l'intérêt que tous les artistes portent au son, même si leur rigueur ne s'exerce pas toujours avec la même acuité que pour les images et les outils technologiques.

Lorsque je rentre à l'hôtel rédiger mon petit article, la première nuit électronique d'Osophère est encore longue avant que le soleil se lève sur l'after. Et si les nuits s'étalent sur deux jours, cette année les installations sont exposées jusqu'à samedi de la semaine prochaine.

Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 21 août à Un jour sans billet, c'était hier la première fois en quatre ans. L'hébergeur Online , qui dépend de Free, n'a pas su réparer son serveur en temps et en heure. J'avais pourtant mis en ligne mon article sur La ruche à quatre heures du matin, juste avant de partir à la pêche photo sans trucage! Mais la panne est intervenue quelques minutes plus tard. Nous allons débuter en fin de matinée le déplacement des données vers un nouveau serveur, par ordre des sites les plus visités.

Nous estimons un retour à la normale pour la majorité du trafic dans la soirée. Certains sites que je gère sont repartis alors qu'ils ont "Nettement" moins de visites que le Blog qui n'était toujours pas revenu ce matin

.

Le sexe blak sexe orgasme




le sexe natacha amal adolescent porn sex

Serge Lifar tente avec l'aide de Romola Nijinsky, qui ne s'est jamais résignée, de ressusciter le danseur. Par une nuit sans lune, dans une ville endormie, un personnage aux bras démesurés marche. Précédé par son ombre, il se rend dans une arène accomplir un rituel Deux enfants creusent un trou.

Ils veulent rejoindre la Chine. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Kager travaille dans un centre de photocopie.

Deux femmes musulmanes, une mère et sa fille, se rendent à une manifestation contre l'interdiction du voile à l'école. De retour à la maison, la mère invite sa fille à abandonner ce voile à travers une danse désespérée et troublante. Les crabes de l'estuaire de la Gironde ont un sérieux handicap: Comment vivent-ils ce tragique destin? Une femme déambule dans la ville et croise une ancienne amante qui ne la reconnaît pas. Cette petite humiliation convoque ses souvenirs et dévoile un processus intime.

De petites poupées de chiffon retrouvent leur créateur mort dans son atelier. Ne comprenant pas ce qui est véritablement arrivé, elles vont essayer de retrouver leur quotidien auprès du mort.

Un homme est en prison. Son compagnon de cellule est torturé jusqu'à la mort. Quand ses geôliers viennent le chercher à son tour, il parvient à s'enfuir dans l'enceinte du bâtiment. Geste désespéré car il s'agit d'un vrai labyrinthe. Il échappe pourtant à ses poursuivants jusqu'au toit de l'immeuble. Du haut des miradors, un militaire le tient en joue. Là il exprime devant eux toute la mesure de sa liberté.

Il y a des gens qui sont différents malgré eux et qui voudraient juste ressembler aux autres, se fondre délicieusement dans la foule. Certains passent toute leur vie à essayer de cacher leur différence.

Eva Delcourt est au commissariat. Elle a brûlé un feu rouge. La jeune femme s'impatiente, elle doit rejoindre son mari cycliste en Italie. L'infraction routière est un prétexte. La police suspecte Eva de transporter des produits dopants dans sa voiture Un homme, perdu dans ses fantasmes, enquête sur la disparition d'une femme.. Berni, petit employé d'usine, comble sa solitude en achetant une femme en pièces détachées issue des pays du tiers Monde.

Un poète est à son écritoire quand un cocher frappe à sa fenêtre et l'invite à le suivre. Par la porte vitrée de la calèche défilent ses souvenirs Il est temps pour le poète d'écrire son dernier vers. La Vita Nuova est un palimpseste cinématographique, directement inspiré de l''uvre de Gérard de Nerval. Une pièce dans le noir, un cône de lumière, une table ronde, cinq hommes jouent au poker.

Une véritable frénésie s'empare des joueurs. Ils se 'recavent' en milliers de dollars. Six heures sonnent, une lumière blanche envahit la pièce. Un moine découvre un poisson dans un réservoir d'eau près d'un monastère. Il essaie de l'attraper en utilisant toutes sortes de moyens. Au cours du film, la poursuite devient de plus en plus symbolique. Deux frères, vieux garçons, viennent de gagner un voyage à Lourdes.

L'un est aveugle, l'autre paraplégique. Billy Brakko apprend sa propre mort par le journal'. A Paris, des hommes attendent un éventuel emploi journalier de déménageurs dans une agence d'intérim.

Parmi eux, deux novices, Jean-Pierre et Théo, qui ne se connaissent pas. Ils se retrouvent en banlieue pour effectuer, croient-ils, un déménagement ordinaire. Blanche est une 'maniaque' du ménage; Colette, après avoir passé une nuit blanche très mouvementée, lui rend visite Sur une chanson de Robert Nyel et Gaby Verlor, interprétée par Bourvil, 'C'était bien', un couple se communique toute l'émotion de son amour dans un langage dérivé de la langue des signes. Après la rupture avec son ami, une jeune femme sort de chez elle, portant dans ses bras un bocal contenant son poisson rouge.

Il lui faut trouver un moyen de sauver Kiki. Deux lycéens parlent de l'usage du préservatif. Louis demande conseil à son ami Vincent qui est extraverti et parle des choses avec légèreté.

Vincent le conseille avec humour. Le lendemain, Louis rend les préservatifs inutilisés à Vincent qui lui donne son point de vue.

A l'origine du film, il y a une grande colère. Contre l'homophobie, contre l'irresponsabilité des autorités politiques et religieuses, contre le fait que des jeunes gens continuent de mourir du Sida, contre l'intolérance, contre les discours absurdes et criminels. Un panel de gens représentatifs de rien du tout essaie d'ouvrir des emballages à ouvertures soi-disants faciles.

Les aventures d'une maison à l'équilibre fragile posée sur le pic d'une colline, elle balance alternativement de droite à gauche au grand dam de ses habitants. Par nature, ce jeu explore la face cachée des participants. Attention certaines images peuvent choquer le jeune public. Un matin, un célibataire timide entre en collision avec une grande rousse. C'est le coup de foudre.

Comment revoir cette femme que le destin a mise sur sa route? Un père dit au revoir à sa fille. Pendant que le paysage change au gré des saisons, elle l'attend, passe du stade d'enfant à celui d'adulte et l'attend toujours. Un film d'entreprise qui vire insensiblement vers un autre genre Maurice, soixante-quinze ans, adore les bandes dessinées. Un jour, il décide d'être l'homme torche. C'est l'histoire d'une dépression. L'histoire aussi d'une sortie des ténèbres. La beauté du hasard qui découvre les causes et amène les corps vers la rédemption.

Lorsque le soleil se lève à l'horizon, un petit homme maniaque s'évertue, avec ténacité et par tous les moyens possibles, à nettoyer les tâches du bel astre lumineux. Une journée, pas plus, c'est la temps imparti à Martin pour choisir les filles de son Harem selon les termes de l'offre étrange qui lui a été faite.

Heureusement pour ce garçon timide mais exigeant, Paris offre un terrain de recherche vaste à souhait. Géraldine, chômeuse, décide d'aller à la piscine. Mais ce n'est pas simple: Mal à l'aise, elle évite tout contact. Tout ce qu'elle veut c'est de l'air. De l'air, lorsqu'elle se retrouve coincée au fond du bassin, les jeunes vont lui en donner, à leur façon Une jolie petite fille écrit à un petit garçon dont elle est amoureuse. Elle utilise des crayons à dessin.

Les objets peuvent-ils ressentir des émotions? Il semblerait que oui Un homme et une femme de soixante-quinze ans se rencontrent par petite annonce pour aller ensemble à une manifestation. L'homme est un habitué des luttes collectives, la femme n'est jamais 'descendue dans la rue'. Mais la manifestation va très vite révéler celle de leurs désirs. Dans une chambre d'hôtel, ils vont refaire le monde. C'est l'histoire d'un enfant qui retrouve l'usage de la parole grâce à son lapin. Pour convaincre sa petite-fille myope de porter un bonnet pour aller jouer au parc, un grand-père lui raconte une histoire basée sur ses souvenirs de la Seconde Guerre mondiale..

Un homme, seul, avec sa particularité physique: Gilbert, vigile dans un magasin de meubles souffre de problèmes existentiels: Ce dernier essaie de le remettre sur les voies de la sagesse et finit lui-même par perdre son sang-froid. Une dispute éclate entre un père et son fils cadet. Le fils aîné intervient, provoquant une bagarre qui tourne mal. Un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticences, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l'Etat.

Mais ces nouvelles normes s'étendent bientôt au-delà'. Le plus grand des deux frères vit à Paris, pas si loin, mais quand même. Un an qu'ils ne l'ont pas vu. Il rentre à la maison quelques jours puisque leur mère est à l'hôpital.

Les deux frères vont passer deux jours ensemble. Un couple se trouve dans une très grave situation financière. L'homme n'a pas de travail et il passe ses journées à marcher dans les rues, sans même avoir de quoi s'acheter à manger Attirée par un chien sauvage, une jeune féline quitte son Eden natal pour tomber amoureuse d'un cheval cuisinier.

Prenez trois animaux de la ferme, de la forêt et de la jungle. Vous obtiendrez des fables savoureuses, pleines d'action et de délire. Ma vie à Berlin, avec toutes mes activités et une présentation de mes amis.

Découvrez cette ville telle que je la vois. Une fille perd sa gravité. Malgré elle, elle s'éloigne peu à peu du sol'. Docu-fiction issu du reportage photo de Gérard Rancinan et de sa productrice Virginie Luc où l'on découvre le témoignage en images des derniers rescapés de la bombe larguée sur Hiroshima en août Rares doivent être les Allemands venus se réfugier en France à la Libération.

C'est le cas de mon père. Albert est aux prises avec un problème de jalousie, de désir, de frustration, qui semble trouver son origine dans un complexe physique. En visualisant des scènes dans une sorte de rêverie diurne. Un étudiant présente son projet de fin d'études devant un jury. Cet acte banal se transforme peu à peu en une performance absurde et trompeuse au cours de laquelle une petite souris de laboratoire appelée Carlito subit toutes sortes d'expériences.

Un mélange de prises de vue réelles et d'images de synthèse nous fait douter de la véracité des images, mais aussi des mots. Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux? Dans l'ombre de la forêt, les nocturnes se réveillent. La pleine lune se dévoile, des yeux s'allument, un cri déchire la nuit. Fondé sur des interviews authentiques, ce film d'animation met en scène quatre personnages racontant chacun leur première fois.

Juliette se réveille un matin dans son lit, se croyant auprès de son amant. Elle le presse de partir, de peur que Simon, son mari, ne les surprenne. Mais Juliette a commis une erreur tragique: Sept personnages principaux vivent une journée mouvementée dans un quartier en rénovation situé au bord du fleuve. Ici, on se croise sans se voir, une poupée passe de mains en mains Le 26 novembre , quelques heures avant sa présentation à l'Assemblée Nationale du projet de loi pour l'avortement, Simone Veil se prépare dans un appartement bourgeois, comme dans l'antichambre du torero avant d'entrer dans l'arène.

Un tigre géant apparaît mystérieusement dans une grande ville pour révéler la réalité cachée d'une nuit ordinaire. D'après le poème Tyger de William Blake. Le premier voyage en train d'un père et de sa fille Dans l'atttente des élections présidentielles de , deux témoignages, deux générations différentes, deux façons d'aborder la politique et de se poser la question de l'importance de voter en France. Grâce au peintre qui brosse son portrait, un vieil homme retrouve la jeunesse et voyage d'un tableau à l'autre, en croisant une inconnue en rouge qu'il finira par retrouver.

Myriam, soixante-dix ans, habite un immeuble déserté par ses habitants. La vieille dame est la dernière locataire. Bien qu'elle vive sans électricité, elle ne semble pas décidée à partir.

Demain c'est le 40 novembre! C'est la Saint Festin! La grande fête des Ogres. Alors si vous n'avez pas encore attrapé d'enfant, dépêchez-vous et bonne chasse!!

Tard dans la nuit, elle a l'audace de le suivre. Philippe l'écoute, alors Paul parle. Ils décident de se revoir. Simon vit dans les arbres et n'en descend jamais. Il s'est retiré du monde et mène une existence rudimentaire et studieuse. L'apparition d'une jeune fille vient bouleverser son univers. Saynètes cruelles, osées mais toujours drôles, d'une inventivité visuelle carrément éblouissante: Garance vient de perdre Wawa, son chien en peluche mou au regard plaintif et aux oreilles dégoulinantes.

Wawa va être récupéré, ballotté, transporté, jeté, embarqué, arraché, lancé, écrasé, piétiné, donné, cogné, volé, oublié, mâchouillé, tapé, retrouvé. Assortiment de Plymptoneries diverses sur l'idée très télévisuelle de Surprise sur prise caméras cachées. Un policier perquisitionne un appartement. Il entre dans la vie d'un homme, oublié de tous.

Un couple se retrouve et s'aime sous la lumière écrasante de l'été. Elle découvre Naples, ses processions religieuses, ses musées silencieux. Il filme les pentes arides du volcan. La Svedese rend un hommage émouvant à Ingrid Bergman et Roberto Rossellini, à la rencontre aussi improbable qu'explosive d'une célèbre actrice d'Hollywood et d'un réalisateur 'missionnaire'.

Jonas, cinq ans, s'apprête à suivre son premier cours de natation. Alors qu'il tente de fuir cet endroit qui l'effraie, il tombe dans le grand bain. Retenu à flots par ses brassards, Jonas découvre la piscine, lieu chaotique peuplé d'étranges créatures.

Durant une opération à coeur ouvert, Amos Klein se remémore les événements significatifs de sa vie qui correspondent à des moments clé de l'histoire israélienne. Son voyage spirituel est une réflexion sur la corruption morale, le militarisme et l'endoctrinement.

Dans une forêt un lion capture une souris et menace de la dévorer. Celle-ci lui propose un marché. Quelques paroles bien placées, une soumission apparente et surtout un fil suffiront au plus petit des deux non seulement à s'en sortir mais aussi à embobiner au propre et au figuré le plus gros. Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère autiste n'est pas vraiment comme les autres enfants. Une jeune femme a rendez-vous avec un jeune homme pour échanger un premier baiser.

Mais un incident purement cinématographique empêchera à jamais la concrétisation de leur amour. Subitement arrachée à ses journaux, Yulia, se retrouve parachutée dans une pièce sans issue avec cinq manettes fixées au mur. En les actionnant, elle déclenche une série d'événements absurdes qui la conduiront à trouver l'âme soeur.

Tout ce que je n'aime pas. Lucie est une jeune femme d'une trentaine d'années, timide et introvertie. Au cours d'une fête chez des amis, elle rencontre Bertrand dont elle s'empresse de tomber amoureuse. Les femmes accusées d'avoir entretenu des relations avec des soldats allemands durant la guerre sont publiquement châtiées. Une nuit, près d'une falaise, une jeune femme se voit adresser une merveilleuse et inespérée invitation à la vie.

Un ange se promène dans l'espace une valise à la main. Soudain, une de ses ailes se casse. Il perd l'équilibre et dans l'affolement, laisse tomber son bagage. Sur terre, un drôle de petit bonhomme traverse en voiture un paysage en trompe-l''il pour le moins étrange et récupère cette valise très précieuse aux mille facéties Ne sous-estimez jamais le côté obscur' Une représentante du clergé va en faire l'amusante tentative.

Ce film s'apparente à un naufrage, le naufrage d'une ville qui, dressée sous les assauts répétés de la pluie, voit ses habitants sombrer en son sein.

Thé noir ou comment une simple tasse de thé peut devenir une terrible source d'angoisse. Où l'on découvre avec délices l'inépuisable potentiel comique de la paranoïa d'un consommateur de thé confronté à l'obligation de faire un choix. Un humour manifestement noir qui trouve dans le trait et le geste du réalisateur une expression appropriée et exacerbée.

Au début des années 70, Mohamed ramène Fatiha et leurs deux enfants du bled, pour vivre avec lui dans une banlieue ouvrière française. Six batteurs profitent du départ de locataires pour investir leur appartement et donner à partir de simples objets, un concert en quatre mouvements: Fini les trajets limités en bus, papa a décidé d'acheter une voiture pour nous faire passer des vacances sensationnelles.

L'histoire émouvante d'un homme réservé et maladroit qui compte sur la voiture familiale pour faire de lui un bon père. Prenant appui sur des statistiques, le film met en exergue l'inacceptable à partir d'un petit montage d'images et de mini-séquences, avec pour objectif d'aider à une prise de conscience, de briser les préjugés et de lever le tabou.

Cela fait maintenant trois ans que le comédien Patrick Chesnais est au chômage. Il a connu des jours meilleurs, notamment lorsque son nom était synonyme de succès au cinéma. Maintenant c'est bel et bien terminé. Aujourd'hui c'est décidé, Patrick Chesnais va réagir. Ce sera peut-être son dernier rôle, mais ce sera le plus beau.

Huit vieillards marchent en file indienne dans la campagne, ils longent un marais et soudain, croient entendre un appel au secours. Pedro a une très bonne mémoire, il n'a toutefois pas reconnu les deux adolescents qui voyagent avec lui dans le camion qui les emmène au marché.

Pendant le trajet, Pedro parle et rigole sans se rendre compte que ces enfants, maltraités et abandonnés par lui tout jeunes, ont décidé de se venger. Comment se retrouver dans les bras de ses parents hystériques à la sortie d'un cinéma lorsqu'on est ado et qu'on n'a rien demandé. Un homme et une femme, bloqués par la neige, cherchent désespérément à quitter un petit pavillon de banlieue perdu au milieu de nulle part En faisant le ménage de son placard, un veuf très âgé trouve une vieille liste de choses qu'il aurait aimé faire dans sa vie.

Voyant que le temps file, il décide alors de les réaliser Claire a très envie de faire l'amour avec ce type qu'elle a ramené chez elle. Depuis le temps qu'elle attend ça, un homme Un matin, Max se réveille dans un monde où la chronologie du temps est inversée. Seul à évoluer dans son sens, trouvera-t-il sa place dans cette étrange société? A Dunkerque, pendant le carnaval, un carnavaleux se retrouve seul dans les rues désertes. Il erre un moment avant d'arriver sur la plage où il découvre que les bruits du carnaval proviennent de la mer.

Il décide alors de s'enfoncer dans l'eau et disparaît. Un jeune chasseur qui n'a qu'un seul ami, son chien, tombe amoureux d'une jeune fille lors d'une soirée folklorique. Un couple se retrouve dans des circonstances inhabituelles. Un huis clos sur les apparences, la rupture et la solitude. Un groupe d'adolescents attend le dernier train sur le quai d'une gare. L'un d'entre eux contemple la vôute céleste et s'interroge sur le mouvement des planètes dans l'univers.

Dans une ville nord-américaine, la rencontre de deux hommes, le matin, dans la rue. Antoine, huit ans, a perdu son père dans un accident d'avion. Incapable d'accepter sa mort, il va finalement revivre et accepter cette perte au travers d'un rêve métaphorique. Isolée sur une île du Pacifique, une base militaire oubliée. Loin de la civilisation, des lois et des règles, le Sergent Al cultive le goût du sacrifice de ses soldats , le Docteur Frederik exerce ses talents de photographe tandis que le général A, un rien dérangé, peaufine son art chorégraphique.

En , Joseph est arrêté par les Allemands devant Suzanne, sa fille de treize ans. Suzanne a aujourd'hui 75 ans. Elle est ma grand-mère. C 'est son histoire. Lors d'un tournage, les volets clos d'une maison défigurent le cadre du réalisateur.

Jeanne, la régisseuse, est chargée d'aller les ouvrir. Brest le 1er juillet , au sein de l'Arsenal, le dernier marteau pilon cesse son activité: Une étincelle d'espoir inattendue dans la grisaille journalière du métro parisien. Deux réfugiés Kurdes en provenance d'Irak, un père et son fils, touchent au but après une longue route. Mais en Norvège, le père doit faire un choix difficile. Un artiste en mal de reconnaissance propose un film au comité de sélection d'un festival d'art et tente de le convaincre de l'intérêt de son projet.

Un documentaire sur la façon dont Martin Gretschmann compose un chef-d''uvre de musique binaire. Une boite à rythme lance l'installation tandis qu'une enclume la stoppe net.

Entre les deux, une succession d'images dont une poupée qui adresse un clin d''il à Kill Bill'. En arrivant à Londres, Tomoko, une jeune japonaise fraîchement débarquée avec son masque et son tuba dans ses bagages, est bien loin de se douter qu'elle s'apprête à découvrir un mystérieux secret caché sous la ville'.

Un homme voit sa personnalité se dédoubler et évoluer dans deux mondes parallèles. Un cauchemar qui l'entraîne des origines de sa naissance à sa disparition dans des univers apocalyptiques.

Dans une cabane secrète perchée dans un arbre, deux enfants déguisés en animaux tentent de ressuciter une abeille. Mais le but de l'expérience est de ramener quelque chose de bien plus gros Les parents de Céline, dix ans, partent pour quelques jours.

Elle reste alors seule avec ses deux frères, sous la surveillance de Rosalie. Pendant cette absence, un nombre inhabituel de rencontres a lieu entre Céline et Valentin, un jeune garçon instable et parfois violent qui habite le même village.

Leurs jeux et leur condition si différentes créent entre eux un mélange de curiosité et de crainte mutuelle. D'après 'La petite fille et l'oiseau' de Sylvie Plessy. Embuscade dans les sous-sols d'un parking: Hurlements des moteurs et crissements de pneus donnent le ton d'un duel impitoyable dans lequel l'une des deux voitures doit disparaître. Motif récurrente du cinéma de genre, la poursuite de voiture se double ici d'un jeu quelque peu nostalgique avec cette version miniature et domestique de la réalité que représente les Dinky Toys.

Comme tous les soirs en rentrant du travail, Armand, ouvrier à la chaîne d'une usine de pâtes alimentaires, s'ouvre une boite de raviolis en guise de dîner. Mais ce soir, un énorme génie surgit de la boîte. Il propose à Armand d'exaucer deux de ses voeux. Eda Baykan est une retraitée solitaire, une éminente carrière au service de la science aynt fait de l'ombre à sa vie privée.

En ce jour de l'année , son existence beaucoup trop tranquille est subitement bousculée. Un événement inattendu la replonge dans une ancienne recherche, à l'époque soldée par un échec: De nouveaux éléments en main, elle décide d'y retravailler chez elle, dans l'intimité de son atelier.

Pendant la répétition d'une pièce de théâtre, une jeune fille n'ose pas déclarer sa flamme à l'un de ses partenaires. Un duo inopiné est l'occasion pour elle de se lancer'. Un vieil homme mène une existence solitaire dans l'ombre des fumées industrielles de la ville voisine. Un jour, il reçoit un mystérieux colis qui va lui offrir la possibilité de changer son environnement. Dans un village en lisière de la forêt, un enfant réussit à apprivoiser un loup pour en faire sa monture. Son frère et lui sont ravis, mais un jour, pour nourrir la famille, le père ramène de la chasse un gibier plus gros que d'habitude, le loup blanc.

Un jeune garçon et sa s'ur, trouvent dans l'estomac d'un lapin, une idole qui va exaucer leurs v'ux. Ils vont accumuler de grandes richesses mais pour combien de temps? Portrait d'une femme qui découvre, au moment de mourir, qu'elle n'a pas su vivre.

Malik élève seul son petit frère Bilal. Ils sont tous les deux préoccupés par leur travail. Malik est à l'essai dans un club privé. Bilal doit écrire un poème pour l'école. Regards croisés de deux frères. Une vision du métier d'acteur: Une nuit, à New-York City, les lumières des phares et des immeubles empêchent la ville de tomber dans le sommeil et une fête d'anniversaire bat son plein dans un immeuble anonyme. L'irréalisable se produit alors, le temps d'un souffle, avant que l'effervescence de la mégalopole reprenne ses droits.

Après une soirée pleine de connivences, deux amies font l'amour. Le lendemain, cet acte irréfléchi crée un véritable malaise. Perception troublée d'un homme assailli d'images hallucinées et poisseuses. Dix secondes d'une vie qui s'écoulent comme du miel. Le détroit de Gibraltar représente la plus petite distance qui sépare le Maghreb de l'Europe.

C'est cette zone qu'une jeune femme allemande traverse pour chercher l'enfant marocain qu'elle veut adopter. Dans une société où tout le monde a le pouvoir de voler, les citoyens se maintiennent au sol à l'aide de bottes lestées. Privés de soleil et de grand air, ils se livrent à leur routine sans en attendre la moindre satisfaction. Un jour, un homme décide de rompre cet immobilisme et démissionne de son travail'.

Raymond, un maître-nageur paresseux, aimerait bien découvrir l'océan. Une équipe de scientifiques se penche sur son cas'. Mon voisin est vraiment un taré. Il arrête pas de cogner sur les murs. Mais je m'y suis fait. Ce sont plutôt les autres maisons qui sont bizarres du coup.

Je veux dire, y a jamais personne qui tape Le temps d'un parloir, l'intimité d'un homme et d'une femme volée à l'univers carcéral. Un homme et son fils vivent au sommet d'un pic escarpé, totalement coupés du monde extérieur: Mais une nuit, l'enfant aperçoit, en bas de la falaise, une ville dont les lumières brillent.

Dans une salle d'autopsie, sur la paillasse, repose le corps d'une femme battue à mort par l'homme avec qui elle vivait. Le médecin légiste dicte ses observations à une interne qui prend des notes. Une femme, bouleversée à l'idée de perdre son enfant dans le coma, erre chez elle, paralysée par son impuissance.

Elle est totalement accaparée par sa petite voix intérieure qui répète toujours les mêmes mots d'amour fou pour son enfant endormi, et l'obsession de sa culpabilité de n'avoir pu éviter la chute fatale. Il y a quand même un truc qui cloche dans tout ce désespoir'. Face à la contagion par un virus mortel de leurs villes et de leurs habitations, les survivants de l'humanité prennent la fuite par les océans en direction de régions désertes. Occupant d'immenses pétroliers, ils partent à la recherche d'une terre épargnée par ce fléau.

Leur chef, un être obsédé par le désir de sauver la population restante, rassemble les meilleurs hommes sur les ponts des navires. Malheureusement, ayant été contaminé par le virus fatal, il est inconscient de sa vraie nature.

Ils sont en route pour un long périple désespéré vers l'inconnu Bridé par les attentes de son père, un adolescent s'échappe dans un épais brouillard avec une jeune fille et en ressort devenu homme. Ah Ma se trouve à l'hôpital, sa vie ne tenant plus qu'à un fil. Sa famille se réunit au pieds de son lit de mort pour l'accompagner dans son départ. Accablés par la tristesse, ils luttent pour essayer de trouver leur propre façon de comprendre la fin imminente.

Alors qu'il est en mission dans l'espace, un astronaute voit apparaître d'autres astronautes. S'approchant, il constate que ce sont des doubles de lui même L'histoire est fondée sur une construction de pensée qui se révèle seulement à la fin du film. Dans un palais à l'abandon, Isabelle est clouée au lit, victime d'une violente crise de narcolepsie. Le roi mobilise au chevet de la princesse, l'oncle Henri VIII et tante Victoria, un extra-terrestre émotif, une sorcière branchée et, pourquoi pas, un beau prince.

Un homme parle à une femme qui n'a qu'une idée: La nuit précédant l'offensive, un soldat s'est retranché au fond d'un souterrain. Dehors, la guerre gronde à faire trembler la terre, et l'homme se prépare à l'inéluctable Deux hommes se retrouvent devant un plat traditionnel. Ils se comprennent sans se parler'. Deux adolescents vivent dans un petit village mexicain. Jonas doit décider entre partir ou rester.

Karim appelle son fournisseur ADSL, une certaine Marie-France lui répond, un dialogue de sourds s'installe au temps des délocalisations. Hélène fait des rêves prémonitoires. Troublée par un rêve où son mari tente de la tuer, elle se rend chez un ami médecin, Philippe, pour convaincre celui-ci de l'aider.

Cyril, dix-sept ans, prend un cours particulier de français avec Eva, vingt-sept ans. Ils étudient un poème d'amour de Victor Hugo. Ravi Malhotra, huit ans, vit aux Etats-Unis et va à l'école. Là-bas on lui apprend que ce n'est qu'à travers Jésus qu'on peut aller au paradis. Ravi est bien embêté car ses parents, Sikhs, ne deviendront jamais Chrétiens. Mais jusqu'où ira Ravi pour sauver ses parents? Quel rapport y-a-t'il entre une banane et votre champ de vision? Comment une boite de camembert peut-elle modifier votre perception du réel?

Ces questions sont sérieusement posées dans 'Cuisine', une expérimentation visuelle et matinale de François Vogel. Une jeune mère célibataire gagne sa vie en sillonnant le pays comme ouvrière agricole. Après la perte soudaine de son emploi, elle est contrainte d'assumer ses responsabilités parentales.

Un jour, Martin veut disparaître. Il ne veut plus du tout être vu. Armées de téléphones portables, deux femmes d'âge respectable se livrent à un test de connaissance impitoyable dans la salle d'attente d'une clinique.

Pour ne pas perdre la face, jusqu'où iront-elles? Un enfant seul joue avec une petite balle contre un immense mur et produit un rythme qui rompt sa solitude.

Soudain ce rythme est perturbé par un rythme étouffé et en constant décalage. L'enfant, décontenancé, cherche et expérimente pour comprendre d'où proviennent ces échos'. Depuis qu'elle a fait l'acquisition d'un caméscope numérique, Beryl est obsédée par le procédé cinématographique et elle utilise sa caméra pour exprimer ses rêves et ses désirs sous la forme d'un journal vidéo.

La nuit tombe sur la ville, une jeune femme termine sa tasse de thé et sort de chez elle. La pluie s'est mise à tomber. La jeune femme marche lentement, perdue parmi les passants.

Elle entre dans un marché, et croise sur son chemin une étrange procession. D'un quotidien banal, elle bascule dans un monde inconnu, irrésistiblement entraînée vers un univers ténébreux, celui des enfers.

Parmi ses cadeaux de mariage, Françis a reçu un chien. Il demande à William, son ami d'enfance de le garder pendant sa lune de miel. Une simple demande qui va soulever un problème de fond chez William. Monsieur Cok est le propriétaire d'une grande usine de fabrication d'obus. Sa passion pour le rendement et son goût du profit le conduisent à remplacer ses employés par des automates très perfectionnés. Résignés, les anciens ouvriers assistent impuissants au labeur de leur remplaçants mécaniques.

Un vieil homme a pour seule passion une fleur en pot qu'il entoure de ses soins. Chaque soir, il attend impatiemment l'allumage automatique du réverbère qui fait face à la fenêtre pour voir l'ombre de sa plante projetée sur le mur blanc de sa chambre.

Une fantasmagorie cruelle va se jouer tout en ombres et lumières Frappé par une météorite de tonnes, Henri vit désormais à 91 cm précisément de lui-même Fin du printemps La brise marine se mélange avec la vapeur des locomotives, les cris aigus de mouettes retentissent. Dans ce décor nostalgique, quatre personnages posent la trame d'un récit amoureux, tragique et mystérieux aux rebondissements multiples. Paradise raconte l'histoire d'un homme dont les actes sont régis par le destin et qui est contraint de suivre un chemin tracé d'avance.

Dépourvu de jugement, John Small rêve à un avenir meilleur mais ne savoure jamais le moment présent. Il est optimiste, ambitieux et dévoué. John est absorbé par son travail et sa routine quotidienne'. Elodie est une forte tête et ne se laisse pas faire quand trois adolescents l'invectivent à la piscine De paroles en invectives les têtes s'échauffent. Mais voilà qu'à la sortie, ils tombent sur un 'hic'. Et si par enchantement, le temps d'une journée, le rôle des hommes et des femmes était inversé dans l'entreprise Le capitaine Michel Alban arrive dans une ville française au début du vingtième siècle.

Le soir même il aperçoit de la fenêtre de sa chambre une femme troublante. Au dernier jour polaire, sur la glace qui chante, le petit homme Inuk et l'ours facétieux, voient se métamorphoser leur univers blanc en ce noir océan de baleine aux grands yeux.

Une jeune fille, Claude, est en vacances avec sa mère et son petit frère dans leur maison en bord de mer. Un soir un inconnu leur rend visite. Il est ornithologue et aimerait se rendre sur l'île peuplée d'oiseaux qui fait l'objet du dernier livre du père de Claude. S'ensuit entre le visiteur et ses hôtes, un jeu muet d'approche, d'attirance et de repli qui confère à la quête de l'île un sens tout métaphorique.

A la manière d'un exposé scolaire, Henry nous présente son animal favoris: Au cours de cette présentation, le sujet se comporte pas comme attendu et l'exposé dérape Robert est un homme important qui assume de grandes responsabilités.

Un jour, suite à un accident, la frontière se brouille entre l'homme et la bête qui sommeille en lui. Un voyage paisible sur une terre abandonnée, où la faim transforme le coeur humain en un paysage désolé et où le malheur de l'un peut faire le bonheur d'un autre. Trois histoires de mensonges parfaitement vraies, réalisées à partir de documents sonores recueillis par l'auteur, qui mêle prise de vues réelles et animation.

Trois formes de mensonges chez le cambrioleur, le garçon ou la femme, où se joue aussi pour chacun, une forme de vérité. Une comédie expérimentale qui parle de balles de tennis, de voitures qui dansent et de Dieu. En une succession de tableaux, cette comédie expérimentale met en scène un jeune homme dans des situations où se mêlent le banal et l'étrange: Cette doxologie, qui emprunte son titre à la liturgie catholique, nous livre une vision légère et ironique des mondes terrestres et célestes.

Au cours d'un opulent et luxueux banquet, onze convives, servis sans retenue par une horde de valets et de serviteurs attentionnés, participent à un étrange rituel aux allures de carnages gastronomique.

Dans cet univers absurde et grotesque, une succession d'événements viendra secouer la procession de cette symphonie d'abondance. Une femme est nue. Elle est filmée par sa fille qui s'attarde sur des détails de son corps. Sentant ce regard sur son corps adulte, marqué par les années, la femme raconte son histoire à travers celle de ses sourcils, de ses yeux, de ses seins, de son ventre, de ses jambes Ce corps en morceaux devient petit à petit un tout. Marc a besoin des pavés de la rue pour se déplacer, effrayé à l'idée de marcher sur les lignes.

Il suit un traitement pour dépasser sa phobie, mais plus le temps passe, plus les risques pris semblent énormes. Et si la réalité dépassait ses craintes les plus délirantes? La Havane, en Une période de transition pour Andres, professeur de russe dont la vie et le travail perdent leur sens dans la nouvelle réalité qui l'entoure. Et moi je la regarde. Ce soir, ce dernier dossier sera plié. Elle ne veut plus traduire les mots des autres.

Elle pense que demain elle va commencer à écrire pour elle. Mais elle ne le fera pas. A la tombée de la nuit, Jack quitte son appartement. Au club de Jazz du coin, il rencontre une très jolie jeune femme, Jill. Ils prennent un verre ensemble Jack se noie dans son regard Elle l'entraîne à l'extérieur de la ville, dans une folle virée nocturne qui les amènent aux portes d'un cimetière.

Deux masques se font face sous une multitude de regards inquiétants. Un signal est donné, commence alors une danse, un combat rituel. De la cuisine au jardin, du jardin à la cuisine, les trois protagonistes de 'Rébus' nous emmènent dans les méandres d'un espace distordu à la recherche des mots cachés dans l'image. Trente-cinq ans après la mort de Bruce Lee, son âme se réincarne dans le corps d'une petite poupée à son effigie.

Avec assurance, le jouet en caoutchouc part à la découverte du monde hors d'échelle qui l'entoure. Une maison de lotissement habitée par une famille banale en apparence. Mais Marie, la jeune soeur de douze ans, nourrit des sentiments étranges à l'égard de son grand frère, Tristan. Un couple se retrouve et mesure le distance qui les sépare. Joseph est un petit garçon introverti et timide qui collectionne les escargots.

Un jour, il se fait avaler par son nombril et découvre un monde inquiétant, celui des nombrilistes: La Famadihana, coutume malgache qui signifie retournement des morts, donne lieu à d'importantes festivités, à des danses et des sacrifices de zébus, mais démontre surtout l'importance du culte des anciens dans la société malgache.

L'histoire est racontée en carnet de voyage, retraçant le parcours d'un voyageur occidental confronté à ces différentes coutumes. Les pages du carnet se tournent, puis les dessins s'animent, nous parcourons les paysages luxuriants de Madagascar avant d'être initié à la culture malgache. Sofia est une femme qui vit avec son mari qu'elle aime profondément. Mais son mari est un homme qui dort toujours ; et Sofia doit admettre que peut-être il ne se réveillera jamais'.

Alma, une petite fille, parcourt les rues enneigées de sa ville. Son attention est attirée par une poupée étrange dans la vitrine d'un magasin de jouets antiques. Fascinée, Alma décide d'entrer A la demande de sa mère, Juana doit surveiller sa soeur Citlalli, afin qu'elle se s'échappe pas de la maison, alors qu'en même temps elle essaie d'apprendre le secret de la fabrication des briques à son autre petite soeur Qu'arriverait-il si le monde était un train sans conducteur roulant à toute vitesse sur une voie accidentée?

Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsque l'inévitable catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu'impitoyable s'amorce.

Il y aura évidement des victimes, mais à la fin tous seront égaux. Mariés depuis vingt-six ans, Dan et Mary Rutherford assistent sans enthousiasme à une séance de thérapie de groupe pour couples. Angela, elle-même écorchée par la vie, se demande comment leur mariage a pu devenir si désatreux, si tordu. Mais lorsque Mary le quitte, Dan subit une magnifique métamorphose. Qu'adviendra-t-il lorsqu'elle reviendra dans sa vie? Erwin, une belette, habite dans un feu de signalisation: Jusqu'au jour où un détail va bouleverser son quotidien parfaitement réglé.

Et si l'incident lui ouvrait les portes de la liberté? Tandis que leur propriétaire fait sa sieste, deux perroquets dans leur cage ressassent de vieux souvenirs. Dans un futur proche, le monde semble fonctionner de façon efficace et contrôlée Hai, un petit garçon qui vit avec sa mère et ses grands-parents, attrape un oiseau.

Long, conducteur de cyclo-pousse et ami de la famille, promène une carpe dans les rues de Saïgon et les rizières du Mékong pour le compte du mystérieux Monsieur Chu.

Dans tout le Vietnam, on s'apprête à célébrer Trung N'Guyen, la fête des âmes errantes, pour honorer les âmes des défunts oubliés' Cette nuit là, à la lueur des lampions, Hai et Long promèneront une dernière fois la carpe et l'oiseau. Ce film est destiné à tous ceux qui veulent épater la galerie avec un apprentissage simple et révolutionnaire de différents mouvements de danse.

Vous n'aurez désormais plus aucune excuse pour ne pas remuer votre corps au son des rythmes digitaux. Une jeune femme nous parle de son métier de conductrice, trop peu connu La France déclare la guerre à l'Allemagne en Les colonies françaises sont un important réservoir d'hommes.

Aby, Sénégalais, est mobilisé pour voler au secours de la mère patrie. La débâcle de l'armée française le conduit dans un camp de prisonniers en Allemagne. Libéré en , il rentre au pays. Ils se sont rencontrés un soir et se sont plu. Ils se quittent au matin, après une dernière étreinte. Sabrina travaille au port autonome du Havre. Elle rencontre Aïcha, une vieille algérienne porteuse d'une culture méconnue de Sabrina, malgré ses propres origines maghrébines.

Dans son église, un curé intercepte un signal radio destiné à un agent mystérieux. Le prêtre bondit dans sa 2cv tandis que le personnage énigmatique enfourche sa mobylette'. Sur une promenade de bord de mer, un vieil homme lit son journal avec son chien blanc près de lui, quand le passage d'une femme perturbe sa lecture.

Il se lance à la poursuite de la belle et plonge dans une bande-dessinée animée qui retrace ses tribulations sur grand écran. Ce film est un hommage à Jean-Paul Belmondo. Pierre, dix ans est le fils d'un maquisard. Il se lie d'une amitié secrète avec un soldat italien déserteur réfugié dans un abri, et ne se nourrit qu'avec l'aide de Pierre. Dans cette période troublée par la haine, la peur et la suspicion, comment se soustraire aux obligations morales?

Un avion de ligne est en difficulté au-dessus de nos têtes. Au sol, un pilote instructeur au volant de sa voiture, se dirige vers l'aéroport. Téléphone portable en main, il donne ses instructions et tente d'éviter la catastrophe. Mais la communication est coupée Richard essaie de s'adapter à son foyer adoptif au Pays de Galles.

Un matin d'hiver, dans le bus scolaire, les remarques continuelles de sa s'ur perturbent son quotidien. Juste avant l'aube, sur une colline mal éclairée par le jour naissant, règne un calme apaisant. Le blé ondule sous le vent discret. Soudain, un camion apparaît et des clandestins émergent en silence de cet océan de blé. Le calme de la situation est vite perturbé par l'apparition subite de la police'. Rachel, une jeune étudiante, garde tous les week-ends Hugo, un petit garçon de trois ans qui vit seul avec son père au 23è étages d'une tour résidentielle.

Un soir de baby-sitting, sa meilleure amie et deux copains débarquent à l'improviste. Des hommes masqués débarquent sur une place où les derniers survivants du carnaval terminent en beauté une nuit de tous les excès.

Le jour se lève. Véronique, Xavier et Jochen pourraient bien se brûler les ailes Les sensations, les émotions, le ressenti des choses et des êtres pour Samuel, non-voyant depuis la naissance A douze ans Jacques mesure plus d'1m 80 alors que ses camarades mesure 30 à 40 cm de moins. Ce matin, c'est le jour de la photo de classe. Le photographe tente de composer en vain selon les règles de l'art, recherchant une belle symétrie. Mais comment mettre Jacques dans le même cadre que les autres?

Malgré l'ambiance froide et anonyme qui règne sur son lieu de travail, un employé tente d'apporter un peu de bonheur à ses collègues. À la place des traditionnels cadeaux de Noël, il a décidé de leur offrir quelque chose de vrai et de précieux.

Une nuit sombre et orageuse. Une petite fille est seule chez elle, mais est-elle réellement seule? Cet après-midi là, Patrice rencontre Magalie pour la première fois. Pour la première fois ils s'apprêtent à faire l'amour. Mais Magalie n'a pas tout dit.

Et Patrice n'a encore rien vu. Madame Brumont vit seule. La garde de leur fille a été confiée exclusivement à son ex-mari.

Elle reçoit la visite d'un nouvel auditeur social. Elle est déterminée à lui faire entendre la vérité: Jimbo a treize ans. Il ne pense à rien d'autre qu'à Sarah Jane. Et ni les gros bras, ni la violence, ni le chaos, ni les zombis ne l'empêcheront de trouver un moyen d'entrer dans son univers.

Un homme tente de se libérer d'un travail aliénant par une pratique sportive intense. En mêlant son corps à la brutalité des éléments naturels, il espère trouver, dans l'écheveau des sensations, la sérénité nécessaire à son existence.

Yelle joue Louise, une jeune femme perdue au beau milieu de nulle part. A un arrêt de bus totalement improbable, elle rencontre un jeune homme costumé en gros poussin qui pédale péniblement sur une bicyclette rouillée.

Une rencontre tendre et loufoque entre deux petits oiseaux paumés qui vont faire un bout de chemin ensemble. Giorgia est assise en cours de géographie et couvre son cahier de graffitis. Assis non loin d'elle, Pierre lui lance des regards que Giorgia feint d'ignorer. L'été 78 c'est aussi celui de la sortie du single 'Love You More' des Buzzcocks Un matin, l'heure est venue pour Xavier et Julie d'annoncer à leur fille de cinq ans qu'ils divorcent.

Même s'ils sont pleins de bonnes intentions, ils ne peuvent s'empêcher de transformer ce moment en véritable règlement de compte. Pour suivre l'actualité de mes camarades j'utilise l'agrégateur de flux RSS Netvibes, mais les mises à jour des blogs auxquels j'étais abonné se raréfient. Qui est assez fou pour se plier comme moi à cette gymnastique quotidienne 7 jours sur 7?

Il n'y a plus que Jean-No pour plancher, sans faiblir, sur de longs articles étayés, avec, il est vrai, une régularité irrégulière. Les billets qu'Étienne Mineur place de temps en temps sont devenus très informatifs alors qu'il nous avait habitués à un défrichage explorateur quasi systématique. C'est le rendez-vous des obsessionnels. Nous avons tous nos rabatteurs qui nous indiquent des sujets, mais là aussi la transmission qui s'est raréfiée passe plus souvent par les mailing lists et surtout Facebook.

De plus, elle consiste essentiellement en redirections vers des sites à la YouTube, ce que je me suis toujours interdit, choisissant cette pratique essentiellement pour illustrer un propos plutôt que faire circuler pour la énième fois le petit clip marrant ou révoltant.

Seul le parti-pris m'intéresse, le "point de vue documenté" comme l'aurait appelé Jean Vigo. Je suis ceux de P. Après bientôt cinq ans, près de articles, je plafonne à visites par mois. Les statistiques sont incroyablement homogènes. Lorsque je n'ai rien de particulier à raconter, je me demande ce qui me retient de faire une pause, ne serait-ce qu'une journée, mais comme j'ai à peine pris un seul jour off depuis le début de l'année, pourquoi arriverais-je à lever le pied ici-même quand tout mon travail m'anime et me tient éveillé?

On dit que le temps des blogs est révolu. Ce n'est certes plus une pratique aussi courue, mais qu'avons-nous à faire de la mode? On peut composer de la musique pour orchestre à l'ère informatique et aller respirer l'air pur quand la ville gagne sans cesse du terrain sur la nature. On peut aussi se passer de tout cela, s'éclairer à la bougie, apprendre quelles plantes sont comestibles ou toxiques, on peut vivre autrement, rien n'est figé à jamais. Je sais qu'un jour tout s'arrêtera.

Et le reste, mais je n'ai pas assez d'imagination pour le nommer. La question fondatrice serait celle de la transmission Par Jean-Jacques Birgé, lundi 29 mars à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 6 mars à Il risque d'y avoir un monde fou dimanche 21 mars à La Maison Rouge pour l'exposition Vinyl qui s'y tient jusqu'au 16 mai. D'abord c'est un dimanche. Ensuite, à 17h je commenterai en paroles et en musique avec le violoncelliste Vincent Segal les pochettes et disques de la collection Guy Schraenen.

Dans un précédent billet j'évoquai notre rencontre avec Vincent et le travail de Daniela Franco intitulé Face B. Pour préparer notre duo impromptu, Vincent et moi avons fait un saut au 10 boulevard de la Bastille où Paula Aisemberg et Stéphanie Molinard nous ont chaleureusement reçus. Pendant deux heures et demie nous avons admiré l'important accrochage à la recherche de disques qui nous inspirent des commentaires, la musique coulant de source! Nous avons bêtement commencé par des "Celui-ci je l'ai!

Pourtant je ne peux m'empêcher de relever ici ceux que je fais aussi tourner sur ma platine. Plus loin je reconnais la pochette du Portal par Alechinsky, l 'Eskimo des Residents auxquels on nous avait comparés alors sans que je sache exactement pourquoi, Footsteps de Christian Marclay que je compte piétiner avant de le jouer, le triple sillon Burroughs-Giorno-Anderson joué alternativement selon l'endroit où l'on pose l'aiguille grâce à la triple spirale, le Steve Reich dont la photographie est tirée de Wavelength de Michael Snow dont New York Eye and Ear Control et le double album sont également exposés, le John Cale par Warhol, des Beatles et des Stones légendaires, des Beefheart peints par l'auteur comme très nombreux de ces merveilles, et bien d'autres dont l'un des nôtres, le célèbre Rideau!

Le catalogue est évidemment encore plus fourni, avec par exemple en plus notre À travail égal salaire égal illustré par la Rixe de musiciens de Georges de La Tour. J'aurais plutôt fait figurer la sublime pochette des Bons contes font les bons amis dûe à Vercors ou Carnage à Jacques Monory, mais les choix du collectionneur sont impénétrables.

Les pages du catalogue commencent par un glossaire critique avant d'attaquer chronologiquement la discographie où sont indexés tant de contributions d'artistes marquants de Dubuffet à tous les Fluxus, de Beuys à Opalka, de Haring à Laurie Anderson Je regrette l'absence de la pochette du groupe Axolotl en papier de verre doré qui bousille celles des copains!

Pour dialoguer avec Vincent qui a connu quantité des musiciens exposés, je devrai être électriquement autonome, aussi ai-je choisi une instrumentation qui marche sur piles. J'amplifierai donc le Tenori-on et le Kaossilator avec mes haut-parleurs miniatures.

Mais l'un et l'autre réserverons d'autres surprises tandis que nos commentaires organiseront la partition nomade. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 5 mars à Avant de publier les échantillons des instruments solo de l'Ircam , la société UltimateSoundBank nous avait déjà gratifié de jouets musicaux électriques , soit 97 synthétiseurs et boîtes à rythmes avec des sons corny et drôles de la collection d' Eric Schneider.

Les combinaisons et sandwiches pouvaient donner des résultats tout à fait surprenants et parfaitement dans le ton des musiques minimales à la mode. Je vais pouvoir rejouer du génial piano-jouet enregistré dans Défense de , des boîtes à musique programmables, des activity-centers de ma fille envolés depuis longtemps, des tuyaux à percussion que je transposerai dans le grave pour me rapprocher du percuvent construit par Bernard, des claviers de cloches, des guitares pourries, des batteries en carton-pâte mais avec des rythmes super, des boîtes à musique, des hochets anciens de la collection du Musée des Arts Décoratifs, etc.

Et quand je dis jouer, c'est vraiment jouer! Car en échantillonnant ces jouets, UltimateSoundBank a rendu jouables les plus biscornus avec une qualité de son telle que le travail est presque mâché. Chacun est agencé dans UVI, leur moteur en téléchargement gratuit, pour passer rapidement d'un style de jeu à un autre. En plus, les 15 échantillons peuvent être triturés par UVI, à la fois éditeur, boîte à effets, arpégiateur, en un tour de main Il suffit de brancher un clavier en midi ou usb sur votre ordinateur et passez muscade!

N'importe quel compositeur retrouvera son âme d'enfant, certains recommenceront à sucer leur pouce, d'autres inventeront des alliages inouïs en élargissant leur palette de timbres On aura compris, j'adoooooooore! Par Jean-Jacques Birgé, lundi 1 mars à Freddie m'appelait Monsieur Tout-à-l'envers. En , j'en avais fait une chanson.

Comme je commence toujours la lecture des journaux par la dernière page, il n'y a rien de surprenant à ce que j'aborde l'exposition Vynil à La Maison Rouge par la Face B. Je n'ai pas encore eu le temps de faire un saut à la Bastille, mais le violoncelliste Vincent Segal m'a invité à la commenter avec lui et en musique le 21 mars!

J'en suis extrêmement flatté, d'autant que Vincent découvrit notre trio en au festival Musiques de Traverses à Reims lorsqu'il était adolescent et qu'il me confie qu' Un Drame Musical Instantané influença les premiers pas de Bumcello.

J'ai répondu positivement à la requête transmise par Paula Aisemberg, directrice de La Maison Rouge, en envoyant "la liste des dix disques que j'ai achetés à cause de leurs pochettes et dont la musique ne m'a pas déçu, bien au contraire, puisqu'ils sont souvent à l'origine de ma vocation de compositeur". Toutes les pochettes sont consultables sur le site de Face B et sur les ordinateurs mis à disposition du public de La Maison Rouge.

Les plus rares y sont accrochées jusqu'au 16 mai et l'ensemble fera prochainement l'objet d'une publication. Il paraît que le catalogue de l'exposition Vynil est aussi très beau En ligne, Face B permet d'admirer les pochettes choisies et d'en écouter quelques extraits, hélas pas les plus rares, mais retrouver les pochettes d'après leurs titres n'a déjà pas dû être une mince affaire pour Daniela Franco!

Les dix vinyles que j'ai achetés à la vue de leur pochette et qui augureraient de ma vie de compositeur sont donc: J'ai toujours été attaché aux disques dont le packaging était étudié pour coller au projet musical. La taille des 30 centimètres permettait un travail graphique que le timbre-poste du CD a réduit considérablement. Je ne suis pas du tout opposé à la dématérialisation du support s'il s'accompagne d'une création graphique et d'informations agréablement consultables.

Machiavel , le dernier album majeur du Drame, rassemblait des pièces de à avec un très beau livret conçu par Étienne Auger. Ce scratch vidéo interactif intitulé également Machiavel , est entièrement sonorisé avec les vinyles du groupe.

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 2 février à Jonathan Rosenbaum , ex-journaliste au Chicago Reader prétendument à la retraite, encensé par nombreux cinéastes comme Jean-Luc Godard, auteur entre autres du passionnant Mouvements: Une vie au cinéma Moving Places: A Life in the Movies , dont le site est à la fois une mine d'archives de ses écrits et un blog dont l'actualité permet de découvrir sans cesse des perles anciennes ou contemporaines, en particulier en DVD, a récemment publié un livre broché sur la rétrospective de comédies américaines transgressives qu'il a présentée à la dernière Viennale , le Festival du Film International de Vienne en Autriche.

Cet "Américain pas tranquille", qui lui a donné son titre éponyme, The Unquiet American , en référence au célèbre roman critique de Graham Greene , The Quiet American Un Américain bien tranquille , ne mâche pas ses mots, ne fait jamais dans le "politiquement correct", creuse ses sujets dans des déserts inexplorés, remonte les chemins battus à rebrousse-poil et sait garder son indépendance de vue dans un paysage critique de plus en plus convenu.

Les pages, agréablement illustrées, sont en anglais pour le programme des 55 films choisis dont il s'explique avec un humour caustique et une conscience politique sans ambiguïté, et bilingues traduction allemande pour les textes critiques repris, corrigés ou inédits. S'il finit par céder à la demande des organisateurs Hurch et Horwath, il pervertit le sujet en choisissant la transgression comme angle d'attaque.

Ainsi classe-t-il sa sélection en cinq catégories subjectives: Si je me donne le mal de taper tous ces noms, c'est qu'ils représentent autant de pistes pour le cinéphile et l'amateur désespérément à la recherche de comédies de qualité, autant de biscuits pour l'hiver qui n'est pas près de finir. C'est saignant comme un steak bleu, king size débordant de l'assiette étatsunienne, quand la fâcheuse coutume est de vous le servir trop cuit lorsqu'il atteint les écrans européens.

Par Jean-Jacques Birgé, mardi 5 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, lundi 4 janvier à Ce matin nous avons été réveillés par une explosion, courte, sèche. Le front polaire qui nous fait greloter interdisant les orages, j'ai pensé au gaz. C'est déjà moins brutal que le jour où une bombe m'a fait sauter en l'air à cinq heures du matin. J'avais pensé que ça y était: C'était il y a trente ans, j'habitais rue de l'Espérance à côté d'un café dont la vitrine venait d'être pulvérisée par quelque règlement de comptes, mais nos parents nous ayant élevés en nous répétant qu'ils n'auraient peut-être pas dû faire d'enfants à l'ère de la bombe atomique, j'ai attendu un instant la lumière blanche et la brûlure de la fatalité.

Le nucléaire ne provoque plus les mêmes peurs. Nous avons jusqu'ici survécu. Les explosions sont devenues banales. On ne lira probablement rien dans la presse et le chat continuera à dormir à mes pieds sur la couette.

Je me demande pourquoi il choisit cette place, réduisant mon espace de sommeil en m'obligeant à des positions obliques ou en chien de fusil. Le coin du lit est le plus proche du radiateur, mais nous l'éteignons la nuit et entrouvrons la fenêtre, ce qui explique pourquoi nous avons entendu clairement la déflagration. Il ne vient jamais sur le mien qui a pourtant perdu son bombement excessif pas plus qu'il ne se couche aux pieds de ma compagne dont la taille moindre offre un espace libre plus propice à l'extension du matou géant.

Les croquettes diététiques semblent moins probantes que mon chrono-régime. J'ai perdu quatre kilos en deux mois, mais la panthère des neiges fait toujours ses huit et demi. Entre ses deux positions, il m'accompagne sagement pendant la rédaction de mon Blog, mais dès la dernière bouchée avalée, il remontera rejoindre Françoise, me laissant seul choisir le cliché qui illustrera ce billet.

Passé sa mise en ligne, je me console en enfourchant mon vélo jusqu'à la boulangerie où m'attend un moelleux palmier qui me fait saliver tout le long du chemin Par Jean-Jacques Birgé, samedi 12 décembre à Hier soir le tableau était kitsch à mort. La Tour Eiffel clignotait en rythme avec les lapins pour leur première sortie dans un cadre évènementiel, en l'occurrence l'inauguration des nouveaux bureaux du Boston Consulting Group rue Saint Dominique.

Une immense tente accueillait les invités en dessous de la façade dont les fenêtres servaient de canevas à une animation vidéo. Des hôtesses laissaient monter les visiteurs par petits groupes jusqu'au cinquième étage pour assister à l'opéra Nabaz'mob présenté comme le clou de la soirée.

Un parcours lumineux les guidait à travers une salle de boules à facettes enfumée qui me fit penser au début des doigts du Docteur T. Dans le couloir des snowfalls alignés sur le sol donnaient l'impression que l'on shootait dans des éclats de lumière. Tout au fond, les lapins jouaient leur partition tandis que l'on pouvait découvrir au travers des deux baies vitrées leur servant de décor, à gauche, le dôme des Invalides et, derrière, la Tour dont les illuminations de Noël semblaient avoir été conçues par l'équipe de Hmm!

Nous récoltons avec amusement les remarques des jeunes cadres de BCG de plus en plus éméchés: Tous pareils, tous différents Une métaphore des consultants Ils vont nous sauter dessus You can chose which one you are Le nôtre était décalé. Il faudrait encore parquer notre marmaille de v2 dans leurs clapiers métalliques, les charger dans une carriole sans chauffage, foncer vers le Bois jusqu'à leur tanière, les déposer et reprendre les trois flight-cases de v1 devant s'envoler pour Londres la semaine prochaine On n'était pas couchés!

Par Jean-Jacques Birgé, lundi 30 novembre à Huit ans après Déviation , le violoncelliste Didier Petit sort son second album solo chez Buda Musique. La prise de son acoustique pose la voix à l'arrière plan comme si on était dans la chambre.

L'électricien Hendrix avait le même rapport. Petit remplace le chewing-gum par le miel et le Marshall par l'archet. Et puis il y a l'âme, beaucoup d'âme. Deux âmes qui font corps. Don't explain est sous-titré 3 faces pour violoncelle seul. Ils sont au moins deux. Il dit n'importe quoi et refuse de s'expliquer sérieusement. Voici un romantique camouflé qui ne peut retenir son bras et sa gorge cingler cette vérité. Les mots y manquent C'est même par cet impossible que la vérité tient au réel.

Voilà un camouflet romantique qui sort la musique de ses gonds pour laisser l'air entrer par la porte et s'envoler par la fenêtre, jusqu'aux étoiles. Le CD est inséré dans un petit livre de 48 pages illustré d'images de Théo Jarrier prises pendant l'enregistrement en studio à Minneapolis et de photos oxydées de Jean Yves Cousseau, auxquelles se joignent un Petit entretien et des textes de Francis Marmande et Jarrier.

Vendredi soir, Didier Petit donnait le coup d'envoi au 20ème anniversaire du label in situ. Théo Jarrier avait ressorti sa batterie du grenier et malin celle ou celui qui aurait deviner que cet ancien cogneur de Metal saurait propulser le quatuor vers le c? L'écrivain Hervé Péjaudier structura le récit par des saynètes vocales aussi tragicomiques que virtuoses. Je cite les vivants.

Je n'évoque ici pas celles et ceux qui ont la gentillesse de m'envoyer leurs nouvelles créations. Ceux qui nous ont envoûtés bénéficient toujours d'un certain crédit. John Zorn produit beaucoup trop de disques pour qu'un consommateur puisse suivre le rythme de ses sorties.

Il a mis les banques dans sa poche, pas nous. De temps en temps, je craque pour une de ses nouvelles productions, plus roublardes les unes que les autres.

Femina est un disque agréable qui prétend être un hommage aux femmes artistes, mais les six interprètes féminines ne peuvent nous empêcher de douter de la sincérité du compositeur en mal de prétextes. À force de trop en faire, John Zorn dilue son style en faisant feu de tout bois. Cela finit par ressembler à des produits joliment marketés pour la boutique Colette.

Attiré par la pochette, je m'étais laissé prendre à la molle surf music de ses Dreamers. Son opportunisme est devenu lassant. Parmi les centaines de disques qu'il a produits, sa meilleure pièce reste pour moi celle qui le lança, contribution au Godard ça vous chante?

Wyclef Jean , ex-Fugees, n'a plus l'allant de ses chefs d'? Peut-être que ses dernières? Comme tous les rappeurs, Wyclef a le mérite de relater les histoires de sa communauté et de le faire avec honnêteté. Pour terminer ma séance d'écoute, je reste interdit par la terrible doom de The LumberJack Feedback , un rock très noir où il n'y a plus l'ombre d'un espoir, le groupe lillois faisant bloc sans s'autoriser aucune envolée soliste.

Ici comme ailleurs, la musique réfléchit son époque et ceux qui la traversent, débordant du cadre esthétique pour nous renvoyer l'image sociale qui lui sert de toile de fond, éclaboussant l'audience de ses accords ou de ses désaccords. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 27 novembre à La paire de mini haut-parleurs iHome est la solution nomade idéale pour amplifier ou donner du son à tous les portables, de l'iPhone à l'ordinateur, du Tenori-on au Kaossilator , par exemple, qui ne possèdent aucune enceinte.

Déjà petits, ils se referment par un système de soufflets en accordéon et se collent ensemble magnétiquement. Un petit sac est livré avec, ainsi qu'un câble servant à les connecter en audio et à les recharger par la prise USB d'un ordinateur.

Pas de batterie à changer ni de transformateur. Censés tenir 6 heures la charge, mieux vaut débrancher l'USB qui produit un léger crachotement quand on écoute de la musique. Gros son pour des petits machins.

La qualité de l'iHM79 serait un peu meilleure que l'iHM77, mais il est nettement plus encombrant voir photo ci-dessous et l'étude d' iLounge.

Avec le port, ils reviennent à environ 45 euros la paire pour une livraison rapide moins de 40 euros en tarif lent. Je les ai essayés avec mon Kaossilator dans l'autre main, déployés mais magnétiquement assemblés, et j'en ai été ravi. Ils existent même en quatre couleurs, noir, argenté, mauve et rouge. Un cadeau sympa pour Noël. À ce propos, j'ai déjà fait mes emplettes, histoire de ne pas courir au dernier moment, d'autant que le mois de décembre est hyper chargé: Le mois de décembre n'est même pas commencé que les téléphones sonnent à tout bout de champ.

De plus, j'ai une telle envie de faire de la musique que j'en piétine d'impatience, or les concerts prévus sont pour la Saint Glinglin Volume double, mais son nettement plus gras, basses flatteuses au détriment des transitoires.

À côté, les ihm79 sonnent nasillards, mais claquent mieux dans l'aigu. Pour une écoute domestique et confortable je conseille les 79, mais pour l'encombrement en déplacement les 77! Un de mes synthés de poche sonne mieux avec l'un et un autre avec le second, ah zut! Pour le son, vous préférerez probablement les 79, mais ils sont deux fois plus gros Par Jean-Jacques Birgé, mardi 6 octobre à En , Elsa avait 9 ans.

Bernard et moi avions eu l'idée de lui écrire une douzaine de chansons, mais elles sont restées dans un tiroir comme des dizaines de projets inachevés.

J'ai traîné trois semaines avant de trouver les mots de la première. Ensuite, j'en écrivais une chaque jour pendant que nous passions l'été en Bretagne. À la rentrée, Bernard s'est attelé à la musique et nous avons enregistré des maquettes de ce que cela pourrait devenir. Nous aurions aimé remplacer mes programmations par des musiciens, mais nous avons laissé le temps filer. J'ai déjà publié ici Les étoiles filantes et La glace. C'était un jour comme aujourd'hui. Je n'avais pas d'inspiration.

J'ai demandé à ma fille si elle avait une idée de sujet pour une chanson. Elle m'a répondu par les six premiers vers que j'ai recopiés tels quels et qui sont devenus le refrain Par Jean-Jacques Birgé, samedi 26 septembre à En fin d'après-midi nous profitons de la météo exceptionnelle pour partir en croisière sonore sur les canaux de l' Ill.

À gauche de l'image on aperçoit le Musée d'Art Moderne d'où partent ces Échos flottants. Gratuites, les promenades en musique offrent une découverte de Strasbourg jusqu'au Parlement Européen et au port autonome. Nous sommes surpris par les dizaines de cygnes rassemblés là. Il y en a plus que je n'en ai vus de toute ma vie.

Les délicates ambiances de Christian Vialard accompagnent les deux heures de ballade avec beaucoup d'à propos. Avant de rejoindre la Laiterie où sont concentrées la majorité des festivités nocturnes, nous sillonnons à pieds la ville où ont été déposés les conteneurs abritant des installations dans des endroits fameux.

Après le dîner à l'excellent catering, je grimpe sur un mirador monté pour l'occasion et photographie la foule avec au fond Le Grand Générique d'Antoine Schmitt qui se déroule immuablement tandis que le public peut y ajouter son nom au fur et à mesure.

Si le monde entier y était il faudrait ans pour le lire! Nous enchaînons illico, improvisant sans aucune autre préparation que le choix de notre instrumentation. La nanomachine d'Antoine jongle avec les mots tandis que la voix d'Elsa explose du Tenori-on Les concerts ne me branchent pas autant que les installations numériques. Transpiration dans un bain de foule autour des six salles où se suivent un nombre étonnant de groupes dont l'énergie ne suffit pas à me faire oublier les originaux.

Pour les premiers, les chorégraphies de Christian Rizzo , Laurent Pernot , Thierry Fournier ou Cécile Babiole savent épouser l'espace qui leur est dévolu avec brio.

Parmi les seconds, L'oreille du prince m'emballe plus que je ne le supposais. Tenant du train fantôme et du palais des glaces, l'installation fait participer le spectateur à la création tout en lui offrant des points de vue, et surtout d'oreille, différents.

Mixé dynamiquement par cette déambulation, le trio composé d'un violoncelliste, d'un pianiste et d'une chanteuse se découvre sous tous les angles jusqu'à ce que soit trouvé l'équilibre idéal.

Le reste des spectateurs assistent au ballet au travers des vitres et des casques mis à sa disposition. Du duo Scénocosme , l 'Akousmaflore qui fait chanter les plantes lorsqu'on les touche et le Sphéraléas où la dizaine de personnes réunies sous la tente composent ensemble la musique des demi-sphères sont tout à fait charmants.

Comme à Linz , je note l'intérêt que tous les artistes portent au son, même si leur rigueur ne s'exerce pas toujours avec la même acuité que pour les images et les outils technologiques. Lorsque je rentre à l'hôtel rédiger mon petit article, la première nuit électronique d'Osophère est encore longue avant que le soleil se lève sur l'after. Et si les nuits s'étalent sur deux jours, cette année les installations sont exposées jusqu'à samedi de la semaine prochaine.

Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 21 août à Un jour sans billet, c'était hier la première fois en quatre ans. L'hébergeur Online , qui dépend de Free, n'a pas su réparer son serveur en temps et en heure. J'avais pourtant mis en ligne mon article sur La ruche à quatre heures du matin, juste avant de partir à la pêche photo sans trucage!

Mais la panne est intervenue quelques minutes plus tard. Nous allons débuter en fin de matinée le déplacement des données vers un nouveau serveur, par ordre des sites les plus visités. Nous estimons un retour à la normale pour la majorité du trafic dans la soirée.

Certains sites que je gère sont repartis alors qu'ils ont "Nettement" moins de visites que le Blog qui n'était toujours pas revenu ce matin Je n'ai arrêté d'émettre que deux fois depuis qu'il y a quatre ans j'ai décidé de produire un billet 7 jours sur 7. La première fois, nous étions en montagne et je n'ai pas réussi à me dépêtrer d'une ligne téléphonique hertzienne. Arrêt de neuf jours.

La seconde fois, j'avais choisi de faire une pause hygiénique d'un mois, le temps de notre voyage au Laos. Ayant pris des notes et des photos, j'avais ensuite relaté l'aventure Online a été plusieurs fois en panne, mais j'ai toujours réussi à émettre.

Cette fois encore, ces quelques mots remplissent malgré tout leur fonction! La défection d'Online interroge ma conscience professionnelle et la légèreté du secteur gravitant autour des nouvelles technologies. Ai-je jamais déclaré forfait, annulé un concert ou une séance, été incapable d'honorer mes engagements? Il est devenu au contraire monnaie courante d'acheter des logiciels inaboutis et de faire payer aux utilisateurs les mises à jour indispensables, sans parler des bugs natifs de nos ordinateurs.

Devons-nous accepter une fois pour toutes que nos machines soient commercialisées inachevées? Après tout, ce n'est ni une automobile ni un avion de ligne: N'existe-t-il aucune réponse technologique assurant la fiabilité des systèmes que nous employons?

Ou est-ce encore la loi du profit maximum au détriment de la qualité du service proposé? Par Jean-Jacques Birgé, samedi 20 juin à Comme on pouvait s'y attendre, faire jouer nos lapins dans un vivarium rectangulaire ne pouvait qu'exagérer les effets de réverbération et de délai qui profitent merveilleusement à la partition de Nabaz'mob.

À l'intérieur de la gigantesque boîte hermétique, le son est grandiose. La musique rebondit sur les parois de verre parallèles comme la lumière se réfléchit en multipliant le nombre de sources. Cela conforte notre opinion que, pour les petites salles, rien ne vaudra jamais le son des petits haut-parleurs sans aucune autre amplification. Au Musée des Arts Décoratifs nous n'avons pas ce choix car les vitres sont inamovibles, aussi avons-nous accroché quatre microphones sensibles au plafond et caché quatre enceintes sous la jupe de la vitrine.

Cela nous permet de trouver un équilibre agréable avec Play Meccano Play , l'installation très percussive de l'ami Pierre Bastien dans l'autre salle, on y reviendra. J'ai panoramiqué les quatre voies de façon à ce que les sons s'étalent de cour à jardin en relation directe avec les lapins qui les produisent, prenant soin de régler un peu différemment le timbre des deux couples stéréo afin de privilégier telles ou telles fréquences.

Le résultat nous enchante. Passé la blancheur des rongeurs, l'obscurité fait ressortir les couleurs lumineuses des museaux et des bedons. Les deux banquettes qui ferment le petit théâtre noir invitent les visiteurs à s'assoir devant le castelet pour assister au spectacle de 23 minutes Camouflés en carotte et bâton, Antoine et moi avons risqué nos vies en entrant dans la cage pour réaliser une série de photographies étonnantes avec le concours de Leslie Veyrat aide précieuse à plus d'un titre et d'Olivier Souchard qui a réalisé les petits films pour le site des Arts Décos , mais nous sommes ressortis aussitôt alors que les Nabaztag y rôtiront jusqu'au 8 novembre!

Dorothée Charles, tout sourire, virevolte au milieu de la Galerie des jouets dont elle est la conservatrice zélée, secondée par Anaïs David et Anne Monier, toutes aussi efficaces que diligentes. Quel plaisir de travailler dans ces conditions! Un petit salut au passage à toutes les équipes qui nous ont reçus cette année avec le même entrain. L'inauguration aura lieu le 24 et l'ouverture le lendemain, jeudi prochain Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 12 juin à Nous espérons que le titre de l'évènement ne produira pas d'affolement parmi notre centurie, des fois que certains aient vu La règle du jeu de Jean Renoir!

Nabaz'mob est donc représenté ce soir à 20h30 et 22h au Théâtre de Cornouaille. L'opéra pour lapins communicants dure 23 minutes. C'est gratuit comme tout ce qui se trame "entre chien et loup". Je n'étais pas retourné jouer à Quimper depuis Le K avec le Drame et Daniel Laloux en , mais j'avais tout de même prêché la bonne parole à l'École des Beaux-Arts l'année dernière à l'ivitation de Karine Lebrun, pour y aborder la création sonore auprès des étudiants en arts numériques.

Et puis c'est sympa de revoir Étienne Tison à chaque visite dans la région De à j'y passais trois mois par an à regarder l'horizon, pêcher des palourdes, bouquiner, écouter des Bagadoù et m'acheter des chemises au Costume Breton.

J'ai longtemps porté ces chemises anciennes en lin qu'on enfile par la tête. Je les trouvais particulièrement confortables avec leur losange sous chaque bras et leur col mao surfilé me plaisait beaucoup. J'ai changé de style, mais, hormis quelques manchettes élimées, elles n'ont pas bougé d'un fil depuis vingt-cinq ans. Pas de Bagad en vue cette fois-ci, dommage.

Quant aux palourdes, tandis que je pêchais les huîtres sauvages, mon dos m'a rappelé que ces péripéties gourmandes auxquelles la grande Dédé m'avait initié ne sont plus de saison! Je me contente de les déguster, comme les langoustines dont le parfum exquis ne supporte pas le voyage. Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 11 juin à Depuis que j'ai acheté cette carte postale il y a une vingtaine d'années, aucune n'est probablement plus de ce monde.

Les jours de marché à Pont-Labbé, on rencontrait souvent des Bigoudennes. En voiture, elles étaient obligées de laisser sortir leur coiffe par le toit ouvrant de la 2CV ou bien elles penchaient la tête à s'en ficher le torticolis. Déjà que certaines marchaient toutes tordues, handicapées par une maladie de la hanche congénitale que l'on ne rencontre que dans la région Les autres bretonnes disaient qu'une coiffe aussi haute ne pouvait être qu'un signe d'orgueil. En en voyant une passer, "C'en est pas aucune, toujours à faire du ton qu'elle est!

Nous nous consolons en dévorant à marée basse des huîtres plates sauvages à même les rochers. Elsa m'a conseillé astucieusement de me munir d'un tournevis et d'un marteau. Pendant ce temps-là, Françoise croque des chapeaux chinois ou patèles qu'elle appelle arapèdes. Une salade de roquette et un Traou Mad plus tard, nous ne rêvons plus que de sieste!

Nous plongeons devant quelques papys emmitouflés. On ne peut pas dire que nous faisons dans la dentelle. Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 24 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 20 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 6 mai à Annick Rivoire a de la chance d'avoir de tels correspondants pour le site Poptronics.

Lorsque Chris Marker ne lui envoie pas les collages de son chat Guillaume-en-Egypte, il met gracieusement en ligne sous Creative Commons 25 photographies prises pendant la manifestation de vendredi dernier. Comme j'en reproduis la mozaïque, un détail me saute aux yeux: D'un côté comme de l'autre les mines ne sont pas particulièrement réjouies.

La crise touche tout le monde. On s'interroge sur les incertitudes de l'avenir. Aragon disait qu'elles étaient celui de l'homme La crise a bon dos. L'alerte aux abus d'une caste arrogante qui s'en met plein les poches sur le dos de la population, au risque de bousiller la planète, le fossé entre les riches et les pauvres qui se creuse un peu plus chaque année, le mécontentement qui gronde, un barril de poudre qui attend sa mèche Il suffirait peut-être d'une étincelle pour que tout cela explose?

Quand je pense que de tels propos pourraient faire débarquer une meute de types en cagoules au petit matin Ceux-là y auront toujours droit au cache-nez.

Mais les allumettes sont entre les mains du pouvoir. Une chance qu'il joue avec le feu, le fada de l'Elysée! Il fait semblant d'éteindre les incendies avec un arrosoir, il dresse des rideaux de fumée, mais ça continue, de pire en pire. Et nous, nous manifestons dans le calme, bien plan plan, le regard perdu sur la ligne bleue des roses. À force de broyer du noir, il finira bien par se redresser vers les étoiles. Chaque nuit est une promesse. Comme le regard de ces femmes, décidées, elles savent que cela ne se joue pas en un jour, elles sont patientes, opiniâtres, elles marchent, elles avancent.

Ne manquons pas leurs rendez-vous. Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 26 avril à Comme j'étais allé chercher Bernard chez lui à midi rue Pelleport, nous avons fini par échouer sur un des lieux de nos crimes. Je visais Viet Siam, mais le restaurant qui appartient aux mêmes propriétaires que Lao Siam semble fermé le jeudi.

Pour le côtes-du-rhône dont il était incapable de se passer, Bernard avait l'habitude de répondre au garçon qui attendait son feu vert: L'endroit si couru à l'époque est devenu complètement désert, à tel point qu'il m'arrive de me poser des questions sur la finalité de tels commerces. Simple supposition, car je n'ai aucune idée sur comment un restaurant aussi immense qu'un hall de gare peut tenir sans clientèle.

Hélas ou évidemment, le niveau a considérablement baissé, pas les prix! Et Bernard d'évoquer les changements et les stagnations de notre société, la grande mutation J'ai pris une photo de ses nouvelles lunettes, des Matsuda que j'avais gagnées aux enchères sur eBay pour un bol de riz. Tandis que je le raccompagne, mon camarade me confie qu'il se verrait bien composer une symphonie ou un opéra, à condition qu'on lui en passe commande, mais ces temps-ci sont bien pauvres en projets de ce genre.

Dans ces années 80, avec le Drame, nous avions composé la suite symphonique La Bourse et la vie , l'opéra-bouffe L'hallali ainsi que J'accuse et Contrefaçons avec un orchestre de 70 musiciens Dans l'attente d'une telle opportunité je lui demande juste quelques conseils pour une suite d'accords en vue de les tester sur FluxTune pour lequel j'ai des petites idées Nous espérons tous deux retravailler ensemble sur un projet orchestral dès que l'occasion se présentera.

Si le trompettiste Bernard Vitet ne jouera plus sur scène pour raison de santé, sa pâte de compositeur ne fait que se bonifier avec l'âge. C'est un truc sympa de la musique, les vieux compositeurs ne sont pas mis au rencard, bien au contraire C'est un métier où il peut être agréable de vieillir.

Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 22 avril à Les vacances semblent bien compromises. Françoise présente Appelez-moi Madame en plein milieu du mois de mai au New Latina, elle n'a pas terminé la maquette de iKitchenEye et il reste pas mal de finitions sur Ciné-Romand qui doit sortir en DVD. Le mixage définitif devrait se faire la semaine prochaine, mais il reste encore certains sous-titres à réaliser, l'étalonnage et des petites bricoles.

Ensuite il faudra préparer les éléments du DVD pour qu'Étienne puisse en faire la maquette à son retour d'Australie. Je vais essayer d'arracher quelques jours quelque part de quelque manière, mais rien n'est gagné.

Comme la perspective s'éloigne jour après jour, je n'ai plus qu'à rêver de contrées lointaines, de parfums exotiques, de vols long courrier, de bruits de jungle, de saveurs inédites, de langues inconnues, de rien, la vacance!

Je pourrais toujours proposer un petit séjour à Lisbonne ou Barcelone, nous n'y sommes jamais allés ensemble Françoise, si tu lis ce billet, tu sais ce qu'il te reste à faire! Nous n'arrivons pas à décrocher. Lorsque ce n'est pas l'un, c'est l'autre.

Moins j'ai de contraintes de planning, plus je m'escrime. Le travail programmé me donne bonne conscience et me permet de prendre le large plus facilement.

Dès que les rendez-vous remplissent la grille, nous sommes cuits. J'aurais préférer aller me dorer le mou au soleil, fut-il islandais. Pourtant, prendre des distances est toujours salutaire. Une remise à zéro du compteur, ou plutôt du conteur, et c'est reparti pour un tour! Et puis c'est plus sympa que de devoir s'arrêter en tombant malade, non? Enfin, on verra bien Par Jean-Jacques Birgé, lundi 6 avril à Mes parents racontaient qu'à l'époque de la bombe atomique, ils n'auraient pas dû faire d'enfants.

Cette menace pesait réellement sur nos vies. La tension entre les Américains et les Russes ne laissaient présager rien de bon. Et puis le monde a changé. Pas comme nous le craignions, ni comme nous l'espérions. Il préfigurait ainsi le Peace and Love des hippies et les manifestations contre la guerre du Vietnam. Nous appelons les hommes à de nouveaux héroïsmes pour poser les actes de refus, de courage et d'espoir dont l'avenir dépend.

À la fin de , Garry Davis réclame un pouvoir fédéral mondial et une assemblée constituante des peuples Mon internationalisme prit la relève, mais je conservai pieusement ma carte de citoyen du monde, concept que j'ai toujours considéré au-dessus de mes origines et de ma nationalité. Obama est prudent d'annoncer que la suppression des armes nucléaires qu'il réclame à son tour n'aboutira probablement pas avant la fin de sa vie. L'état-major américain qui lui est très hostile pourrait avoir de fâcheuses idées.

Ses paroles sont pleines de promesse, mais de quels effets seront-elles suivies? Naïveté ou langue de bois? Il y a quelques jours les Grannies ont compris que rien n'avait véritablement changé après être restées douze heures en garde à vue pour avoir entouré le bureau de recrutement de l'armée d'un ruban jaune de la police où est écrit "Crime Scene".

La plus âgée des sept grand-mères arrêtées a 89 ans. Elles ne se sont pas démobilisées sous prétexte qu'Obama était élu président et pensent que seuls les citoyens pourront imposer un désarmement. Le 18 mars cette manifestation était la première contre la guerre depuis l'investiture de Barack Obama!

Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 25 mars à Votre solidarité m'encourage à me détendre. Je peux m'allonger lire, à en oublier d'écrire. Je me rejoue la scène de la plage de galets en bas de l'échelle. C'est plus haut que ça en a l'air. C'est surtout très grand avec une colonie de goélands seuls face à l'horizon. Mais à seulement deux heures de Paris. En réalité, Françoise me demande de regarder l'état du montage de Ciné-Romand. Igor et elle ont tout bouleversé. La version projetée au Centre Pompidou n'en montrait que les prémices.

Elle a choisi d'autres plans, incorporé les spectateurs à la fiction, utilisé la distance critique des webcams en cherchant les correspondances entre les différents films. Annick Rivoire y recense les actions inventives des grévistes et résistants au sarkozisme destructeur. C'est bourré d'images et de liens précieux. Par Jean-Jacques Birgé, samedi 21 mars à Les lois de l'apartheid ont été abolies, mais les élections ne porteront Mandela et l'ANC au pouvoir que dans un an.

Des snipers sont embusqués dans les townships. Le lendemain, une marée humaine danse en formant des vagues comme un dragon chinois de la largeur de la rue. Le tapis volant qui s'avance en chantant se hérisse de poings levés. L'image replace l'individu au milieu du groupe. Chacun est seul, debout, avec tous les autres, ensemble, dans l'action. Les poings se lèvent vers le soleil. Il y aura à nouveau de la lumière si on décide de la réinventer.

Ce serait certainement plus efficace, mais je ne sais pas. Peut-être ai-je peur de devenir cynique, de perdre les illusions de mes jeunes années ou encore de trahir les anciens qui m'ont transmis l'histoire de leurs luttes. À moins que ce ne soit qu'une icône héroïque remontant à l'enfance, le goût de l'ultime rebondissement salvateur, mâtiné d'un complexe culturel, de culture physique cela va de soi! Non, cela n'allait pas de soi. J'avais l'impression de n'avoir d'aura charismatique que dans la parole du tribun Les journaux satiriques me font à peine sourire.

J'envie les humoristes capables à la fois de faire des analyses et des propositions. J'aimerais terminer par une pirouette comique, mais n'accouche chaque fois que d'une envolée lyrique. Rien d'anormal pour un musicien!

La musique est rarement drôle. Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 29 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 21 janvier à God save the Queen Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 18 janvier à Le grand orchestre d'Un D. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 29 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 25 décembre à Une utopie contre le profit, le crime et le gâchis?

Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 21 décembre à Une fois par mois, Stéphane Ollivier m'appelle ou bien c'est moi. Les deux ours sortent relativement peu, aussi devisons-nous sur le monde de la musique, évoquant souvent les nouveautés cinématographiques ou discographiques qui nous ont marqués depuis la dernière fois.

Les disques que ce producteur a concoctés m'ont toujours enchanté. Ils représentent un cousinage évident avec mon travail sur Sarajevo Suite comme avec certaines des "compilations" du label nato dont je suis fan tel Les voix d'Itxassou réalisé sous la houlette de Tony Coe, au détail près que Willner s'est essentiellement consacré à ce que l'on appelle des "tribute albums", honorant Nino Rota , Thelonious Monk ou Kurt Weill , des compositeurs qui me sont chers.

Dans cet esprit, il commit d'autres hommages, mais en public, adressés à Tim Buckley, Edgar Poe, Harry Smith, Leonard Cohen ou au Marquis de sade, comme des compilations de textes parlés accompagnés en musique pour William Burroughs ou Allen Ginsberg Je profite de ces recherches pour commander Stay Awake: Interpretations of Vintage Disney Films , d'autant que les deux albums qu'il avait produits autour du compositeur de dessins animés Carl Stalling font partie de mon Panthéon, et Whoops, I'm an Indian , réalisé sous son propre nom à partir d'échantillons de 78 tours des années 40, techno complètement déjantée en collaboration avec Howie B et Adam Dorn Mocean Worker.

Chaque album est une longue liste d'étoiles rocky ou jazzy qui s'approprient intelligemment le sujet imposé. Weird Nightmare, meditations on Mingus est pour moi une nouvelle petite merveille qui me rappelle le dernier concert d' Un Drame Musical Instantané avec Francis Gorgé, commandé par le Passage du Nord-Ouest en même année!

Nous avions relevé le défi en choisissant d'adapter à notre trio l'album du grand orchestre Let My Children Hear Music! Je possède seulement un enregistrement sur cassette de cette création, la seule avec une pièce de John Cage dont nous ne soyons pas directement les compositeurs. Comme j'en ai un souvenir merveilleux, j'essaierai bientôt d'en mettre quelques extraits en ligne après numérisation.

L'éclatement du noyau original du Drame après seize ans de collaboration nous empêcha d'en faire un disque et c'est un de mes rares regrets avec les trois heures dix du film L'argent de Marcel L'Herbier. Ces interminables listes de pointures n'ont pourtant rien du collage. Chaque album est d'une unité merveilleuse tant l'hommage est réel et sincère. L'utilisation des fantastiques instruments d' Harry Partch , entendus ici pour la première fois hors du contexte original, lui confère en plus une tonalité exceptionnelle, percussions envoûtantes, tonalités étranges, timbres inouïs qui fonctionnent parfaitement avec les?

Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 18 décembre à Le Musée des Arts Décoratifs, situé rue de Rivoli dans une aile du Louvre près des Tuileries, vient d'inaugurer sa nouvelle exposition dans la Galerie des Jouets sur le thème Quand je serai grand e , je serai La ligne est toute tracée entre nos rêves d'antan et notre actualité individuelle. Aussi, au delà des objets qui nous feront retomber en enfance en deux coups de cuillère à pot, j'ai noté avec satisfaction le e du titre.

La dernière vitrine enfonce le clou en présentant des adultes qui ont réalisé leurs fantasmes et leurs désirs en échappant aux poncifs sexués habituels qui voudraient qu'Emmanuelle Huynh soit bien devenue danseuse et chorégraphe, Yannick Eymard sapeur-pompier, Gaspard Yukievitch styliste, Eric Reinhardt écrivain Car Claire Charpentier est aujourd'hui pilote de ligne et commandante de bord, Claire Gibault chef d'orchestre et député européenne, Mathilde Laurent parfumeur ou nez, Chantal Desbordes la première et seule contre-amiral de la Marine Nationale tandis que Benoît Legoedec travaille comme sage-femme!

De même, on aurait également aimé savoir quelles sont les origines sociales des unes et des autres! C'est jusqu'au 24 mai, mais n'attendez jamais le dernier jour pour vous demander ce que vous deviendrez plus tard! Quand je serai grand e , je serai Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 26 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 26 octobre à Je recopie servilement le dossier de presse auquel j'ai participé en donnant un coup de main à Françoise pour cette soirée exceptionnelle puisque irreproductible.

J'espère pouvoir y assurer mon rôle de joker bien que je me sois cassé le dos vendredi matin et que je ressemble vaguement à la Tour de Pise. Les analgésiques et les anti-inflammatoires me faisant planer, c'est une Tour de Pise en lévitation qui devrait vous accueiller demain Une installation ludique, entre fiction et réalité En , Appelez-Moi Madame confirme son style à la frontière du documentaire et de la fiction et la conduira à enseigner le cinéma à Harvard.

Son dernier film, Thème Je est une fiction expérimentale autobiographique à paraître l'année prochaine. En , elle explose les frontières entre cinéma, spectacle vivant et Internet avec son premier Ciné-Romand. Par Jean-Jacques Birgé, samedi 18 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 11 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 11 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 4 septembre à Tout avait commencé par une étude de faisabilité.

En , Jean-Pierre Mabille me demande d'imaginer deux artistes qui se parleraient chacun aux deux bouts de la planète et qui communiqueraient par satellite en vidéo compressée pendant trois jours. Se "rencontreront" ainsi un Israélien et un Palestinien, une adolescente des villes et une des champs, un syndicaliste allemand et un français, etc.

Après remise de mes conclusions, Jean-Pierre me propose de réaliser l'émission alors que je n'ai plus filmé depuis vingt ans! Je cherche deux musiciens qui me branchent et soient d'accord pour se prêter au jeu. J'approche du but lorsque Robert Charlebois me parle d'un guitariste qui joue sur son premier disque, un certain Frank Zappa.

Je suis aux anges. Un ami producteur, ancien violoniste du Drame , Bruno Barré, me suggère le Kabyle Idir , un des initiateurs de la world music, auteur du tube Avava Inouva. Pour lui répondre, nous réussissons à convaincre le Zoulou blanc Johnny Clegg qui vit à Johannesburg, auteur d'un autre tube, Asimbonanga. Je trouve intéressant de faire se confronter deux artistes qui ont choisi la musique comme mode de résistance au pouvoir dominant, et ce aux deux extrémités opposées de l'Afrique.

Idir ne pouvant se rendre en Algérie sans risquer sa vie, j'irai tourner sans lui en Kabylie les petits sujets qu'il compte montrer au Sud-Africain son village, le forgeron, le printemps berbère de , sa mère à Alger Nous réussissons à passer au travers des tracasseries, barrages, interrogatoires, confiscation du matériel, etc.

Devant les manifestations racistes Mandela n'est pas encore au pouvoir , je pète les plombs le premier jour lorsque mon assistant noir se fait ceinturer en franchissant la porte à tourniquet d'un grand hôtel.

Plus tard, je saute en l'air lorsque je vois le revolver dans la ceinture du monteur blanc avec qui je continue la préparation, il m'explique qu'il ne s'en sépare jamais, dort avec sous l'oreiller et qu'il n'a jamais vu d'enfant noir jusque l'âge de vingt ans! J'ai beaucoup de mal à équilibrer les personnalités des deux artistes.

Idir semble mépriser Clegg qui a l'air de planer complètement. Le premier était ingénieur agronome, le second est un universitaire qui parle et compose en zoulou.

Au montage, je fais tout ce que je peux pour rendre son côté sympathique à Idir et son esprit à Clegg. Je pense que le Kabyle ne croit pas totalement à la sincérité du Zoulou blanc qui a été adopté par deux familles. Au moment où nous filmons, ses deux familles d'adoption sont opposées dans la guerre des taxis et les morts se comptent par dizaines.

Johnny ne sait plus où il se trouve, si ce n'est dans cette colonie juive anglaise régie par des femmes qui l'ont fait se diriger vers la masculinité noire des guerriers zoulous. Le film tourne progressivement en un échange psychanalytique où les mères des deux musiciens occupent toute la place! La dernière séquence montre Clegg danser zoulou en hommage à la maman d'Idir dans son salon de Johannesburg devant son poste de télé où le Kabyle, dans son pavillon du Val d'Oise, joue en hommage à la celle du Sud-Africain.

Avec la monteuse, nous réussissons à imposer le dépassement au delà du formatage de 52 minutes, les sous-titres plutôt que le voice over et quelques fantaisies que le sujet et notre regard exigent. Nous fignolons, calant nous-mêmes les sous-titres qui font partie intégrante de la réalisation.

Sous-titres français pour Clegg dans la version française, anglais pour Idir dans la version internationale. Quelques mois après, lors de son passage à l'Olympia, Idir aura la gentillesse de me confier que le film relança sa carrière J'aurais au moins été utile à quelque chose!

Après les tensions algériennes je suis un des derniers à pouvoir y tourner à cette époque et sud-africaines il y avait déjà des snipers dans les townships , c'est la cerise sur le gâteau pour terminer Mais ça, c'est une autre histoire. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 1 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 21 août à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 19 août à Ce n'est pas si facile de travailler à deux au montage.

Je suis rapide et impatient, Françoise est méticuleuse et têtue. Je lui ai donné un coup de main au tournage et déjà fourni un paquet de sons pour que l'entretien sur Appelez-moi Madame glisse subrepticement vers la fiction comme elle aime le faire dans tous ses documentaires. Pendant que j'apprends ainsi à me familiariser avec Final Cut, Françoise prend le recul qui lui est nécessaire. Après avoir presque terminé la version française de ce retour en arrière de vingt-deux ans, elle a souhaité faire un montage radicalement différent pour la version anglaise qu'elle a baragouinée tant bien que mal, nouveaux plans, nouveaux sons, nouvelles astuces et nouveaux gags.

L'idée est marrante de faire deux films différents en français et en anglais pour aborder les mêmes thèmes: D'une langue à l'autre, le ton est différent. Le français est plus direct et badin, l'anglais plus sec et hésitant. Comme j'avais équipé Françoise d'un micro-cravate caché sous son corsage et clippé sur son soutien-gorge, la voix est claire, détachée, sans presque aucun coup de vent sur la membrane.

Nous sommes même obligés de rajouter des sons seuls pour retrouver l'ambiance maritime et les grillons lorsque la terre est en vue. Clapotis, grincements que je mêle à ceux de la contrebasse d'Olivier Koechlin, mouettes moqueuses, splash et la musique composée initialement pour son film Si toi aussi tu m'abandonnes. Supprimée pour de sinistres raisons déjà abordées à l'époque du procès gagné contre la société de l'indélicat Serge Moati, c'est la première fois qu'on pourra l'entendre, du moins les parties avec le violoncelliste Didier Petit.

Il faut donc tout réimaginer et inventer en s'attaquant à la version anglophone. Les prises de vue sont évidemment différentes, mais il faut trouver le ton qui convient par le rythme du montage et la bande-son qui prend une importance colossale puisqu'elle joue sur le hors-champ.

Françoise s'amuse d'ailleurs de quelques contrechamps savoureux avec son père qui roupille à l'avant du bateau et ma pomme, le casque sur les oreilles, m'agrippant au filin pour ne pas passer par-dessus bord! Pour garder le cadre fixe tandis que le bateau tangue tant que ça peut, je maintiens la caméra si fort avec la main gauche que j'attraperai une tendinite dès le premier matin.

Je veux que le cadre ne lâche pas Françoise avec l'arrière-plan qui chavire à nous en faire attraper le mal de mer. Pour cette seconde interprétation, avec relativement peu de matériau, Françoise joue des désynchronisations, des frottements, des chevauchements, elle provoque en montrant que les coulisses sont aussi parlantes que l'attaque frontale.

Sans tout dévoiler, ce sont les bêtises et les maladresses du tournage et du montage qui déclenchent en nous les meilleures idées. Face à l'adversité, nous sommes obligés d'inventer Tout le monde est logé à la même enseigne. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 18 août à En , toutes les copies japonaises de l'unique film de Yukio Mishima , Patriotisme , avaient été détruites à la demande de sa veuve Yuko. Le célèbre écrivain nationaliste s'était fait seppuku traduit "hara-kiri" en argot lors d'une tentative de coup d'état avec son armée privée, mise en scène de son suicide rituel.

Un de ses disciples le décapita avant de s'éventrer au sabre à son tour. Le producteur du film ayant sauvé le négatif et la veuve ayant disparu il y a trois ans, Criterion publie un dvd zone 1 avec en suppléments un long entretien radiophonique, une interview vidéo de Mishima sur la seconde guerre mondiale et la mort, le témoignage des survivants de l'équipe du tournage, le livret incluant la nouvelle originale et un texte sur le film rédigé par Mishima lui-même.

Le film ressemble à une répétition de l'acte final, l'écrivain mettant en scène sa propre mort en y interprétant le rôle principal, inspiré par l'auto-érotisme du martyre de Saint-Sébastien. L'amour et la mort y sont liés avec une puissante intensité que l'histoire réelle souligne avec d'autant plus de crudité. En noir et blanc, muet avec des intertitres le dvd propose une version japonaise et une version anglaise, la version française manquant, mais l'enregistrement usé de du Liebestod de Tristan et Iseult de Richard Wagner, ici redondante illustration musicale, fonctionne beaucoup moins bien qu'avec Un chien andalou de Buñuel , Patriotisme , toutes proportions gardées, rappelle Un chant d'amour de Jean Genet, sublime et unique film de l'écrivain français, par ses rituels homosexuels axés sur la beauté.

On en ressort plus troublé qu'ébahi, l'autre référence qui me vient à l'esprit étant Les journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini, un troisième écrivain à passer au cinéma, tout aussi provoquant, avec la même franchise, la même cruauté, la même sublimation Dans la foulée, Criterion édite un second luxueux dvd double cette fois, toujours zone 1 autour du film Mishima: A Life in Four Chapters , fiction kitsch de Paul Schrader s'inspirant de la vie de l'artiste et composé également d'extraits mis en scène de plusieurs de ses pièces.

En plus du superbe livret, un documentaire de la BBC et nombreux entretiens et commentaires accompagnent le film produit par Coppola et Lucas Zoetrope. Depuis que j'ai rédigé cet article, les éditions Montparnasse ont publié le film de Mishima, donc en Zone 2 compatible avec les lecteurs en France , sous son titre japonais "Yûkoku", accompagné d'un formidable et sulfureux entretien audiovisuel inédit en français!

Par Jean-Jacques Birgé, samedi 2 août à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 30 juillet à Partis à 5h du matin, nous sommes arrivés au large de Cassis une heure plus tard.

La pêche à la traîne n'ayant rien donné, nous avons lancé les rusquiers du provençal "rusque", l'écorce par dessus bord. Ce sont des flotteurs en liège d'environ 15 centimètres de diamètre, peints en blanc pour qu'on les repère plus facilement, auxquels sont fixés trois hameçons garnis de pain frais pas trop cuits.

Les poissons mordent au piège et ne pouvant entraîner le bouchon au fond de l'eau remontent deux ou trois fois pour finir par se noyer. On n'a plus qu'à repasser avec le pointu et les repêcher.

Nous nous battons contre les gabians goélands qui fondent sur nos proies. Moisson d'oblades, avec en prime une énorme mustelle à la mine patibulaire, mais à la chair succulente, que Jean-Claude cuira au court-bouillon dans la turbotière que ses filles ont chinée à l'Emmaüs de Marseille. J'ai rapporté de Paris des algues fraîches nori conservées dans le gros sel qui se fondent très bien avec les tomates, les oignons et les herbes aromatiques du jardin Suit une bonne sieste!

Depuis le passage de mon iPhone en version 2. VoiceNotes le transforme en dictaphone: La nuit, Light ou FiatLux éclairent ma route.

...

Son compagnon de cellule est torturé jusqu'à la mort. Quand ses geôliers viennent le chercher à son tour, il parvient à s'enfuir dans l'enceinte du bâtiment. Geste désespéré car il s'agit d'un vrai labyrinthe. Il échappe pourtant à ses poursuivants jusqu'au toit de l'immeuble. Du haut des miradors, un militaire le tient en joue. Là il exprime devant eux toute la mesure de sa liberté. Il y a des gens qui sont différents malgré eux et qui voudraient juste ressembler aux autres, se fondre délicieusement dans la foule.

Certains passent toute leur vie à essayer de cacher leur différence. Eva Delcourt est au commissariat. Elle a brûlé un feu rouge. La jeune femme s'impatiente, elle doit rejoindre son mari cycliste en Italie. L'infraction routière est un prétexte. La police suspecte Eva de transporter des produits dopants dans sa voiture Un homme, perdu dans ses fantasmes, enquête sur la disparition d'une femme..

Berni, petit employé d'usine, comble sa solitude en achetant une femme en pièces détachées issue des pays du tiers Monde. Un poète est à son écritoire quand un cocher frappe à sa fenêtre et l'invite à le suivre. Par la porte vitrée de la calèche défilent ses souvenirs Il est temps pour le poète d'écrire son dernier vers.

La Vita Nuova est un palimpseste cinématographique, directement inspiré de l''uvre de Gérard de Nerval. Une pièce dans le noir, un cône de lumière, une table ronde, cinq hommes jouent au poker. Une véritable frénésie s'empare des joueurs. Ils se 'recavent' en milliers de dollars. Six heures sonnent, une lumière blanche envahit la pièce.

Un moine découvre un poisson dans un réservoir d'eau près d'un monastère. Il essaie de l'attraper en utilisant toutes sortes de moyens. Au cours du film, la poursuite devient de plus en plus symbolique. Deux frères, vieux garçons, viennent de gagner un voyage à Lourdes. L'un est aveugle, l'autre paraplégique.

Billy Brakko apprend sa propre mort par le journal'. A Paris, des hommes attendent un éventuel emploi journalier de déménageurs dans une agence d'intérim. Parmi eux, deux novices, Jean-Pierre et Théo, qui ne se connaissent pas. Ils se retrouvent en banlieue pour effectuer, croient-ils, un déménagement ordinaire.

Blanche est une 'maniaque' du ménage; Colette, après avoir passé une nuit blanche très mouvementée, lui rend visite Sur une chanson de Robert Nyel et Gaby Verlor, interprétée par Bourvil, 'C'était bien', un couple se communique toute l'émotion de son amour dans un langage dérivé de la langue des signes.

Après la rupture avec son ami, une jeune femme sort de chez elle, portant dans ses bras un bocal contenant son poisson rouge. Il lui faut trouver un moyen de sauver Kiki. Deux lycéens parlent de l'usage du préservatif. Louis demande conseil à son ami Vincent qui est extraverti et parle des choses avec légèreté. Vincent le conseille avec humour.

Le lendemain, Louis rend les préservatifs inutilisés à Vincent qui lui donne son point de vue. A l'origine du film, il y a une grande colère. Contre l'homophobie, contre l'irresponsabilité des autorités politiques et religieuses, contre le fait que des jeunes gens continuent de mourir du Sida, contre l'intolérance, contre les discours absurdes et criminels.

Un panel de gens représentatifs de rien du tout essaie d'ouvrir des emballages à ouvertures soi-disants faciles. Les aventures d'une maison à l'équilibre fragile posée sur le pic d'une colline, elle balance alternativement de droite à gauche au grand dam de ses habitants.

Par nature, ce jeu explore la face cachée des participants. Attention certaines images peuvent choquer le jeune public. Un matin, un célibataire timide entre en collision avec une grande rousse. C'est le coup de foudre. Comment revoir cette femme que le destin a mise sur sa route? Un père dit au revoir à sa fille. Pendant que le paysage change au gré des saisons, elle l'attend, passe du stade d'enfant à celui d'adulte et l'attend toujours.

Un film d'entreprise qui vire insensiblement vers un autre genre Maurice, soixante-quinze ans, adore les bandes dessinées.

Un jour, il décide d'être l'homme torche. C'est l'histoire d'une dépression. L'histoire aussi d'une sortie des ténèbres. La beauté du hasard qui découvre les causes et amène les corps vers la rédemption. Lorsque le soleil se lève à l'horizon, un petit homme maniaque s'évertue, avec ténacité et par tous les moyens possibles, à nettoyer les tâches du bel astre lumineux. Une journée, pas plus, c'est la temps imparti à Martin pour choisir les filles de son Harem selon les termes de l'offre étrange qui lui a été faite.

Heureusement pour ce garçon timide mais exigeant, Paris offre un terrain de recherche vaste à souhait. Géraldine, chômeuse, décide d'aller à la piscine. Mais ce n'est pas simple: Mal à l'aise, elle évite tout contact. Tout ce qu'elle veut c'est de l'air. De l'air, lorsqu'elle se retrouve coincée au fond du bassin, les jeunes vont lui en donner, à leur façon Une jolie petite fille écrit à un petit garçon dont elle est amoureuse.

Elle utilise des crayons à dessin. Les objets peuvent-ils ressentir des émotions? Il semblerait que oui Un homme et une femme de soixante-quinze ans se rencontrent par petite annonce pour aller ensemble à une manifestation. L'homme est un habitué des luttes collectives, la femme n'est jamais 'descendue dans la rue'. Mais la manifestation va très vite révéler celle de leurs désirs.

Dans une chambre d'hôtel, ils vont refaire le monde. C'est l'histoire d'un enfant qui retrouve l'usage de la parole grâce à son lapin.

Pour convaincre sa petite-fille myope de porter un bonnet pour aller jouer au parc, un grand-père lui raconte une histoire basée sur ses souvenirs de la Seconde Guerre mondiale..

Un homme, seul, avec sa particularité physique: Gilbert, vigile dans un magasin de meubles souffre de problèmes existentiels: Ce dernier essaie de le remettre sur les voies de la sagesse et finit lui-même par perdre son sang-froid. Une dispute éclate entre un père et son fils cadet. Le fils aîné intervient, provoquant une bagarre qui tourne mal.

Un étudiant et un photographe acceptent, sans trop de réticences, de sacrifier leurs animaux domestiques qui ne correspondent plus aux normes édictées par l'Etat.

Mais ces nouvelles normes s'étendent bientôt au-delà'. Le plus grand des deux frères vit à Paris, pas si loin, mais quand même. Un an qu'ils ne l'ont pas vu. Il rentre à la maison quelques jours puisque leur mère est à l'hôpital. Les deux frères vont passer deux jours ensemble. Un couple se trouve dans une très grave situation financière. L'homme n'a pas de travail et il passe ses journées à marcher dans les rues, sans même avoir de quoi s'acheter à manger Attirée par un chien sauvage, une jeune féline quitte son Eden natal pour tomber amoureuse d'un cheval cuisinier.

Prenez trois animaux de la ferme, de la forêt et de la jungle. Vous obtiendrez des fables savoureuses, pleines d'action et de délire.

Ma vie à Berlin, avec toutes mes activités et une présentation de mes amis. Découvrez cette ville telle que je la vois. Une fille perd sa gravité. Malgré elle, elle s'éloigne peu à peu du sol'. Docu-fiction issu du reportage photo de Gérard Rancinan et de sa productrice Virginie Luc où l'on découvre le témoignage en images des derniers rescapés de la bombe larguée sur Hiroshima en août Rares doivent être les Allemands venus se réfugier en France à la Libération.

C'est le cas de mon père. Albert est aux prises avec un problème de jalousie, de désir, de frustration, qui semble trouver son origine dans un complexe physique. En visualisant des scènes dans une sorte de rêverie diurne. Un étudiant présente son projet de fin d'études devant un jury. Cet acte banal se transforme peu à peu en une performance absurde et trompeuse au cours de laquelle une petite souris de laboratoire appelée Carlito subit toutes sortes d'expériences. Un mélange de prises de vue réelles et d'images de synthèse nous fait douter de la véracité des images, mais aussi des mots.

Qu'est-ce qui est vrai, qu'est-ce qui est faux? Dans l'ombre de la forêt, les nocturnes se réveillent. La pleine lune se dévoile, des yeux s'allument, un cri déchire la nuit.

Fondé sur des interviews authentiques, ce film d'animation met en scène quatre personnages racontant chacun leur première fois. Juliette se réveille un matin dans son lit, se croyant auprès de son amant. Elle le presse de partir, de peur que Simon, son mari, ne les surprenne. Mais Juliette a commis une erreur tragique: Sept personnages principaux vivent une journée mouvementée dans un quartier en rénovation situé au bord du fleuve. Ici, on se croise sans se voir, une poupée passe de mains en mains Le 26 novembre , quelques heures avant sa présentation à l'Assemblée Nationale du projet de loi pour l'avortement, Simone Veil se prépare dans un appartement bourgeois, comme dans l'antichambre du torero avant d'entrer dans l'arène.

Un tigre géant apparaît mystérieusement dans une grande ville pour révéler la réalité cachée d'une nuit ordinaire. D'après le poème Tyger de William Blake. Le premier voyage en train d'un père et de sa fille Dans l'atttente des élections présidentielles de , deux témoignages, deux générations différentes, deux façons d'aborder la politique et de se poser la question de l'importance de voter en France. Grâce au peintre qui brosse son portrait, un vieil homme retrouve la jeunesse et voyage d'un tableau à l'autre, en croisant une inconnue en rouge qu'il finira par retrouver.

Myriam, soixante-dix ans, habite un immeuble déserté par ses habitants. La vieille dame est la dernière locataire. Bien qu'elle vive sans électricité, elle ne semble pas décidée à partir. Demain c'est le 40 novembre! C'est la Saint Festin! La grande fête des Ogres. Alors si vous n'avez pas encore attrapé d'enfant, dépêchez-vous et bonne chasse!!

Tard dans la nuit, elle a l'audace de le suivre. Philippe l'écoute, alors Paul parle. Ils décident de se revoir. Simon vit dans les arbres et n'en descend jamais. Il s'est retiré du monde et mène une existence rudimentaire et studieuse. L'apparition d'une jeune fille vient bouleverser son univers. Saynètes cruelles, osées mais toujours drôles, d'une inventivité visuelle carrément éblouissante: Garance vient de perdre Wawa, son chien en peluche mou au regard plaintif et aux oreilles dégoulinantes.

Wawa va être récupéré, ballotté, transporté, jeté, embarqué, arraché, lancé, écrasé, piétiné, donné, cogné, volé, oublié, mâchouillé, tapé, retrouvé. Assortiment de Plymptoneries diverses sur l'idée très télévisuelle de Surprise sur prise caméras cachées. Un policier perquisitionne un appartement. Il entre dans la vie d'un homme, oublié de tous. Un couple se retrouve et s'aime sous la lumière écrasante de l'été. Elle découvre Naples, ses processions religieuses, ses musées silencieux.

Il filme les pentes arides du volcan. La Svedese rend un hommage émouvant à Ingrid Bergman et Roberto Rossellini, à la rencontre aussi improbable qu'explosive d'une célèbre actrice d'Hollywood et d'un réalisateur 'missionnaire'. Jonas, cinq ans, s'apprête à suivre son premier cours de natation. Alors qu'il tente de fuir cet endroit qui l'effraie, il tombe dans le grand bain. Retenu à flots par ses brassards, Jonas découvre la piscine, lieu chaotique peuplé d'étranges créatures.

Durant une opération à coeur ouvert, Amos Klein se remémore les événements significatifs de sa vie qui correspondent à des moments clé de l'histoire israélienne. Son voyage spirituel est une réflexion sur la corruption morale, le militarisme et l'endoctrinement. Dans une forêt un lion capture une souris et menace de la dévorer. Celle-ci lui propose un marché. Quelques paroles bien placées, une soumission apparente et surtout un fil suffiront au plus petit des deux non seulement à s'en sortir mais aussi à embobiner au propre et au figuré le plus gros.

Une petite fille essaie de comprendre pourquoi son petit frère autiste n'est pas vraiment comme les autres enfants. Une jeune femme a rendez-vous avec un jeune homme pour échanger un premier baiser.

Mais un incident purement cinématographique empêchera à jamais la concrétisation de leur amour. Subitement arrachée à ses journaux, Yulia, se retrouve parachutée dans une pièce sans issue avec cinq manettes fixées au mur. En les actionnant, elle déclenche une série d'événements absurdes qui la conduiront à trouver l'âme soeur. Tout ce que je n'aime pas. Lucie est une jeune femme d'une trentaine d'années, timide et introvertie.

Au cours d'une fête chez des amis, elle rencontre Bertrand dont elle s'empresse de tomber amoureuse. Les femmes accusées d'avoir entretenu des relations avec des soldats allemands durant la guerre sont publiquement châtiées. Une nuit, près d'une falaise, une jeune femme se voit adresser une merveilleuse et inespérée invitation à la vie.

Un ange se promène dans l'espace une valise à la main. Soudain, une de ses ailes se casse. Il perd l'équilibre et dans l'affolement, laisse tomber son bagage. Sur terre, un drôle de petit bonhomme traverse en voiture un paysage en trompe-l''il pour le moins étrange et récupère cette valise très précieuse aux mille facéties Ne sous-estimez jamais le côté obscur' Une représentante du clergé va en faire l'amusante tentative.

Ce film s'apparente à un naufrage, le naufrage d'une ville qui, dressée sous les assauts répétés de la pluie, voit ses habitants sombrer en son sein. Thé noir ou comment une simple tasse de thé peut devenir une terrible source d'angoisse.

Où l'on découvre avec délices l'inépuisable potentiel comique de la paranoïa d'un consommateur de thé confronté à l'obligation de faire un choix. Un humour manifestement noir qui trouve dans le trait et le geste du réalisateur une expression appropriée et exacerbée. Au début des années 70, Mohamed ramène Fatiha et leurs deux enfants du bled, pour vivre avec lui dans une banlieue ouvrière française. Six batteurs profitent du départ de locataires pour investir leur appartement et donner à partir de simples objets, un concert en quatre mouvements: Fini les trajets limités en bus, papa a décidé d'acheter une voiture pour nous faire passer des vacances sensationnelles.

L'histoire émouvante d'un homme réservé et maladroit qui compte sur la voiture familiale pour faire de lui un bon père. Prenant appui sur des statistiques, le film met en exergue l'inacceptable à partir d'un petit montage d'images et de mini-séquences, avec pour objectif d'aider à une prise de conscience, de briser les préjugés et de lever le tabou. Cela fait maintenant trois ans que le comédien Patrick Chesnais est au chômage.

Il a connu des jours meilleurs, notamment lorsque son nom était synonyme de succès au cinéma. Maintenant c'est bel et bien terminé. Aujourd'hui c'est décidé, Patrick Chesnais va réagir.

Ce sera peut-être son dernier rôle, mais ce sera le plus beau. Huit vieillards marchent en file indienne dans la campagne, ils longent un marais et soudain, croient entendre un appel au secours. Pedro a une très bonne mémoire, il n'a toutefois pas reconnu les deux adolescents qui voyagent avec lui dans le camion qui les emmène au marché.

Pendant le trajet, Pedro parle et rigole sans se rendre compte que ces enfants, maltraités et abandonnés par lui tout jeunes, ont décidé de se venger. Comment se retrouver dans les bras de ses parents hystériques à la sortie d'un cinéma lorsqu'on est ado et qu'on n'a rien demandé.

Un homme et une femme, bloqués par la neige, cherchent désespérément à quitter un petit pavillon de banlieue perdu au milieu de nulle part En faisant le ménage de son placard, un veuf très âgé trouve une vieille liste de choses qu'il aurait aimé faire dans sa vie.

Voyant que le temps file, il décide alors de les réaliser Claire a très envie de faire l'amour avec ce type qu'elle a ramené chez elle. Depuis le temps qu'elle attend ça, un homme Un matin, Max se réveille dans un monde où la chronologie du temps est inversée. Seul à évoluer dans son sens, trouvera-t-il sa place dans cette étrange société? A Dunkerque, pendant le carnaval, un carnavaleux se retrouve seul dans les rues désertes.

Il erre un moment avant d'arriver sur la plage où il découvre que les bruits du carnaval proviennent de la mer. Il décide alors de s'enfoncer dans l'eau et disparaît. Un jeune chasseur qui n'a qu'un seul ami, son chien, tombe amoureux d'une jeune fille lors d'une soirée folklorique. Un couple se retrouve dans des circonstances inhabituelles. Un huis clos sur les apparences, la rupture et la solitude.

Un groupe d'adolescents attend le dernier train sur le quai d'une gare. L'un d'entre eux contemple la vôute céleste et s'interroge sur le mouvement des planètes dans l'univers. Dans une ville nord-américaine, la rencontre de deux hommes, le matin, dans la rue. Antoine, huit ans, a perdu son père dans un accident d'avion. Incapable d'accepter sa mort, il va finalement revivre et accepter cette perte au travers d'un rêve métaphorique.

Isolée sur une île du Pacifique, une base militaire oubliée. Loin de la civilisation, des lois et des règles, le Sergent Al cultive le goût du sacrifice de ses soldats , le Docteur Frederik exerce ses talents de photographe tandis que le général A, un rien dérangé, peaufine son art chorégraphique. En , Joseph est arrêté par les Allemands devant Suzanne, sa fille de treize ans. Suzanne a aujourd'hui 75 ans. Elle est ma grand-mère. C 'est son histoire. Lors d'un tournage, les volets clos d'une maison défigurent le cadre du réalisateur.

Jeanne, la régisseuse, est chargée d'aller les ouvrir. Brest le 1er juillet , au sein de l'Arsenal, le dernier marteau pilon cesse son activité: Une étincelle d'espoir inattendue dans la grisaille journalière du métro parisien. Deux réfugiés Kurdes en provenance d'Irak, un père et son fils, touchent au but après une longue route. Mais en Norvège, le père doit faire un choix difficile. Un artiste en mal de reconnaissance propose un film au comité de sélection d'un festival d'art et tente de le convaincre de l'intérêt de son projet.

Un documentaire sur la façon dont Martin Gretschmann compose un chef-d''uvre de musique binaire. Une boite à rythme lance l'installation tandis qu'une enclume la stoppe net. Entre les deux, une succession d'images dont une poupée qui adresse un clin d''il à Kill Bill'.

En arrivant à Londres, Tomoko, une jeune japonaise fraîchement débarquée avec son masque et son tuba dans ses bagages, est bien loin de se douter qu'elle s'apprête à découvrir un mystérieux secret caché sous la ville'.

Un homme voit sa personnalité se dédoubler et évoluer dans deux mondes parallèles. Un cauchemar qui l'entraîne des origines de sa naissance à sa disparition dans des univers apocalyptiques. Dans une cabane secrète perchée dans un arbre, deux enfants déguisés en animaux tentent de ressuciter une abeille. Mais le but de l'expérience est de ramener quelque chose de bien plus gros Les parents de Céline, dix ans, partent pour quelques jours.

Elle reste alors seule avec ses deux frères, sous la surveillance de Rosalie. Pendant cette absence, un nombre inhabituel de rencontres a lieu entre Céline et Valentin, un jeune garçon instable et parfois violent qui habite le même village. Leurs jeux et leur condition si différentes créent entre eux un mélange de curiosité et de crainte mutuelle. D'après 'La petite fille et l'oiseau' de Sylvie Plessy. Embuscade dans les sous-sols d'un parking: Hurlements des moteurs et crissements de pneus donnent le ton d'un duel impitoyable dans lequel l'une des deux voitures doit disparaître.

Motif récurrente du cinéma de genre, la poursuite de voiture se double ici d'un jeu quelque peu nostalgique avec cette version miniature et domestique de la réalité que représente les Dinky Toys. Comme tous les soirs en rentrant du travail, Armand, ouvrier à la chaîne d'une usine de pâtes alimentaires, s'ouvre une boite de raviolis en guise de dîner. Mais ce soir, un énorme génie surgit de la boîte. Il propose à Armand d'exaucer deux de ses voeux.

Eda Baykan est une retraitée solitaire, une éminente carrière au service de la science aynt fait de l'ombre à sa vie privée. En ce jour de l'année , son existence beaucoup trop tranquille est subitement bousculée.

Un événement inattendu la replonge dans une ancienne recherche, à l'époque soldée par un échec: De nouveaux éléments en main, elle décide d'y retravailler chez elle, dans l'intimité de son atelier.

Pendant la répétition d'une pièce de théâtre, une jeune fille n'ose pas déclarer sa flamme à l'un de ses partenaires. Un duo inopiné est l'occasion pour elle de se lancer'. Un vieil homme mène une existence solitaire dans l'ombre des fumées industrielles de la ville voisine. Un jour, il reçoit un mystérieux colis qui va lui offrir la possibilité de changer son environnement.

Dans un village en lisière de la forêt, un enfant réussit à apprivoiser un loup pour en faire sa monture. Son frère et lui sont ravis, mais un jour, pour nourrir la famille, le père ramène de la chasse un gibier plus gros que d'habitude, le loup blanc.

Un jeune garçon et sa s'ur, trouvent dans l'estomac d'un lapin, une idole qui va exaucer leurs v'ux. Ils vont accumuler de grandes richesses mais pour combien de temps? Portrait d'une femme qui découvre, au moment de mourir, qu'elle n'a pas su vivre. Malik élève seul son petit frère Bilal. Ils sont tous les deux préoccupés par leur travail. Malik est à l'essai dans un club privé.

Bilal doit écrire un poème pour l'école. Regards croisés de deux frères. Une vision du métier d'acteur: Une nuit, à New-York City, les lumières des phares et des immeubles empêchent la ville de tomber dans le sommeil et une fête d'anniversaire bat son plein dans un immeuble anonyme.

L'irréalisable se produit alors, le temps d'un souffle, avant que l'effervescence de la mégalopole reprenne ses droits. Après une soirée pleine de connivences, deux amies font l'amour. Le lendemain, cet acte irréfléchi crée un véritable malaise. Perception troublée d'un homme assailli d'images hallucinées et poisseuses. Dix secondes d'une vie qui s'écoulent comme du miel.

Le détroit de Gibraltar représente la plus petite distance qui sépare le Maghreb de l'Europe. C'est cette zone qu'une jeune femme allemande traverse pour chercher l'enfant marocain qu'elle veut adopter. Dans une société où tout le monde a le pouvoir de voler, les citoyens se maintiennent au sol à l'aide de bottes lestées. Privés de soleil et de grand air, ils se livrent à leur routine sans en attendre la moindre satisfaction.

Un jour, un homme décide de rompre cet immobilisme et démissionne de son travail'. Raymond, un maître-nageur paresseux, aimerait bien découvrir l'océan. Une équipe de scientifiques se penche sur son cas'. Mon voisin est vraiment un taré. Il arrête pas de cogner sur les murs. Mais je m'y suis fait. Ce sont plutôt les autres maisons qui sont bizarres du coup. Je veux dire, y a jamais personne qui tape Le temps d'un parloir, l'intimité d'un homme et d'une femme volée à l'univers carcéral.

Un homme et son fils vivent au sommet d'un pic escarpé, totalement coupés du monde extérieur: Mais une nuit, l'enfant aperçoit, en bas de la falaise, une ville dont les lumières brillent. Dans une salle d'autopsie, sur la paillasse, repose le corps d'une femme battue à mort par l'homme avec qui elle vivait.

Le médecin légiste dicte ses observations à une interne qui prend des notes. Une femme, bouleversée à l'idée de perdre son enfant dans le coma, erre chez elle, paralysée par son impuissance. Elle est totalement accaparée par sa petite voix intérieure qui répète toujours les mêmes mots d'amour fou pour son enfant endormi, et l'obsession de sa culpabilité de n'avoir pu éviter la chute fatale. Il y a quand même un truc qui cloche dans tout ce désespoir'.

Face à la contagion par un virus mortel de leurs villes et de leurs habitations, les survivants de l'humanité prennent la fuite par les océans en direction de régions désertes. Occupant d'immenses pétroliers, ils partent à la recherche d'une terre épargnée par ce fléau. Leur chef, un être obsédé par le désir de sauver la population restante, rassemble les meilleurs hommes sur les ponts des navires.

Malheureusement, ayant été contaminé par le virus fatal, il est inconscient de sa vraie nature. Ils sont en route pour un long périple désespéré vers l'inconnu Bridé par les attentes de son père, un adolescent s'échappe dans un épais brouillard avec une jeune fille et en ressort devenu homme.

Ah Ma se trouve à l'hôpital, sa vie ne tenant plus qu'à un fil. Sa famille se réunit au pieds de son lit de mort pour l'accompagner dans son départ. Accablés par la tristesse, ils luttent pour essayer de trouver leur propre façon de comprendre la fin imminente. Alors qu'il est en mission dans l'espace, un astronaute voit apparaître d'autres astronautes.

S'approchant, il constate que ce sont des doubles de lui même L'histoire est fondée sur une construction de pensée qui se révèle seulement à la fin du film. Dans un palais à l'abandon, Isabelle est clouée au lit, victime d'une violente crise de narcolepsie. Le roi mobilise au chevet de la princesse, l'oncle Henri VIII et tante Victoria, un extra-terrestre émotif, une sorcière branchée et, pourquoi pas, un beau prince.

Un homme parle à une femme qui n'a qu'une idée: La nuit précédant l'offensive, un soldat s'est retranché au fond d'un souterrain. Dehors, la guerre gronde à faire trembler la terre, et l'homme se prépare à l'inéluctable Deux hommes se retrouvent devant un plat traditionnel.

Ils se comprennent sans se parler'. Deux adolescents vivent dans un petit village mexicain. Jonas doit décider entre partir ou rester. Karim appelle son fournisseur ADSL, une certaine Marie-France lui répond, un dialogue de sourds s'installe au temps des délocalisations.

Hélène fait des rêves prémonitoires. Troublée par un rêve où son mari tente de la tuer, elle se rend chez un ami médecin, Philippe, pour convaincre celui-ci de l'aider. Cyril, dix-sept ans, prend un cours particulier de français avec Eva, vingt-sept ans. Ils étudient un poème d'amour de Victor Hugo.

Ravi Malhotra, huit ans, vit aux Etats-Unis et va à l'école. Là-bas on lui apprend que ce n'est qu'à travers Jésus qu'on peut aller au paradis.

Ravi est bien embêté car ses parents, Sikhs, ne deviendront jamais Chrétiens. Mais jusqu'où ira Ravi pour sauver ses parents? Quel rapport y-a-t'il entre une banane et votre champ de vision? Comment une boite de camembert peut-elle modifier votre perception du réel?

Ces questions sont sérieusement posées dans 'Cuisine', une expérimentation visuelle et matinale de François Vogel. Une jeune mère célibataire gagne sa vie en sillonnant le pays comme ouvrière agricole. Après la perte soudaine de son emploi, elle est contrainte d'assumer ses responsabilités parentales.

Un jour, Martin veut disparaître. Il ne veut plus du tout être vu. Armées de téléphones portables, deux femmes d'âge respectable se livrent à un test de connaissance impitoyable dans la salle d'attente d'une clinique. Pour ne pas perdre la face, jusqu'où iront-elles? Un enfant seul joue avec une petite balle contre un immense mur et produit un rythme qui rompt sa solitude.

Soudain ce rythme est perturbé par un rythme étouffé et en constant décalage. L'enfant, décontenancé, cherche et expérimente pour comprendre d'où proviennent ces échos'. Depuis qu'elle a fait l'acquisition d'un caméscope numérique, Beryl est obsédée par le procédé cinématographique et elle utilise sa caméra pour exprimer ses rêves et ses désirs sous la forme d'un journal vidéo.

La nuit tombe sur la ville, une jeune femme termine sa tasse de thé et sort de chez elle. La pluie s'est mise à tomber. La jeune femme marche lentement, perdue parmi les passants. Elle entre dans un marché, et croise sur son chemin une étrange procession. D'un quotidien banal, elle bascule dans un monde inconnu, irrésistiblement entraînée vers un univers ténébreux, celui des enfers. Parmi ses cadeaux de mariage, Françis a reçu un chien. Il demande à William, son ami d'enfance de le garder pendant sa lune de miel.

Une simple demande qui va soulever un problème de fond chez William. Monsieur Cok est le propriétaire d'une grande usine de fabrication d'obus.

Sa passion pour le rendement et son goût du profit le conduisent à remplacer ses employés par des automates très perfectionnés. Résignés, les anciens ouvriers assistent impuissants au labeur de leur remplaçants mécaniques.

Un vieil homme a pour seule passion une fleur en pot qu'il entoure de ses soins. Chaque soir, il attend impatiemment l'allumage automatique du réverbère qui fait face à la fenêtre pour voir l'ombre de sa plante projetée sur le mur blanc de sa chambre. Une fantasmagorie cruelle va se jouer tout en ombres et lumières Frappé par une météorite de tonnes, Henri vit désormais à 91 cm précisément de lui-même Fin du printemps La brise marine se mélange avec la vapeur des locomotives, les cris aigus de mouettes retentissent.

Dans ce décor nostalgique, quatre personnages posent la trame d'un récit amoureux, tragique et mystérieux aux rebondissements multiples. Paradise raconte l'histoire d'un homme dont les actes sont régis par le destin et qui est contraint de suivre un chemin tracé d'avance. Dépourvu de jugement, John Small rêve à un avenir meilleur mais ne savoure jamais le moment présent. Il est optimiste, ambitieux et dévoué. John est absorbé par son travail et sa routine quotidienne'. Elodie est une forte tête et ne se laisse pas faire quand trois adolescents l'invectivent à la piscine De paroles en invectives les têtes s'échauffent.

Mais voilà qu'à la sortie, ils tombent sur un 'hic'. Et si par enchantement, le temps d'une journée, le rôle des hommes et des femmes était inversé dans l'entreprise Le capitaine Michel Alban arrive dans une ville française au début du vingtième siècle. Le soir même il aperçoit de la fenêtre de sa chambre une femme troublante. Au dernier jour polaire, sur la glace qui chante, le petit homme Inuk et l'ours facétieux, voient se métamorphoser leur univers blanc en ce noir océan de baleine aux grands yeux.

Une jeune fille, Claude, est en vacances avec sa mère et son petit frère dans leur maison en bord de mer. Un soir un inconnu leur rend visite. Il est ornithologue et aimerait se rendre sur l'île peuplée d'oiseaux qui fait l'objet du dernier livre du père de Claude.

S'ensuit entre le visiteur et ses hôtes, un jeu muet d'approche, d'attirance et de repli qui confère à la quête de l'île un sens tout métaphorique. A la manière d'un exposé scolaire, Henry nous présente son animal favoris: Au cours de cette présentation, le sujet se comporte pas comme attendu et l'exposé dérape Robert est un homme important qui assume de grandes responsabilités.

Un jour, suite à un accident, la frontière se brouille entre l'homme et la bête qui sommeille en lui. Un voyage paisible sur une terre abandonnée, où la faim transforme le coeur humain en un paysage désolé et où le malheur de l'un peut faire le bonheur d'un autre.

Trois histoires de mensonges parfaitement vraies, réalisées à partir de documents sonores recueillis par l'auteur, qui mêle prise de vues réelles et animation. Trois formes de mensonges chez le cambrioleur, le garçon ou la femme, où se joue aussi pour chacun, une forme de vérité. Une comédie expérimentale qui parle de balles de tennis, de voitures qui dansent et de Dieu. En une succession de tableaux, cette comédie expérimentale met en scène un jeune homme dans des situations où se mêlent le banal et l'étrange: Cette doxologie, qui emprunte son titre à la liturgie catholique, nous livre une vision légère et ironique des mondes terrestres et célestes.

Au cours d'un opulent et luxueux banquet, onze convives, servis sans retenue par une horde de valets et de serviteurs attentionnés, participent à un étrange rituel aux allures de carnages gastronomique.

Dans cet univers absurde et grotesque, une succession d'événements viendra secouer la procession de cette symphonie d'abondance.

Une femme est nue. Elle est filmée par sa fille qui s'attarde sur des détails de son corps. Sentant ce regard sur son corps adulte, marqué par les années, la femme raconte son histoire à travers celle de ses sourcils, de ses yeux, de ses seins, de son ventre, de ses jambes Ce corps en morceaux devient petit à petit un tout.

Marc a besoin des pavés de la rue pour se déplacer, effrayé à l'idée de marcher sur les lignes. Il suit un traitement pour dépasser sa phobie, mais plus le temps passe, plus les risques pris semblent énormes. Et si la réalité dépassait ses craintes les plus délirantes? La Havane, en Une période de transition pour Andres, professeur de russe dont la vie et le travail perdent leur sens dans la nouvelle réalité qui l'entoure. Et moi je la regarde. Ce soir, ce dernier dossier sera plié.

Elle ne veut plus traduire les mots des autres. Elle pense que demain elle va commencer à écrire pour elle. Mais elle ne le fera pas. A la tombée de la nuit, Jack quitte son appartement. Au club de Jazz du coin, il rencontre une très jolie jeune femme, Jill.

Ils prennent un verre ensemble Jack se noie dans son regard Elle l'entraîne à l'extérieur de la ville, dans une folle virée nocturne qui les amènent aux portes d'un cimetière. Deux masques se font face sous une multitude de regards inquiétants. Un signal est donné, commence alors une danse, un combat rituel.

De la cuisine au jardin, du jardin à la cuisine, les trois protagonistes de 'Rébus' nous emmènent dans les méandres d'un espace distordu à la recherche des mots cachés dans l'image. Trente-cinq ans après la mort de Bruce Lee, son âme se réincarne dans le corps d'une petite poupée à son effigie. Avec assurance, le jouet en caoutchouc part à la découverte du monde hors d'échelle qui l'entoure.

Une maison de lotissement habitée par une famille banale en apparence. Mais Marie, la jeune soeur de douze ans, nourrit des sentiments étranges à l'égard de son grand frère, Tristan.

Un couple se retrouve et mesure le distance qui les sépare. Joseph est un petit garçon introverti et timide qui collectionne les escargots. Un jour, il se fait avaler par son nombril et découvre un monde inquiétant, celui des nombrilistes: La Famadihana, coutume malgache qui signifie retournement des morts, donne lieu à d'importantes festivités, à des danses et des sacrifices de zébus, mais démontre surtout l'importance du culte des anciens dans la société malgache.

L'histoire est racontée en carnet de voyage, retraçant le parcours d'un voyageur occidental confronté à ces différentes coutumes. Les pages du carnet se tournent, puis les dessins s'animent, nous parcourons les paysages luxuriants de Madagascar avant d'être initié à la culture malgache. Sofia est une femme qui vit avec son mari qu'elle aime profondément.

Mais son mari est un homme qui dort toujours ; et Sofia doit admettre que peut-être il ne se réveillera jamais'. Alma, une petite fille, parcourt les rues enneigées de sa ville. Son attention est attirée par une poupée étrange dans la vitrine d'un magasin de jouets antiques. Fascinée, Alma décide d'entrer A la demande de sa mère, Juana doit surveiller sa soeur Citlalli, afin qu'elle se s'échappe pas de la maison, alors qu'en même temps elle essaie d'apprendre le secret de la fabrication des briques à son autre petite soeur Qu'arriverait-il si le monde était un train sans conducteur roulant à toute vitesse sur une voie accidentée?

Dans un train bondé, des passagers heureux font la fête sans se soucier du destin qui les attend au détour. Lorsque l'inévitable catastrophe se produit, une lutte des classes aussi amusante qu'impitoyable s'amorce. Il y aura évidement des victimes, mais à la fin tous seront égaux.

Mariés depuis vingt-six ans, Dan et Mary Rutherford assistent sans enthousiasme à une séance de thérapie de groupe pour couples. Angela, elle-même écorchée par la vie, se demande comment leur mariage a pu devenir si désatreux, si tordu.

Mais lorsque Mary le quitte, Dan subit une magnifique métamorphose. Qu'adviendra-t-il lorsqu'elle reviendra dans sa vie? Erwin, une belette, habite dans un feu de signalisation: Jusqu'au jour où un détail va bouleverser son quotidien parfaitement réglé. Et si l'incident lui ouvrait les portes de la liberté?

Tandis que leur propriétaire fait sa sieste, deux perroquets dans leur cage ressassent de vieux souvenirs. Dans un futur proche, le monde semble fonctionner de façon efficace et contrôlée Hai, un petit garçon qui vit avec sa mère et ses grands-parents, attrape un oiseau.

Long, conducteur de cyclo-pousse et ami de la famille, promène une carpe dans les rues de Saïgon et les rizières du Mékong pour le compte du mystérieux Monsieur Chu. Dans tout le Vietnam, on s'apprête à célébrer Trung N'Guyen, la fête des âmes errantes, pour honorer les âmes des défunts oubliés' Cette nuit là, à la lueur des lampions, Hai et Long promèneront une dernière fois la carpe et l'oiseau.

Ce film est destiné à tous ceux qui veulent épater la galerie avec un apprentissage simple et révolutionnaire de différents mouvements de danse. Vous n'aurez désormais plus aucune excuse pour ne pas remuer votre corps au son des rythmes digitaux. Une jeune femme nous parle de son métier de conductrice, trop peu connu La France déclare la guerre à l'Allemagne en Les colonies françaises sont un important réservoir d'hommes.

Aby, Sénégalais, est mobilisé pour voler au secours de la mère patrie. La débâcle de l'armée française le conduit dans un camp de prisonniers en Allemagne.

Libéré en , il rentre au pays. Ils se sont rencontrés un soir et se sont plu. Ils se quittent au matin, après une dernière étreinte. Sabrina travaille au port autonome du Havre. Elle rencontre Aïcha, une vieille algérienne porteuse d'une culture méconnue de Sabrina, malgré ses propres origines maghrébines. Dans son église, un curé intercepte un signal radio destiné à un agent mystérieux. Le prêtre bondit dans sa 2cv tandis que le personnage énigmatique enfourche sa mobylette'.

Sur une promenade de bord de mer, un vieil homme lit son journal avec son chien blanc près de lui, quand le passage d'une femme perturbe sa lecture. Il se lance à la poursuite de la belle et plonge dans une bande-dessinée animée qui retrace ses tribulations sur grand écran. Ce film est un hommage à Jean-Paul Belmondo.

Pierre, dix ans est le fils d'un maquisard. Il se lie d'une amitié secrète avec un soldat italien déserteur réfugié dans un abri, et ne se nourrit qu'avec l'aide de Pierre. Dans cette période troublée par la haine, la peur et la suspicion, comment se soustraire aux obligations morales? Un avion de ligne est en difficulté au-dessus de nos têtes.

Au sol, un pilote instructeur au volant de sa voiture, se dirige vers l'aéroport. Téléphone portable en main, il donne ses instructions et tente d'éviter la catastrophe. Mais la communication est coupée Richard essaie de s'adapter à son foyer adoptif au Pays de Galles. Un matin d'hiver, dans le bus scolaire, les remarques continuelles de sa s'ur perturbent son quotidien.

Juste avant l'aube, sur une colline mal éclairée par le jour naissant, règne un calme apaisant. Le blé ondule sous le vent discret. Soudain, un camion apparaît et des clandestins émergent en silence de cet océan de blé. Le calme de la situation est vite perturbé par l'apparition subite de la police'.

Rachel, une jeune étudiante, garde tous les week-ends Hugo, un petit garçon de trois ans qui vit seul avec son père au 23è étages d'une tour résidentielle. Un soir de baby-sitting, sa meilleure amie et deux copains débarquent à l'improviste. Des hommes masqués débarquent sur une place où les derniers survivants du carnaval terminent en beauté une nuit de tous les excès.

Le jour se lève. Véronique, Xavier et Jochen pourraient bien se brûler les ailes Les sensations, les émotions, le ressenti des choses et des êtres pour Samuel, non-voyant depuis la naissance A douze ans Jacques mesure plus d'1m 80 alors que ses camarades mesure 30 à 40 cm de moins. Ce matin, c'est le jour de la photo de classe. Le photographe tente de composer en vain selon les règles de l'art, recherchant une belle symétrie.

Mais comment mettre Jacques dans le même cadre que les autres? Malgré l'ambiance froide et anonyme qui règne sur son lieu de travail, un employé tente d'apporter un peu de bonheur à ses collègues.

À la place des traditionnels cadeaux de Noël, il a décidé de leur offrir quelque chose de vrai et de précieux. Une nuit sombre et orageuse. Une petite fille est seule chez elle, mais est-elle réellement seule? Cet après-midi là, Patrice rencontre Magalie pour la première fois.

Pour la première fois ils s'apprêtent à faire l'amour. Mais Magalie n'a pas tout dit. Et Patrice n'a encore rien vu. Madame Brumont vit seule. La garde de leur fille a été confiée exclusivement à son ex-mari. Elle reçoit la visite d'un nouvel auditeur social. Elle est déterminée à lui faire entendre la vérité: Jimbo a treize ans. Il ne pense à rien d'autre qu'à Sarah Jane. Et ni les gros bras, ni la violence, ni le chaos, ni les zombis ne l'empêcheront de trouver un moyen d'entrer dans son univers.

Un homme tente de se libérer d'un travail aliénant par une pratique sportive intense. En mêlant son corps à la brutalité des éléments naturels, il espère trouver, dans l'écheveau des sensations, la sérénité nécessaire à son existence. Yelle joue Louise, une jeune femme perdue au beau milieu de nulle part. A un arrêt de bus totalement improbable, elle rencontre un jeune homme costumé en gros poussin qui pédale péniblement sur une bicyclette rouillée.

Une rencontre tendre et loufoque entre deux petits oiseaux paumés qui vont faire un bout de chemin ensemble. Giorgia est assise en cours de géographie et couvre son cahier de graffitis. Assis non loin d'elle, Pierre lui lance des regards que Giorgia feint d'ignorer. L'été 78 c'est aussi celui de la sortie du single 'Love You More' des Buzzcocks Un matin, l'heure est venue pour Xavier et Julie d'annoncer à leur fille de cinq ans qu'ils divorcent.

Même s'ils sont pleins de bonnes intentions, ils ne peuvent s'empêcher de transformer ce moment en véritable règlement de compte. Et si, derrière cette annonce de rupture, se cachait en vérité une dernière déclaration d'amour Dans un pays où les habitants se nourrissent, au sens propre, de lettres et de mots cueillis dans les arbres, la lecture est vitale s'ils ne veulent pas mourir Mais certains livres sont interdits à cause de leur contenu émotionnel et des transformations physiques qu'ils provoquent.

Nadal, un bûcheron des mots, fait une rencontre qui change définitivement sa vie Enfin, voilà la migration tant attendue par Sureau, le grand voyage, la saison des amours! Alors qu'il se prépare avec entrain, Sureau est diagnostiqué allergique à l'azote. Désormais, il devra migrer en avion avec d'autre éclopés. Aller-retour entre un soap opéra diffusé à la télévision et la discussion tragi-comique d'un couple. Un chien vivant dans le sous-sol d'un immeuble aperçoit par un vasistas une rue passante.

A chaque mouvement extérieur, le chien aboie. Son maître décide de lui mettre un collier qui envoie une décharge électrique à chaque manifestation de l'animal. Une mouche se rend compte de cet avantage Dehors les martiens attaquent tandis que Godzilla ravage la ville. Mauro vit en prison domiciliaire. Les tatouages l'aident à brûler le temps.

Trois gamins du quartier s'approchent de sa fenêtre. Il ne vient jamais sur le mien qui a pourtant perdu son bombement excessif pas plus qu'il ne se couche aux pieds de ma compagne dont la taille moindre offre un espace libre plus propice à l'extension du matou géant. Les croquettes diététiques semblent moins probantes que mon chrono-régime.

J'ai perdu quatre kilos en deux mois, mais la panthère des neiges fait toujours ses huit et demi. Entre ses deux positions, il m'accompagne sagement pendant la rédaction de mon Blog, mais dès la dernière bouchée avalée, il remontera rejoindre Françoise, me laissant seul choisir le cliché qui illustrera ce billet.

Passé sa mise en ligne, je me console en enfourchant mon vélo jusqu'à la boulangerie où m'attend un moelleux palmier qui me fait saliver tout le long du chemin Par Jean-Jacques Birgé, samedi 12 décembre à Hier soir le tableau était kitsch à mort. La Tour Eiffel clignotait en rythme avec les lapins pour leur première sortie dans un cadre évènementiel, en l'occurrence l'inauguration des nouveaux bureaux du Boston Consulting Group rue Saint Dominique.

Une immense tente accueillait les invités en dessous de la façade dont les fenêtres servaient de canevas à une animation vidéo. Des hôtesses laissaient monter les visiteurs par petits groupes jusqu'au cinquième étage pour assister à l'opéra Nabaz'mob présenté comme le clou de la soirée. Un parcours lumineux les guidait à travers une salle de boules à facettes enfumée qui me fit penser au début des doigts du Docteur T. Dans le couloir des snowfalls alignés sur le sol donnaient l'impression que l'on shootait dans des éclats de lumière.

Tout au fond, les lapins jouaient leur partition tandis que l'on pouvait découvrir au travers des deux baies vitrées leur servant de décor, à gauche, le dôme des Invalides et, derrière, la Tour dont les illuminations de Noël semblaient avoir été conçues par l'équipe de Hmm! Nous récoltons avec amusement les remarques des jeunes cadres de BCG de plus en plus éméchés: Tous pareils, tous différents Une métaphore des consultants Ils vont nous sauter dessus You can chose which one you are Le nôtre était décalé.

Il faudrait encore parquer notre marmaille de v2 dans leurs clapiers métalliques, les charger dans une carriole sans chauffage, foncer vers le Bois jusqu'à leur tanière, les déposer et reprendre les trois flight-cases de v1 devant s'envoler pour Londres la semaine prochaine On n'était pas couchés! Par Jean-Jacques Birgé, lundi 30 novembre à Huit ans après Déviation , le violoncelliste Didier Petit sort son second album solo chez Buda Musique.

La prise de son acoustique pose la voix à l'arrière plan comme si on était dans la chambre. L'électricien Hendrix avait le même rapport. Petit remplace le chewing-gum par le miel et le Marshall par l'archet. Et puis il y a l'âme, beaucoup d'âme. Deux âmes qui font corps. Don't explain est sous-titré 3 faces pour violoncelle seul. Ils sont au moins deux. Il dit n'importe quoi et refuse de s'expliquer sérieusement. Voici un romantique camouflé qui ne peut retenir son bras et sa gorge cingler cette vérité.

Les mots y manquent C'est même par cet impossible que la vérité tient au réel. Voilà un camouflet romantique qui sort la musique de ses gonds pour laisser l'air entrer par la porte et s'envoler par la fenêtre, jusqu'aux étoiles. Le CD est inséré dans un petit livre de 48 pages illustré d'images de Théo Jarrier prises pendant l'enregistrement en studio à Minneapolis et de photos oxydées de Jean Yves Cousseau, auxquelles se joignent un Petit entretien et des textes de Francis Marmande et Jarrier.

Vendredi soir, Didier Petit donnait le coup d'envoi au 20ème anniversaire du label in situ. Théo Jarrier avait ressorti sa batterie du grenier et malin celle ou celui qui aurait deviner que cet ancien cogneur de Metal saurait propulser le quatuor vers le c?

L'écrivain Hervé Péjaudier structura le récit par des saynètes vocales aussi tragicomiques que virtuoses. Je cite les vivants. Je n'évoque ici pas celles et ceux qui ont la gentillesse de m'envoyer leurs nouvelles créations. Ceux qui nous ont envoûtés bénéficient toujours d'un certain crédit. John Zorn produit beaucoup trop de disques pour qu'un consommateur puisse suivre le rythme de ses sorties. Il a mis les banques dans sa poche, pas nous.

De temps en temps, je craque pour une de ses nouvelles productions, plus roublardes les unes que les autres. Femina est un disque agréable qui prétend être un hommage aux femmes artistes, mais les six interprètes féminines ne peuvent nous empêcher de douter de la sincérité du compositeur en mal de prétextes.

À force de trop en faire, John Zorn dilue son style en faisant feu de tout bois. Cela finit par ressembler à des produits joliment marketés pour la boutique Colette. Attiré par la pochette, je m'étais laissé prendre à la molle surf music de ses Dreamers. Son opportunisme est devenu lassant. Parmi les centaines de disques qu'il a produits, sa meilleure pièce reste pour moi celle qui le lança, contribution au Godard ça vous chante?

Wyclef Jean , ex-Fugees, n'a plus l'allant de ses chefs d'? Peut-être que ses dernières? Comme tous les rappeurs, Wyclef a le mérite de relater les histoires de sa communauté et de le faire avec honnêteté. Pour terminer ma séance d'écoute, je reste interdit par la terrible doom de The LumberJack Feedback , un rock très noir où il n'y a plus l'ombre d'un espoir, le groupe lillois faisant bloc sans s'autoriser aucune envolée soliste.

Ici comme ailleurs, la musique réfléchit son époque et ceux qui la traversent, débordant du cadre esthétique pour nous renvoyer l'image sociale qui lui sert de toile de fond, éclaboussant l'audience de ses accords ou de ses désaccords. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 27 novembre à La paire de mini haut-parleurs iHome est la solution nomade idéale pour amplifier ou donner du son à tous les portables, de l'iPhone à l'ordinateur, du Tenori-on au Kaossilator , par exemple, qui ne possèdent aucune enceinte.

Déjà petits, ils se referment par un système de soufflets en accordéon et se collent ensemble magnétiquement. Un petit sac est livré avec, ainsi qu'un câble servant à les connecter en audio et à les recharger par la prise USB d'un ordinateur. Pas de batterie à changer ni de transformateur. Censés tenir 6 heures la charge, mieux vaut débrancher l'USB qui produit un léger crachotement quand on écoute de la musique. Gros son pour des petits machins.

La qualité de l'iHM79 serait un peu meilleure que l'iHM77, mais il est nettement plus encombrant voir photo ci-dessous et l'étude d' iLounge. Avec le port, ils reviennent à environ 45 euros la paire pour une livraison rapide moins de 40 euros en tarif lent.

Je les ai essayés avec mon Kaossilator dans l'autre main, déployés mais magnétiquement assemblés, et j'en ai été ravi. Ils existent même en quatre couleurs, noir, argenté, mauve et rouge. Un cadeau sympa pour Noël. À ce propos, j'ai déjà fait mes emplettes, histoire de ne pas courir au dernier moment, d'autant que le mois de décembre est hyper chargé: Le mois de décembre n'est même pas commencé que les téléphones sonnent à tout bout de champ.

De plus, j'ai une telle envie de faire de la musique que j'en piétine d'impatience, or les concerts prévus sont pour la Saint Glinglin Volume double, mais son nettement plus gras, basses flatteuses au détriment des transitoires. À côté, les ihm79 sonnent nasillards, mais claquent mieux dans l'aigu. Pour une écoute domestique et confortable je conseille les 79, mais pour l'encombrement en déplacement les 77!

Un de mes synthés de poche sonne mieux avec l'un et un autre avec le second, ah zut! Pour le son, vous préférerez probablement les 79, mais ils sont deux fois plus gros Par Jean-Jacques Birgé, mardi 6 octobre à En , Elsa avait 9 ans.

Bernard et moi avions eu l'idée de lui écrire une douzaine de chansons, mais elles sont restées dans un tiroir comme des dizaines de projets inachevés. J'ai traîné trois semaines avant de trouver les mots de la première. Ensuite, j'en écrivais une chaque jour pendant que nous passions l'été en Bretagne. À la rentrée, Bernard s'est attelé à la musique et nous avons enregistré des maquettes de ce que cela pourrait devenir.

Nous aurions aimé remplacer mes programmations par des musiciens, mais nous avons laissé le temps filer. J'ai déjà publié ici Les étoiles filantes et La glace. C'était un jour comme aujourd'hui. Je n'avais pas d'inspiration. J'ai demandé à ma fille si elle avait une idée de sujet pour une chanson. Elle m'a répondu par les six premiers vers que j'ai recopiés tels quels et qui sont devenus le refrain Par Jean-Jacques Birgé, samedi 26 septembre à En fin d'après-midi nous profitons de la météo exceptionnelle pour partir en croisière sonore sur les canaux de l' Ill.

À gauche de l'image on aperçoit le Musée d'Art Moderne d'où partent ces Échos flottants. Gratuites, les promenades en musique offrent une découverte de Strasbourg jusqu'au Parlement Européen et au port autonome. Nous sommes surpris par les dizaines de cygnes rassemblés là. Il y en a plus que je n'en ai vus de toute ma vie.

Les délicates ambiances de Christian Vialard accompagnent les deux heures de ballade avec beaucoup d'à propos. Avant de rejoindre la Laiterie où sont concentrées la majorité des festivités nocturnes, nous sillonnons à pieds la ville où ont été déposés les conteneurs abritant des installations dans des endroits fameux. Après le dîner à l'excellent catering, je grimpe sur un mirador monté pour l'occasion et photographie la foule avec au fond Le Grand Générique d'Antoine Schmitt qui se déroule immuablement tandis que le public peut y ajouter son nom au fur et à mesure.

Si le monde entier y était il faudrait ans pour le lire! Nous enchaînons illico, improvisant sans aucune autre préparation que le choix de notre instrumentation. La nanomachine d'Antoine jongle avec les mots tandis que la voix d'Elsa explose du Tenori-on Les concerts ne me branchent pas autant que les installations numériques. Transpiration dans un bain de foule autour des six salles où se suivent un nombre étonnant de groupes dont l'énergie ne suffit pas à me faire oublier les originaux.

Pour les premiers, les chorégraphies de Christian Rizzo , Laurent Pernot , Thierry Fournier ou Cécile Babiole savent épouser l'espace qui leur est dévolu avec brio. Parmi les seconds, L'oreille du prince m'emballe plus que je ne le supposais. Tenant du train fantôme et du palais des glaces, l'installation fait participer le spectateur à la création tout en lui offrant des points de vue, et surtout d'oreille, différents. Mixé dynamiquement par cette déambulation, le trio composé d'un violoncelliste, d'un pianiste et d'une chanteuse se découvre sous tous les angles jusqu'à ce que soit trouvé l'équilibre idéal.

Le reste des spectateurs assistent au ballet au travers des vitres et des casques mis à sa disposition. Du duo Scénocosme , l 'Akousmaflore qui fait chanter les plantes lorsqu'on les touche et le Sphéraléas où la dizaine de personnes réunies sous la tente composent ensemble la musique des demi-sphères sont tout à fait charmants.

Comme à Linz , je note l'intérêt que tous les artistes portent au son, même si leur rigueur ne s'exerce pas toujours avec la même acuité que pour les images et les outils technologiques. Lorsque je rentre à l'hôtel rédiger mon petit article, la première nuit électronique d'Osophère est encore longue avant que le soleil se lève sur l'after.

Et si les nuits s'étalent sur deux jours, cette année les installations sont exposées jusqu'à samedi de la semaine prochaine. Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 21 août à Un jour sans billet, c'était hier la première fois en quatre ans.

L'hébergeur Online , qui dépend de Free, n'a pas su réparer son serveur en temps et en heure. J'avais pourtant mis en ligne mon article sur La ruche à quatre heures du matin, juste avant de partir à la pêche photo sans trucage! Mais la panne est intervenue quelques minutes plus tard. Nous allons débuter en fin de matinée le déplacement des données vers un nouveau serveur, par ordre des sites les plus visités. Nous estimons un retour à la normale pour la majorité du trafic dans la soirée.

Certains sites que je gère sont repartis alors qu'ils ont "Nettement" moins de visites que le Blog qui n'était toujours pas revenu ce matin Je n'ai arrêté d'émettre que deux fois depuis qu'il y a quatre ans j'ai décidé de produire un billet 7 jours sur 7.

La première fois, nous étions en montagne et je n'ai pas réussi à me dépêtrer d'une ligne téléphonique hertzienne. Arrêt de neuf jours. La seconde fois, j'avais choisi de faire une pause hygiénique d'un mois, le temps de notre voyage au Laos. Ayant pris des notes et des photos, j'avais ensuite relaté l'aventure Online a été plusieurs fois en panne, mais j'ai toujours réussi à émettre. Cette fois encore, ces quelques mots remplissent malgré tout leur fonction!

La défection d'Online interroge ma conscience professionnelle et la légèreté du secteur gravitant autour des nouvelles technologies. Ai-je jamais déclaré forfait, annulé un concert ou une séance, été incapable d'honorer mes engagements?

Il est devenu au contraire monnaie courante d'acheter des logiciels inaboutis et de faire payer aux utilisateurs les mises à jour indispensables, sans parler des bugs natifs de nos ordinateurs.

Devons-nous accepter une fois pour toutes que nos machines soient commercialisées inachevées? Après tout, ce n'est ni une automobile ni un avion de ligne: N'existe-t-il aucune réponse technologique assurant la fiabilité des systèmes que nous employons? Ou est-ce encore la loi du profit maximum au détriment de la qualité du service proposé? Par Jean-Jacques Birgé, samedi 20 juin à Comme on pouvait s'y attendre, faire jouer nos lapins dans un vivarium rectangulaire ne pouvait qu'exagérer les effets de réverbération et de délai qui profitent merveilleusement à la partition de Nabaz'mob.

À l'intérieur de la gigantesque boîte hermétique, le son est grandiose. La musique rebondit sur les parois de verre parallèles comme la lumière se réfléchit en multipliant le nombre de sources. Cela conforte notre opinion que, pour les petites salles, rien ne vaudra jamais le son des petits haut-parleurs sans aucune autre amplification. Au Musée des Arts Décoratifs nous n'avons pas ce choix car les vitres sont inamovibles, aussi avons-nous accroché quatre microphones sensibles au plafond et caché quatre enceintes sous la jupe de la vitrine.

Cela nous permet de trouver un équilibre agréable avec Play Meccano Play , l'installation très percussive de l'ami Pierre Bastien dans l'autre salle, on y reviendra. J'ai panoramiqué les quatre voies de façon à ce que les sons s'étalent de cour à jardin en relation directe avec les lapins qui les produisent, prenant soin de régler un peu différemment le timbre des deux couples stéréo afin de privilégier telles ou telles fréquences.

Le résultat nous enchante. Passé la blancheur des rongeurs, l'obscurité fait ressortir les couleurs lumineuses des museaux et des bedons. Les deux banquettes qui ferment le petit théâtre noir invitent les visiteurs à s'assoir devant le castelet pour assister au spectacle de 23 minutes Camouflés en carotte et bâton, Antoine et moi avons risqué nos vies en entrant dans la cage pour réaliser une série de photographies étonnantes avec le concours de Leslie Veyrat aide précieuse à plus d'un titre et d'Olivier Souchard qui a réalisé les petits films pour le site des Arts Décos , mais nous sommes ressortis aussitôt alors que les Nabaztag y rôtiront jusqu'au 8 novembre!

Dorothée Charles, tout sourire, virevolte au milieu de la Galerie des jouets dont elle est la conservatrice zélée, secondée par Anaïs David et Anne Monier, toutes aussi efficaces que diligentes. Quel plaisir de travailler dans ces conditions! Un petit salut au passage à toutes les équipes qui nous ont reçus cette année avec le même entrain.

L'inauguration aura lieu le 24 et l'ouverture le lendemain, jeudi prochain Par Jean-Jacques Birgé, vendredi 12 juin à Nous espérons que le titre de l'évènement ne produira pas d'affolement parmi notre centurie, des fois que certains aient vu La règle du jeu de Jean Renoir! Nabaz'mob est donc représenté ce soir à 20h30 et 22h au Théâtre de Cornouaille. L'opéra pour lapins communicants dure 23 minutes. C'est gratuit comme tout ce qui se trame "entre chien et loup".

Je n'étais pas retourné jouer à Quimper depuis Le K avec le Drame et Daniel Laloux en , mais j'avais tout de même prêché la bonne parole à l'École des Beaux-Arts l'année dernière à l'ivitation de Karine Lebrun, pour y aborder la création sonore auprès des étudiants en arts numériques.

Et puis c'est sympa de revoir Étienne Tison à chaque visite dans la région De à j'y passais trois mois par an à regarder l'horizon, pêcher des palourdes, bouquiner, écouter des Bagadoù et m'acheter des chemises au Costume Breton. J'ai longtemps porté ces chemises anciennes en lin qu'on enfile par la tête. Je les trouvais particulièrement confortables avec leur losange sous chaque bras et leur col mao surfilé me plaisait beaucoup. J'ai changé de style, mais, hormis quelques manchettes élimées, elles n'ont pas bougé d'un fil depuis vingt-cinq ans.

Pas de Bagad en vue cette fois-ci, dommage. Quant aux palourdes, tandis que je pêchais les huîtres sauvages, mon dos m'a rappelé que ces péripéties gourmandes auxquelles la grande Dédé m'avait initié ne sont plus de saison!

Je me contente de les déguster, comme les langoustines dont le parfum exquis ne supporte pas le voyage. Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 11 juin à Depuis que j'ai acheté cette carte postale il y a une vingtaine d'années, aucune n'est probablement plus de ce monde.

Les jours de marché à Pont-Labbé, on rencontrait souvent des Bigoudennes. En voiture, elles étaient obligées de laisser sortir leur coiffe par le toit ouvrant de la 2CV ou bien elles penchaient la tête à s'en ficher le torticolis. Déjà que certaines marchaient toutes tordues, handicapées par une maladie de la hanche congénitale que l'on ne rencontre que dans la région Les autres bretonnes disaient qu'une coiffe aussi haute ne pouvait être qu'un signe d'orgueil.

En en voyant une passer, "C'en est pas aucune, toujours à faire du ton qu'elle est! Nous nous consolons en dévorant à marée basse des huîtres plates sauvages à même les rochers. Elsa m'a conseillé astucieusement de me munir d'un tournevis et d'un marteau.

Pendant ce temps-là, Françoise croque des chapeaux chinois ou patèles qu'elle appelle arapèdes. Une salade de roquette et un Traou Mad plus tard, nous ne rêvons plus que de sieste!

Nous plongeons devant quelques papys emmitouflés. On ne peut pas dire que nous faisons dans la dentelle. Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 24 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 20 mai à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 6 mai à Annick Rivoire a de la chance d'avoir de tels correspondants pour le site Poptronics.

Lorsque Chris Marker ne lui envoie pas les collages de son chat Guillaume-en-Egypte, il met gracieusement en ligne sous Creative Commons 25 photographies prises pendant la manifestation de vendredi dernier.

Comme j'en reproduis la mozaïque, un détail me saute aux yeux: D'un côté comme de l'autre les mines ne sont pas particulièrement réjouies. La crise touche tout le monde. On s'interroge sur les incertitudes de l'avenir. Aragon disait qu'elles étaient celui de l'homme La crise a bon dos. L'alerte aux abus d'une caste arrogante qui s'en met plein les poches sur le dos de la population, au risque de bousiller la planète, le fossé entre les riches et les pauvres qui se creuse un peu plus chaque année, le mécontentement qui gronde, un barril de poudre qui attend sa mèche Il suffirait peut-être d'une étincelle pour que tout cela explose?

Quand je pense que de tels propos pourraient faire débarquer une meute de types en cagoules au petit matin Ceux-là y auront toujours droit au cache-nez. Mais les allumettes sont entre les mains du pouvoir. Une chance qu'il joue avec le feu, le fada de l'Elysée! Il fait semblant d'éteindre les incendies avec un arrosoir, il dresse des rideaux de fumée, mais ça continue, de pire en pire.

Et nous, nous manifestons dans le calme, bien plan plan, le regard perdu sur la ligne bleue des roses. À force de broyer du noir, il finira bien par se redresser vers les étoiles.

Chaque nuit est une promesse. Comme le regard de ces femmes, décidées, elles savent que cela ne se joue pas en un jour, elles sont patientes, opiniâtres, elles marchent, elles avancent.

Ne manquons pas leurs rendez-vous. Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 26 avril à Comme j'étais allé chercher Bernard chez lui à midi rue Pelleport, nous avons fini par échouer sur un des lieux de nos crimes. Je visais Viet Siam, mais le restaurant qui appartient aux mêmes propriétaires que Lao Siam semble fermé le jeudi.

Pour le côtes-du-rhône dont il était incapable de se passer, Bernard avait l'habitude de répondre au garçon qui attendait son feu vert: L'endroit si couru à l'époque est devenu complètement désert, à tel point qu'il m'arrive de me poser des questions sur la finalité de tels commerces.

Simple supposition, car je n'ai aucune idée sur comment un restaurant aussi immense qu'un hall de gare peut tenir sans clientèle. Hélas ou évidemment, le niveau a considérablement baissé, pas les prix! Et Bernard d'évoquer les changements et les stagnations de notre société, la grande mutation J'ai pris une photo de ses nouvelles lunettes, des Matsuda que j'avais gagnées aux enchères sur eBay pour un bol de riz.

Tandis que je le raccompagne, mon camarade me confie qu'il se verrait bien composer une symphonie ou un opéra, à condition qu'on lui en passe commande, mais ces temps-ci sont bien pauvres en projets de ce genre.

Dans ces années 80, avec le Drame, nous avions composé la suite symphonique La Bourse et la vie , l'opéra-bouffe L'hallali ainsi que J'accuse et Contrefaçons avec un orchestre de 70 musiciens Dans l'attente d'une telle opportunité je lui demande juste quelques conseils pour une suite d'accords en vue de les tester sur FluxTune pour lequel j'ai des petites idées Nous espérons tous deux retravailler ensemble sur un projet orchestral dès que l'occasion se présentera.

Si le trompettiste Bernard Vitet ne jouera plus sur scène pour raison de santé, sa pâte de compositeur ne fait que se bonifier avec l'âge. C'est un truc sympa de la musique, les vieux compositeurs ne sont pas mis au rencard, bien au contraire C'est un métier où il peut être agréable de vieillir. Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 22 avril à Les vacances semblent bien compromises. Françoise présente Appelez-moi Madame en plein milieu du mois de mai au New Latina, elle n'a pas terminé la maquette de iKitchenEye et il reste pas mal de finitions sur Ciné-Romand qui doit sortir en DVD.

Le mixage définitif devrait se faire la semaine prochaine, mais il reste encore certains sous-titres à réaliser, l'étalonnage et des petites bricoles.

Ensuite il faudra préparer les éléments du DVD pour qu'Étienne puisse en faire la maquette à son retour d'Australie. Je vais essayer d'arracher quelques jours quelque part de quelque manière, mais rien n'est gagné.

Comme la perspective s'éloigne jour après jour, je n'ai plus qu'à rêver de contrées lointaines, de parfums exotiques, de vols long courrier, de bruits de jungle, de saveurs inédites, de langues inconnues, de rien, la vacance! Je pourrais toujours proposer un petit séjour à Lisbonne ou Barcelone, nous n'y sommes jamais allés ensemble Françoise, si tu lis ce billet, tu sais ce qu'il te reste à faire!

Nous n'arrivons pas à décrocher. Lorsque ce n'est pas l'un, c'est l'autre. Moins j'ai de contraintes de planning, plus je m'escrime. Le travail programmé me donne bonne conscience et me permet de prendre le large plus facilement. Dès que les rendez-vous remplissent la grille, nous sommes cuits. J'aurais préférer aller me dorer le mou au soleil, fut-il islandais. Pourtant, prendre des distances est toujours salutaire.

Une remise à zéro du compteur, ou plutôt du conteur, et c'est reparti pour un tour! Et puis c'est plus sympa que de devoir s'arrêter en tombant malade, non? Enfin, on verra bien Par Jean-Jacques Birgé, lundi 6 avril à Mes parents racontaient qu'à l'époque de la bombe atomique, ils n'auraient pas dû faire d'enfants.

Cette menace pesait réellement sur nos vies. La tension entre les Américains et les Russes ne laissaient présager rien de bon. Et puis le monde a changé. Pas comme nous le craignions, ni comme nous l'espérions. Il préfigurait ainsi le Peace and Love des hippies et les manifestations contre la guerre du Vietnam. Nous appelons les hommes à de nouveaux héroïsmes pour poser les actes de refus, de courage et d'espoir dont l'avenir dépend. À la fin de , Garry Davis réclame un pouvoir fédéral mondial et une assemblée constituante des peuples Mon internationalisme prit la relève, mais je conservai pieusement ma carte de citoyen du monde, concept que j'ai toujours considéré au-dessus de mes origines et de ma nationalité.

Obama est prudent d'annoncer que la suppression des armes nucléaires qu'il réclame à son tour n'aboutira probablement pas avant la fin de sa vie. L'état-major américain qui lui est très hostile pourrait avoir de fâcheuses idées. Ses paroles sont pleines de promesse, mais de quels effets seront-elles suivies? Naïveté ou langue de bois? Il y a quelques jours les Grannies ont compris que rien n'avait véritablement changé après être restées douze heures en garde à vue pour avoir entouré le bureau de recrutement de l'armée d'un ruban jaune de la police où est écrit "Crime Scene".

La plus âgée des sept grand-mères arrêtées a 89 ans. Elles ne se sont pas démobilisées sous prétexte qu'Obama était élu président et pensent que seuls les citoyens pourront imposer un désarmement.

Le 18 mars cette manifestation était la première contre la guerre depuis l'investiture de Barack Obama! Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 25 mars à Votre solidarité m'encourage à me détendre. Je peux m'allonger lire, à en oublier d'écrire. Je me rejoue la scène de la plage de galets en bas de l'échelle. C'est plus haut que ça en a l'air.

C'est surtout très grand avec une colonie de goélands seuls face à l'horizon. Mais à seulement deux heures de Paris. En réalité, Françoise me demande de regarder l'état du montage de Ciné-Romand. Igor et elle ont tout bouleversé. La version projetée au Centre Pompidou n'en montrait que les prémices. Elle a choisi d'autres plans, incorporé les spectateurs à la fiction, utilisé la distance critique des webcams en cherchant les correspondances entre les différents films.

Annick Rivoire y recense les actions inventives des grévistes et résistants au sarkozisme destructeur. C'est bourré d'images et de liens précieux.

Par Jean-Jacques Birgé, samedi 21 mars à Les lois de l'apartheid ont été abolies, mais les élections ne porteront Mandela et l'ANC au pouvoir que dans un an. Des snipers sont embusqués dans les townships. Le lendemain, une marée humaine danse en formant des vagues comme un dragon chinois de la largeur de la rue.

Le tapis volant qui s'avance en chantant se hérisse de poings levés. L'image replace l'individu au milieu du groupe. Chacun est seul, debout, avec tous les autres, ensemble, dans l'action. Les poings se lèvent vers le soleil. Il y aura à nouveau de la lumière si on décide de la réinventer. Ce serait certainement plus efficace, mais je ne sais pas. Peut-être ai-je peur de devenir cynique, de perdre les illusions de mes jeunes années ou encore de trahir les anciens qui m'ont transmis l'histoire de leurs luttes.

À moins que ce ne soit qu'une icône héroïque remontant à l'enfance, le goût de l'ultime rebondissement salvateur, mâtiné d'un complexe culturel, de culture physique cela va de soi! Non, cela n'allait pas de soi. J'avais l'impression de n'avoir d'aura charismatique que dans la parole du tribun Les journaux satiriques me font à peine sourire. J'envie les humoristes capables à la fois de faire des analyses et des propositions. J'aimerais terminer par une pirouette comique, mais n'accouche chaque fois que d'une envolée lyrique.

Rien d'anormal pour un musicien! La musique est rarement drôle. Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 29 janvier à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 21 janvier à God save the Queen Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 18 janvier à Le grand orchestre d'Un D. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 29 décembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 25 décembre à Une utopie contre le profit, le crime et le gâchis?

Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 21 décembre à Une fois par mois, Stéphane Ollivier m'appelle ou bien c'est moi. Les deux ours sortent relativement peu, aussi devisons-nous sur le monde de la musique, évoquant souvent les nouveautés cinématographiques ou discographiques qui nous ont marqués depuis la dernière fois. Les disques que ce producteur a concoctés m'ont toujours enchanté. Ils représentent un cousinage évident avec mon travail sur Sarajevo Suite comme avec certaines des "compilations" du label nato dont je suis fan tel Les voix d'Itxassou réalisé sous la houlette de Tony Coe, au détail près que Willner s'est essentiellement consacré à ce que l'on appelle des "tribute albums", honorant Nino Rota , Thelonious Monk ou Kurt Weill , des compositeurs qui me sont chers.

Dans cet esprit, il commit d'autres hommages, mais en public, adressés à Tim Buckley, Edgar Poe, Harry Smith, Leonard Cohen ou au Marquis de sade, comme des compilations de textes parlés accompagnés en musique pour William Burroughs ou Allen Ginsberg Je profite de ces recherches pour commander Stay Awake: Interpretations of Vintage Disney Films , d'autant que les deux albums qu'il avait produits autour du compositeur de dessins animés Carl Stalling font partie de mon Panthéon, et Whoops, I'm an Indian , réalisé sous son propre nom à partir d'échantillons de 78 tours des années 40, techno complètement déjantée en collaboration avec Howie B et Adam Dorn Mocean Worker.

Chaque album est une longue liste d'étoiles rocky ou jazzy qui s'approprient intelligemment le sujet imposé. Weird Nightmare, meditations on Mingus est pour moi une nouvelle petite merveille qui me rappelle le dernier concert d' Un Drame Musical Instantané avec Francis Gorgé, commandé par le Passage du Nord-Ouest en même année! Nous avions relevé le défi en choisissant d'adapter à notre trio l'album du grand orchestre Let My Children Hear Music!

Je possède seulement un enregistrement sur cassette de cette création, la seule avec une pièce de John Cage dont nous ne soyons pas directement les compositeurs. Comme j'en ai un souvenir merveilleux, j'essaierai bientôt d'en mettre quelques extraits en ligne après numérisation.

L'éclatement du noyau original du Drame après seize ans de collaboration nous empêcha d'en faire un disque et c'est un de mes rares regrets avec les trois heures dix du film L'argent de Marcel L'Herbier. Ces interminables listes de pointures n'ont pourtant rien du collage. Chaque album est d'une unité merveilleuse tant l'hommage est réel et sincère. L'utilisation des fantastiques instruments d' Harry Partch , entendus ici pour la première fois hors du contexte original, lui confère en plus une tonalité exceptionnelle, percussions envoûtantes, tonalités étranges, timbres inouïs qui fonctionnent parfaitement avec les?

Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 18 décembre à Le Musée des Arts Décoratifs, situé rue de Rivoli dans une aile du Louvre près des Tuileries, vient d'inaugurer sa nouvelle exposition dans la Galerie des Jouets sur le thème Quand je serai grand e , je serai La ligne est toute tracée entre nos rêves d'antan et notre actualité individuelle.

Aussi, au delà des objets qui nous feront retomber en enfance en deux coups de cuillère à pot, j'ai noté avec satisfaction le e du titre. La dernière vitrine enfonce le clou en présentant des adultes qui ont réalisé leurs fantasmes et leurs désirs en échappant aux poncifs sexués habituels qui voudraient qu'Emmanuelle Huynh soit bien devenue danseuse et chorégraphe, Yannick Eymard sapeur-pompier, Gaspard Yukievitch styliste, Eric Reinhardt écrivain Car Claire Charpentier est aujourd'hui pilote de ligne et commandante de bord, Claire Gibault chef d'orchestre et député européenne, Mathilde Laurent parfumeur ou nez, Chantal Desbordes la première et seule contre-amiral de la Marine Nationale tandis que Benoît Legoedec travaille comme sage-femme!

De même, on aurait également aimé savoir quelles sont les origines sociales des unes et des autres! C'est jusqu'au 24 mai, mais n'attendez jamais le dernier jour pour vous demander ce que vous deviendrez plus tard!

Quand je serai grand e , je serai Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 26 novembre à Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 26 octobre à Je recopie servilement le dossier de presse auquel j'ai participé en donnant un coup de main à Françoise pour cette soirée exceptionnelle puisque irreproductible.

J'espère pouvoir y assurer mon rôle de joker bien que je me sois cassé le dos vendredi matin et que je ressemble vaguement à la Tour de Pise. Les analgésiques et les anti-inflammatoires me faisant planer, c'est une Tour de Pise en lévitation qui devrait vous accueiller demain Une installation ludique, entre fiction et réalité En , Appelez-Moi Madame confirme son style à la frontière du documentaire et de la fiction et la conduira à enseigner le cinéma à Harvard.

Son dernier film, Thème Je est une fiction expérimentale autobiographique à paraître l'année prochaine. En , elle explose les frontières entre cinéma, spectacle vivant et Internet avec son premier Ciné-Romand. Par Jean-Jacques Birgé, samedi 18 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, samedi 11 octobre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 11 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 4 septembre à Tout avait commencé par une étude de faisabilité.

En , Jean-Pierre Mabille me demande d'imaginer deux artistes qui se parleraient chacun aux deux bouts de la planète et qui communiqueraient par satellite en vidéo compressée pendant trois jours.

Se "rencontreront" ainsi un Israélien et un Palestinien, une adolescente des villes et une des champs, un syndicaliste allemand et un français, etc. Après remise de mes conclusions, Jean-Pierre me propose de réaliser l'émission alors que je n'ai plus filmé depuis vingt ans! Je cherche deux musiciens qui me branchent et soient d'accord pour se prêter au jeu. J'approche du but lorsque Robert Charlebois me parle d'un guitariste qui joue sur son premier disque, un certain Frank Zappa.

Je suis aux anges. Un ami producteur, ancien violoniste du Drame , Bruno Barré, me suggère le Kabyle Idir , un des initiateurs de la world music, auteur du tube Avava Inouva. Pour lui répondre, nous réussissons à convaincre le Zoulou blanc Johnny Clegg qui vit à Johannesburg, auteur d'un autre tube, Asimbonanga. Je trouve intéressant de faire se confronter deux artistes qui ont choisi la musique comme mode de résistance au pouvoir dominant, et ce aux deux extrémités opposées de l'Afrique.

Idir ne pouvant se rendre en Algérie sans risquer sa vie, j'irai tourner sans lui en Kabylie les petits sujets qu'il compte montrer au Sud-Africain son village, le forgeron, le printemps berbère de , sa mère à Alger Nous réussissons à passer au travers des tracasseries, barrages, interrogatoires, confiscation du matériel, etc. Devant les manifestations racistes Mandela n'est pas encore au pouvoir , je pète les plombs le premier jour lorsque mon assistant noir se fait ceinturer en franchissant la porte à tourniquet d'un grand hôtel.

Plus tard, je saute en l'air lorsque je vois le revolver dans la ceinture du monteur blanc avec qui je continue la préparation, il m'explique qu'il ne s'en sépare jamais, dort avec sous l'oreiller et qu'il n'a jamais vu d'enfant noir jusque l'âge de vingt ans!

J'ai beaucoup de mal à équilibrer les personnalités des deux artistes. Idir semble mépriser Clegg qui a l'air de planer complètement. Le premier était ingénieur agronome, le second est un universitaire qui parle et compose en zoulou. Au montage, je fais tout ce que je peux pour rendre son côté sympathique à Idir et son esprit à Clegg. Je pense que le Kabyle ne croit pas totalement à la sincérité du Zoulou blanc qui a été adopté par deux familles.

Au moment où nous filmons, ses deux familles d'adoption sont opposées dans la guerre des taxis et les morts se comptent par dizaines. Johnny ne sait plus où il se trouve, si ce n'est dans cette colonie juive anglaise régie par des femmes qui l'ont fait se diriger vers la masculinité noire des guerriers zoulous. Le film tourne progressivement en un échange psychanalytique où les mères des deux musiciens occupent toute la place! La dernière séquence montre Clegg danser zoulou en hommage à la maman d'Idir dans son salon de Johannesburg devant son poste de télé où le Kabyle, dans son pavillon du Val d'Oise, joue en hommage à la celle du Sud-Africain.

Avec la monteuse, nous réussissons à imposer le dépassement au delà du formatage de 52 minutes, les sous-titres plutôt que le voice over et quelques fantaisies que le sujet et notre regard exigent. Nous fignolons, calant nous-mêmes les sous-titres qui font partie intégrante de la réalisation. Sous-titres français pour Clegg dans la version française, anglais pour Idir dans la version internationale.

Quelques mois après, lors de son passage à l'Olympia, Idir aura la gentillesse de me confier que le film relança sa carrière J'aurais au moins été utile à quelque chose! Après les tensions algériennes je suis un des derniers à pouvoir y tourner à cette époque et sud-africaines il y avait déjà des snipers dans les townships , c'est la cerise sur le gâteau pour terminer Mais ça, c'est une autre histoire.

Par Jean-Jacques Birgé, lundi 1 septembre à Par Jean-Jacques Birgé, jeudi 21 août à Par Jean-Jacques Birgé, mardi 19 août à Ce n'est pas si facile de travailler à deux au montage. Je suis rapide et impatient, Françoise est méticuleuse et têtue. Je lui ai donné un coup de main au tournage et déjà fourni un paquet de sons pour que l'entretien sur Appelez-moi Madame glisse subrepticement vers la fiction comme elle aime le faire dans tous ses documentaires.

Pendant que j'apprends ainsi à me familiariser avec Final Cut, Françoise prend le recul qui lui est nécessaire. Après avoir presque terminé la version française de ce retour en arrière de vingt-deux ans, elle a souhaité faire un montage radicalement différent pour la version anglaise qu'elle a baragouinée tant bien que mal, nouveaux plans, nouveaux sons, nouvelles astuces et nouveaux gags.

L'idée est marrante de faire deux films différents en français et en anglais pour aborder les mêmes thèmes: D'une langue à l'autre, le ton est différent. Le français est plus direct et badin, l'anglais plus sec et hésitant.

Comme j'avais équipé Françoise d'un micro-cravate caché sous son corsage et clippé sur son soutien-gorge, la voix est claire, détachée, sans presque aucun coup de vent sur la membrane. Nous sommes même obligés de rajouter des sons seuls pour retrouver l'ambiance maritime et les grillons lorsque la terre est en vue. Clapotis, grincements que je mêle à ceux de la contrebasse d'Olivier Koechlin, mouettes moqueuses, splash et la musique composée initialement pour son film Si toi aussi tu m'abandonnes.

Supprimée pour de sinistres raisons déjà abordées à l'époque du procès gagné contre la société de l'indélicat Serge Moati, c'est la première fois qu'on pourra l'entendre, du moins les parties avec le violoncelliste Didier Petit. Il faut donc tout réimaginer et inventer en s'attaquant à la version anglophone.

Les prises de vue sont évidemment différentes, mais il faut trouver le ton qui convient par le rythme du montage et la bande-son qui prend une importance colossale puisqu'elle joue sur le hors-champ. Françoise s'amuse d'ailleurs de quelques contrechamps savoureux avec son père qui roupille à l'avant du bateau et ma pomme, le casque sur les oreilles, m'agrippant au filin pour ne pas passer par-dessus bord! Pour garder le cadre fixe tandis que le bateau tangue tant que ça peut, je maintiens la caméra si fort avec la main gauche que j'attraperai une tendinite dès le premier matin.

Je veux que le cadre ne lâche pas Françoise avec l'arrière-plan qui chavire à nous en faire attraper le mal de mer. Pour cette seconde interprétation, avec relativement peu de matériau, Françoise joue des désynchronisations, des frottements, des chevauchements, elle provoque en montrant que les coulisses sont aussi parlantes que l'attaque frontale.

Sans tout dévoiler, ce sont les bêtises et les maladresses du tournage et du montage qui déclenchent en nous les meilleures idées. Face à l'adversité, nous sommes obligés d'inventer Tout le monde est logé à la même enseigne. Par Jean-Jacques Birgé, lundi 18 août à En , toutes les copies japonaises de l'unique film de Yukio Mishima , Patriotisme , avaient été détruites à la demande de sa veuve Yuko.

Le célèbre écrivain nationaliste s'était fait seppuku traduit "hara-kiri" en argot lors d'une tentative de coup d'état avec son armée privée, mise en scène de son suicide rituel. Un de ses disciples le décapita avant de s'éventrer au sabre à son tour.

Le producteur du film ayant sauvé le négatif et la veuve ayant disparu il y a trois ans, Criterion publie un dvd zone 1 avec en suppléments un long entretien radiophonique, une interview vidéo de Mishima sur la seconde guerre mondiale et la mort, le témoignage des survivants de l'équipe du tournage, le livret incluant la nouvelle originale et un texte sur le film rédigé par Mishima lui-même.

Le film ressemble à une répétition de l'acte final, l'écrivain mettant en scène sa propre mort en y interprétant le rôle principal, inspiré par l'auto-érotisme du martyre de Saint-Sébastien.

L'amour et la mort y sont liés avec une puissante intensité que l'histoire réelle souligne avec d'autant plus de crudité. En noir et blanc, muet avec des intertitres le dvd propose une version japonaise et une version anglaise, la version française manquant, mais l'enregistrement usé de du Liebestod de Tristan et Iseult de Richard Wagner, ici redondante illustration musicale, fonctionne beaucoup moins bien qu'avec Un chien andalou de Buñuel , Patriotisme , toutes proportions gardées, rappelle Un chant d'amour de Jean Genet, sublime et unique film de l'écrivain français, par ses rituels homosexuels axés sur la beauté.

On en ressort plus troublé qu'ébahi, l'autre référence qui me vient à l'esprit étant Les journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini, un troisième écrivain à passer au cinéma, tout aussi provoquant, avec la même franchise, la même cruauté, la même sublimation Dans la foulée, Criterion édite un second luxueux dvd double cette fois, toujours zone 1 autour du film Mishima: A Life in Four Chapters , fiction kitsch de Paul Schrader s'inspirant de la vie de l'artiste et composé également d'extraits mis en scène de plusieurs de ses pièces.

En plus du superbe livret, un documentaire de la BBC et nombreux entretiens et commentaires accompagnent le film produit par Coppola et Lucas Zoetrope. Depuis que j'ai rédigé cet article, les éditions Montparnasse ont publié le film de Mishima, donc en Zone 2 compatible avec les lecteurs en France , sous son titre japonais "Yûkoku", accompagné d'un formidable et sulfureux entretien audiovisuel inédit en français!

Par Jean-Jacques Birgé, samedi 2 août à Par Jean-Jacques Birgé, mercredi 30 juillet à Partis à 5h du matin, nous sommes arrivés au large de Cassis une heure plus tard. La pêche à la traîne n'ayant rien donné, nous avons lancé les rusquiers du provençal "rusque", l'écorce par dessus bord.

Ce sont des flotteurs en liège d'environ 15 centimètres de diamètre, peints en blanc pour qu'on les repère plus facilement, auxquels sont fixés trois hameçons garnis de pain frais pas trop cuits. Les poissons mordent au piège et ne pouvant entraîner le bouchon au fond de l'eau remontent deux ou trois fois pour finir par se noyer.

On n'a plus qu'à repasser avec le pointu et les repêcher. Nous nous battons contre les gabians goélands qui fondent sur nos proies. Moisson d'oblades, avec en prime une énorme mustelle à la mine patibulaire, mais à la chair succulente, que Jean-Claude cuira au court-bouillon dans la turbotière que ses filles ont chinée à l'Emmaüs de Marseille.

J'ai rapporté de Paris des algues fraîches nori conservées dans le gros sel qui se fondent très bien avec les tomates, les oignons et les herbes aromatiques du jardin Suit une bonne sieste! Depuis le passage de mon iPhone en version 2. VoiceNotes le transforme en dictaphone: La nuit, Light ou FiatLux éclairent ma route. Je tchate avec AIM et convertis devises, poids et mesures. Le Yi-King iChing prend le relais en débloquant les situations où c'est moi qui débloque.

Je me connecte directement à mes MySpace et FaceBook. Quelques jeux iMaze , Labyrinth Tous gadgets dont on se passe très bien. Mais plus fort que Shazam qui reconnaît une chanson qui passe à la radio, Midomi va me chercher ce que je fredonne. On n'arrête pas le progrès! J'ai essayé et cela fonctionne remarquablement.

Midomi trouve même des occurrences inédites. Il suffit de chantonner, marmonner, siffler, et voilà Midomi qui me projette le clip en ligne sur YouTube ou me propose l'achat sur iTunes! Évidemment, l'application est de parti pris. Pas question de trouver l'une des chansons que j'ai écrites, mais je ne suis pas certain de la chanter correctement, alors J'aurais pu tout aussi bien dire à haute-voix le titre de la chanson ou d'un artiste mais cela n'apporte pas grand chose , taper son nom idem ou lui faire deviner ce qui se joue à la radio comme Shazam , mais cela ne m'aurait pas esbroufé comme de chantonner vaguement La complainte de la butte ou un machin des Beatles et me retrouver avec le clip ou la chanson identifiée automatiquement en quelques secondes: Ça ne marche pas!

Par Jean-Jacques Birgé, dimanche 27 juillet à Voilà plus de vingt ans que je connais Anh-Van. Nous habitions dans le même immeuble à Père Lachaise. Je grimpais au 3ème. Il descendait au 1er. Les enfants étaient chez les uns, chez les autres.

À tour de rôle, les voisins faisaient les nounous. Nous pouvions décider de sortir sur un coup de tête. Michèle et moi n'avions pas une fille, mais une demi-douzaine ou pas du tout.

La quinzaine de moutardes à deux près il n'y avait que des filles avaient presque toutes le même âge. Certains dimanches, il y avait des fêtes d'immeuble que je filmai au fil des années. Marie-Christine et Anh-Van organisaient des soirées avec des dizaines de convives où se produisaient des musiciens classiques, des jazzmen, des danseurs de tango, des comédiennes Lui, c'était le bon docteur, fidèle au serment d'Hippocrate, des comme on n'en voit plus beaucoup, dévoué à ses patients.

J'en faisais partie, mais lorsqu'il a déménagé, j'ai arrêté d'être malade. Ce serait devenu trop compliqué. J'ai raconté les mardis soir où ensuite Anh-Van Hoang faisait table ouverte et plus tard ses dimanches après-midi à Belleville Lorsqu'il est passé à La Ciotat, entre ses plongées en Corse et Carnoules où jouait son fils Antonin-Tri, je lui ai suggéré que nous mettions en ligne les 26 numéros de notre revue ABC comme , quatre ans et demi, de à , pour arriver à la lettre Z.

Cela consisterait essentiellement à scanner un paquet de pages 21x29,7, textes et images. On pourrait en reproduire un florilège. Je rappelle que l 'ABC comme tirait au nombre d'exemplaires qu'il y avait de rédacteurs. À l'époque où mes films tournés à Sarajevo rassemblaient 20 millions de téléspectateurs tous les soirs, je trouvais cela très sain. Selon les numéros qui grossissaient au fur et à mesure de la chronologie, on était assuré d'être lu par huit, dix-sept ou trente-trois lecteurs attentifs, d'autant que l'on s'en parlait mutuellement à la fête qui célébrait chaque sortie.

Il sera impossible de restituer la variété de textures, les papiers variant pour chacun d'un coup sur l'autre, papier glacé, papier buvard, papier dessin Marie-Christine Gayffier, qui assurait le secrétariat de rédaction en plus de tout le reste, reliait parfois des matières plus exotiques, grillage, carrelage en plastique Nous livriions chacun les copies de notre contribution, image et texte associés.

Tout était fait à la main, parfois numéroté. Pour la lettre K, nous avions édité une cassette audio dont j'avais réalisé le montage. Parmi les rédacteurs il y avait autant de pros Françoise Petrovitch , Alain Monvoisin, François Davin , François Figlarz, Joseph Guglielmi et tant d'autres que d'amateurs Elsa qui était toute petite avait même écrit et dessiné un O comme Oeuf!

La revue vit naître des amours, des couples se séparer, des amis disparaître, des créativités se révéler En bon archiviste, je suis un des rares à posséder toute la collection, comme celle du Journal des Allumés qui publieront leur vingt-deuxième numéro à la rentrée.

J'aurais pu parler de la musique, des rêves, des filles, de politique ou de bouffe, de fumée ou d'alcool en bon médecin, Anh-Van est l'auteur avec Yves Charpak du Guide de la Cuite! Par Jean-Jacques Birgé, lundi 7 juillet à Ce fruit parfumé et sucré est synonyme de pas grand chose en langage populaire. On dit la même chose des prunes , mais le prunier n'est pas aussi méconnu que le néflier. Si mon père adorait les nèfles , je n'en ai pas goûté avant de venir à La Ciotat ces dernières années.

Cela ne devait probablement pas coûter bien cher, un peu comme les mûres. Pas étonnant que les nèfles jouissent de peu de réputation C'est bizarre, certains fruits ont un, deux, trois, quatre ou cinq noyaux. J'essaie de les cueillir les fruits avant qu'ils noircissent. Par Jean-Jacques Birgé, samedi 21 juin à J'ai d'abord pensé aux trois singes, mais les mains n'occultent ni les oreilles ni les yeux.

Comme une impossibilité, un empêchement de parler. À vous couper le souffle. Fatigue de n'avoir plus la force d'écrire ni de penser, même de dormir. Je me suis dit que j'allais publier une photo, un point c'est tout.

J'en ai mis trois en guise de titre. Quelle absence de mot pourrait signifier le silence? Par Jean-Jacques Birgé, samedi 17 mai à Après le préambule accusateur d'un olibrius paranoïaque depuis le fond de la salle connue dans le passé comme Cinémathèque de la rue d'Ulm, le titre sarcastique de la conférence du philosophe slovène invité par Alain Badiou à l'E.

Le rouge est mis. Tandis que le discours quasi universitaire du Français est fluide et s'appuie sur des rapports de cause à effet ou d'effet à cause, nécessité des contingences et contingence des nécessités, celui du Yougoslave a tout du méridional hystérique à la recherche du point de rupture. Sa pensée va vite, mais elle emprunte les mots de tous les jours. Alors on galope derrière lui qui nous fait face. Dans sa longue introduction, Badiou évoque leurs différences et leurs points de rencontre, de Richard Wagner aux philosophes du début du XXe siècle.

Hegel est sur leurs lèvres. Badiou fait rouler les mots dans sa bouche. Mais tous deux fustigent modernité et post-modernité qui ne sont que répétition et restauration de vieux schèmes. À l'Algérie et Mai 68 de l'un répondent le stalinisme et le titisme de l'autre, voilà pour leurs sources biographiques De l'importance de nommer ses ennemis, et d'en avoir Que veulent ceux qui ne veulent ni la terreur ni la vertu?

Le courage est de n'avoir pas peur de ce que l'on redoute Annuler l'opposition radicale de l'ennemi ne marche pas. On ne peut pas négocier. L'époque n'a rien de post-idéologique, c'est une idée des démocrates qui sont allés jusqu'à légitimer la torture Lacan disait que l'angoisse est le seul affect qui ne trompe pas. Se moquant du Dalaï Lama qui spiritualise l'hédonisme forcément avec succès, il est capable de traits d'humour sur les sujets les plus graves comme l'antisémitisme sioniste dont la "S.

Sa plaidoirie zappe à tout bout de champ. Le 1 devient le 0 inscrit dans le multiple. Trop de pistes passionnantes. Je prends des notes décousues, parce que demain je me souviendrai d'autres bribes.

Je n'aurai plus qu'à me plonger dans ses livres, que Françoise dévore depuis quelques jours. Par Jean-Jacques Birgé, samedi 10 mai à Peut-être était-ce quelques jours plus tôt et je fais un amalgame avec la journée qui précède "la nuit des barricades". J'essaye de me souvenir.